Navigation rapide

guide du nouveau
familles pures
familles mêlées
les alliances
géographie sorcière
monde magique et politique
autres annexes

le grand registre

journal de l'empire
top site

le flood !



 

fermeture du forum
Le deal à ne pas rater :
2 jeux de société achetés : le 3ème offert
Voir le deal

Partagez
 

 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptySam 13 Aoû - 22:10


Wissem Abdelaziz
Mourir debout plutôt que de vivre à genoux.
— Prénom(s):Dieux en Algérie ou esclave égyptien, ton prénom empreint de ses origines arabes laisse les souvenirs refont surface dans la mémoire familiale. Wissem, un prénom que tu affectionnes, un prénom empreint d'un passé que tu souhaites faire resurgir en prouvant que personne n'a volé le titre de briseur de chaîne. — Nom: Abdelaziz, on le prononce avec crainte et respect. L'élite sorcière, vous êtes en avance sur votre temps, ayant déjà compris la force des femmes, ayant été choisi par le peuple auquel vous apparteniez. La preuve vivante qu'un roturier n'est pas toujours inférieur, choisis par les Dieux malgré les vieilles blessures esclaves, vous êtes l'espoir du peuple opprimé. — Age: Plus qu'un gamin prétentieux, qu'un adolescent rêveur, tu deviens créateur et ton sérieux redouble d'effort. 31 ans vacillant entre espoir et désespoir, tu apprends encore à décompresser de temps à autre au risque de sombrer dans la folie de tes entreprises. — Date et lieu de naissance: Enfant trop parfait pour être possible, on en oublie ta présence puisque tu ne pleures ni ne hurles que de temps à autre quand la faim agresse ton ventre de bambin. Un 14 mai calme malgré ta naissance dans le fief familial, on parle encore du petit chérubin donnant l'impression de surpasser le monde de son regard sérieux. — Etat du sang : Les noms Abdelaziz et Wolffhart résonnent dans ton sang des plus purs. — Statut civil : Quispe Abdelaziz, Abdelaziz Quispe. Deux noms devenus indissociable depuis deux générations que les mariages s'enchaînent entre les familles. Aspirant aux mêmes idéaux qu'eux, tu ne t'es pas opposé à cette union, ne prenant pas le mariage comme un sacrifice, mais comme un honneur. Désormais marié à une femme que tu considères d'un tout autre manière. — Emploi: Passionné de l'histoire et désireux de faire changer les mentalités, ta vocation est déjà toutes tracées. Devenant professeur d'histoire de l'école Goldadler, tu es désapprouvé par tes collèges et certains parents. Tentant peut-être vainement d'apprendre au élèves la tolérance des mêlées et des magiciens, tu attises la colère de beaucoup. Tu restes malgré tout sur ta position, certain d'ouvrir la voie a un monde libre où personne ne se retrouve incapable d'apprendre ou d'atteindre de grand poste pour cause d'une magie souillé, aussi vrai que soit cette affirmation. — Niveau de richesse : Une richesse vous protégeant de nombreux problèmes, sans comprendre l'intérêt de vivre dans une telle opulence quand on doit libérer un peuple pauvre, tu lâches un de tes sourires tordu à l'assemblée des nobles face à toi, ne cherchant plus à comprendre ce monde dans lequel tu vis. Vous n'êtes pas les plus riches, mais votre poids pèse dans la balance et c'est avec l'âge que tu comprends l'intérêt de ses frivolités communes et que tu apprends a en tirer partis.. — Dieu affilié : La première de toute, celle qui n'a pas permis la venue au monde des personnes que tu tolères malgré tout. La Rose, presque mère des autres Dieux, elle les a élevées pareillement à ce que tu projettes de faire en éduquant les parties plus basses de la société. — Lieu d'habitation : Le fief familial, Cassel. Tu as décidé de rester là par soucis de simplicité, au centre de l'Allemagne, plus proche de Brelin que la maison de ton épouse. Cassel représente une certaine facilitée de déplacement pour aller n'importe où dans le pays, même si cela reste d'un avantage réstreint.— Camp politique : Des alliances poussées à l'extrême plutôt qu'une soumission à l'autorité d'une unique famille. Tu es pour un autre régime comme beaucoup d'Abdelaziz et de vos alliés.  — Traits de caractère :
Prude avec ses sentiments – Sérieux dans de nombreuse circonstance - Se sentant investit d'une mission - Tolérant de ceux qui insultent les dieux - Fier à la limite d'orgueilleux - S'imposant une pression constante. - Se montrant rude avec son entourage et bien plus avec lui-même -  
  1. Brassage multi-culturel, la famille Abdelaziz ne démord pas de ses origines traversant les âges au travers de leur enfant. Gardant en tête d'où toi et les générations passées venez ,vous préservez une dignité rare, porté fièrement à la vue de tous. Enfant façonner de l'union d'un père Abdelaziz et d'une mère Wolffhart, tu te retrouves très peu touché par l'éducation des loups, tandis que l'histoire des briseurs de chaînes se fait ressentir dans chaque battement de ton cœur. Prenant ton histoire comme le reste de ta vie très au sérieux, tu ne considères pas qu'il y a sujet à rire et le simple fait que les Mbengue puissent remettre votre passé en doute te révulses au plus haut point.
2. Réfugier dans ta passion de l'histoire, intéresser par les sorciers de tout horizon, de sang-pur comme de sang-mêlée, tu observes avec passion les mythes divins et avec respect l’évolution du peuple à travers le temps. Passionné par le passé, tu t'en sers pour créer un futur sûr, où tout le monde trouve ça place. A force d’apprentissage, de réflexion et de logique, tu nourris l'idée qu'il faut commencer en changeant l'éducation pour éduquer les plus jeunes à agir pour un autre futur. En changeant l'éducation, tu comptes également prouvé qu'un sang-mêlée peut-être aussi bon qu'un pur malgré la souillure de leur magie, en offrant cette opportunité, tu espères faire changer les mentalités de tous, pouvant alors œuvrer avec le peuple pour accomplir l'énorme changement qui doit être effectué. Au final, que ce soit à force de décret ou à grand coup de révolution, peux importe la manière dont le changement est provoqué tant que le peuple choisit d'y prendre part de lui-même.
3. Captivé par tes idées, ton histoire, le peuple et les dieux, tu te retrouves avec trop de choses à accomplir pour un seul homme. Toutes ses choses t'en font oublié que tu es également un simple sorcier animé par la magie. Pourtant les mots martelé pendant des années sont asses fort pour qu'ils semblent tiens et t'en font oublier ta vie, tu ne vois alors plus qu'un tableau décrivant l'avenir tant rechercher, une peinture à laquelle chaque Abdelaziz doit laisser sa marque. Une œuvre que tu penses déjà retranscrire dans la tête de ton enfant à peine âgée de 3 ans, espérant la voir continuer à ta suite une fois le temps venus.
4. Durant des années tu as poursuivi l'espoir de redoré le blason en gardant tes manières abusives, ne prenant pas le temps d'apprécier le monde s'ouvrant à toi. A peine sorti de l'école, tu as voulu prouver au monde ta valeur, te retrouvant brisé des années plus tard, brisant au passage certain lien familiaux dur à reconstruire aux lieux. Désormais derrière toi, ce passage de ta vie a laissé sa trace, tu prends désormais le temps d'observer le monde actuel, de t'occupes de ta fille, te ta magie et du monde que tu souhaites construire de tes mains aux lieux d'être plongé dans un passé douloureux, loin d'abandonner, tu redoubles d'efforts afin d'avoir du temps gérer ta vie malgré tes manquements à ta famille. De cette épreuve, tu t'es relevé plus forts que jamais, prouvant ainsi ta véritable valeur, conservant malgré tout le goût de l'échec pour ne pas oublier où te mène de te jeter à corps perdus dans une entreprise démesurée.
— Honneur : Mit au premier plan, c'est une qualité exceptionnelle pour toi, une chose qu'il faut pour avoir le droit de guider le peuple vers un grand changement. Une qualité que tu espères posséder. — Sévérité : Tu portes un regard critique sur le monde, mais surtout sur toi. L'échec est inadmissible, tout doit être fait dans les règles minutieusement exécutées. Cette manière d'être suinte de ton être jusque dans l'éducation donnée à ta fille. — Ténacité : Ton histoire le prouve, une détermination capable de briser l'acier. Tu tombes et échoues, regrettant certaines actions, mais ne ployant pas le genou au sol, tu restes debout malgré les épreuves du temps et ce jusqu'à la fin. 
— pseudo : Weakness — âge : 19 ans — pays : Belgique  Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 48163382  — disponibilité : Presque tout le temps. — personnage : inventé. — avatar : Rami Malek  What a Face . — crédits : De généreux donateurs  Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2734730111   — commentaires ou suggestions ? : Enfiiiin  Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2527728141  Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2527728141  
(c) light of the seven

   



Dernière édition par Wissem Abdelaziz le Mar 16 Aoû - 19:42, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptySam 13 Aoû - 22:11


Il y a un temps pour tout
Le coeur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas

Chaînes brisées

Vivants dans l'impression d'être poursuivis par la plus déconcertante des vérités, tu te sens injustement concerné par la vie du peuple. Ne comprenant pas comment, en vivant si bien à l'abri de tous les dangers qu'eux encourent, ta famille soit encore certaine d'être le bon exemple, certaine d'avoir le pouvoir d'ouvrir la voie de la liberté pour l'Allemagne entière. Le désillusion à laquelle tous enfants se confronte en grandissant t'attrapes et t'écrases depuis longtemps. L'idée même qu'on remette ta famille en question te révulse et cela fait des mois que ton esprit se ronge faute d'avoir autre chose à penser. Vos ancêtres ont sauvé les esclaves égyptiens avec bien moins de moyens que ce à quoi vous avez accès aujourd'hui et déjà plusieurs générations ont passé leur vie en Allemagne pour ne rien changer. Les gens se moquent bien des briseurs de chaînes, ils ne vous reconnaissent plus en tant que tel depuis trop longtemps, tout ça détruit l'image que tu t'es faite du monde, t'imposant une pression devenant ridiculement inutiles, tu retournes sans cesse les mêmes questions à la recherche d'un moyen efficace de faire bouger les choses, fermant les yeux sur le reste du monde. Petit à petit tout perd sa valeur, ta magie, t'a déesse, ton enfant et ta famille ont disparu de tes centres d'intérêt, tu n'existes plus que comme une fonction et même ça, tu l'échoues. Tes collèges te désapprouves alors que tu tentes de changer les choses sans y arrivez. Piètre professeur, ton poids dans l'éducation des élèves n'a aucune valeur comparé aux lourds préceptes que les parents enseignent très tôt à leurs enfants. Tu remets tes propres capacités et même ta Déesse, incapable de rester cinq minutes concentrer sur les gens qui t'entourent, freiner par ce manque de réponse oppressant. Même maintenant, Mayssa te parles, mais tu te réfugies dans ton esprit. Elle, ta cousine, n’est pas plus qu'une voix lointaine incapable de franchir le vacarme des mécanismes retournant encore la question dont tu as fait mille fois le tour. « Wissem..Wissem, tu fais semblant de m'écouter ! » Tu n'es pas là, tu ne veux pas l'être, tu veux te partir là où tu t'apaises habituellement, dans tes livres d'histoire telle le gamin perdu. Même ça t'es devenus impossibles, ses petits plaisirs ne font plus que de te causer davantage de tourmentes. « J'écoute, j'écoute... » Mayssa n'est pas dupe. Tu ne prends pas la peine de te tourner vers elle pour le voir, tu n'es pas doué pour cacher tes pensées et elle n'est pas idiote. Gardant un soupir dans la poitrine, tu te contentes de fixer le vague, à la recherche d'un peu de paix. L'émotion remonte pourtant de tes tripes et rejoins le souffle retenu, tu n'as plus l'envie de rejette cette honte qui t'accable depuis des jours, cherchant désespéramment à l'extérioriser sans y parvenir, ne trouvant personne à qui le dire sans ressentir ce terrible sentiment de déshonneur. « Qu'est-ce que tu as en ce moment ? » Elle insiste, mais tu ne te sens pas le droit d'en parler, que l'envie t'en torde le cœur ne compte pas, que ce soit maintenant ou plus tard, les émotions n'ont pas à interféré dans cette partie de ta vie et tu dois apprendre à vivre ainsi. « Je vais bien, simplement du stress au travail. » Un sourire déformé sur le visage, tu lui révèles déjà trop à ton goût. Son regard s'appesantit sur toi, encore une fois, ce sentiment d'être transpercer, trop faible pour rester digne comme ton nom le demande. Elle lit sur tes traits et comprend certainement. Elle sait que tu n'es plus capables de continuer ainsi. Mayssa vois la faiblesse et l'échec sur ton visage alors que tu veux te calmer, le poing serré contre ta jambe. La gorge serrée, tu sens la culpabilité poindre dans ton cœur, véritable poison de l'âme, tu te sens visée, persécuter sans raison, à la limite de la paranoïa alors que Mayssa ne fait que poser un regard protecteur sur toi. Un autre sentiment naît, une rancœur, l’irritable impression d’être observé avec pitié. Laissant allé une main censé te rassurer sur ton épaule elle enclenche tes rouages mentaux s'énerve et explose une fois arrivé à leurs limites. « NON ! Je ne suis pas un chiot qu'on rassure ! Tout va bien, lâche-moi ! Et ne me regardes pas comme ça, je n’ai pas mérité ça ! » Tu grondes, laissant couler une rage stupide, continuant à la rouée de mot insensée, laissant aller tes paroles semblables sans pause. Débitants des paroles plus tranchantes à mesure que ton souffle se réduit, cherchant plus à la repousser loin de toi qu'à réellement te calmer, ton état s'approche plus d'une bête blessée que d'un homme fait. Portant ton regard sur la petite assemblée présente quand Mayssa ne te suffit plus, tu te prépares à leur donner leur tour quand une porte s’ouvre, laissant ta cousine partir l’air digne malgré l’humiliation.Vidé soudainement de toute force en revenant si violemment à la réalité, tu regrettes déjà tous tes mots, sachant pertinemment que tu ne peux pas effacer l'humiliation que tu viens de lui imposer. Portant une main à ta bouche sans chercher à la suivre, tu préfères fuir. Marchants droits comme un i jusqu’à ta chambre, tu t’effondres derrières la porte, encore sous le choc de ce que tu as fait. Il est trop tard et tu es pire que tout aux yeux de tous, plus qu'une tâche sur l'éblouissant tableau familial, tu ne mérites pas ton nom, ni ton sang en agissant ainsi. Croyant être adulte parce que les années s'ajoutent au compteur, tu t'es confronté à la réalité sans vouloir la voir et continué pour finalement laisser tout s'abattre sur elle. Aussi innocente qu’elle soit, tu n’y peux plus rien. Désormais dans une situation douloureuse, tu te sens bloqué derrière une porte, incapable de l'ouvrir et de lui courir après pour t’excuser.

Libertée

Une scène désolante, des paroles prononcées sur un ton officiel, sans trace de votre affection fraternel. Vous parlez de banalité comme n'importe quelle noble le font et non comme un frère et un sœur parlent de leurs vies, se laissant allé à leur état d'âme. Ce lien si fort semble s'être évaporé avec votre enfance, laissant la place aux trois bambins jouant devant vous, ses fils et ta fille s'amusant dans l'innocence encore permisse à cet âge. Un regard bienveillant posé sur ta soeur, tu te rappels des moments durs que vous avez passés ensemble, tu revois ce moment de ta vie où tu n'étais plus qu'une épave, des années plus tôt quand tu as accusé votre chère cousine de grief ne la concernant pas.. Sombrant à cette époque dans l'attente d'une main secourable pour enfin voir ta sœur apparaître, elle t'a aidé dans le pire moment de ta vie et maintenant tu te sens redevable vis-à-vis d'elle. Un creux est tout de même naît entre vous, avec la naissance de vos trois mini-amours. Depuis, tu gardes les non-dits pour plus tard, en étant sûr que certain problème sont insoluble et ne valent pas la peine d'être mis sur la table. Ayant changé depuis cette époque troubles quelques années plus tôt, tu prends attention à ne plus te confiner dans la machinerie infernal de la société, tu prends plaisir à passer du temps avec ta fille et ta famille. Et malgré tous les changements déjà fait sur toi, tu imagines encore mille choses à changer. Toutes ses choses qui te font encore sentir honteux, surtout face à Isis. Elle, ta sœur, celle qu'elle a toujours été, l'aînée, celle qui prend les décisions que tu respectes sans demi-mesure. Vous avez toujours été les deux seuls enfants, prenant par la force des choses beaucoup de place dans la vie l'un de l'autre, mais le temps a eu raison de cette manière d'être entre vous. Toi ayant une fille, elle deux fils, tu as vu une chance dans ce coup du destin.Les femmes sont considérées comme plus forte parce qu'elle donne la vie et tu as tout de suite vu l'occasion de voir ta fille succédée à la place de chef de famille, espérant en même temps que ta sœur n'ai pas d'autre fille pour être certain de n'avoir aucun problème. Une idée remplie de faille à laquelle tu ne veux pas penser puisque douloureuse, tu vois ça comme un trahison, rajoutant encore un non-dit honteux, ne voyant pas comment parler de ça à ta sœur sans créer plus de problèmes et n'en voyant tout simplement pas l'utilité. Tu parles si peu et n'essaye pas de connaître l'avis des autres au point que tu n'es plus sûr de la manière dont même Isis te voit. Un simple homme ? Un frère ? Laissant le voile s'épaissir sur votre relation, tu cherches une réponse dans le jeu de tes enfants, parlants de tout et de rien pour finalement dériver sur un sujet sans rapport avec le précédent. « Tu crois qu'on était comme eux à l'époque ? » Une question sortie de nulle part, imprécise au point que l'incrédulité s'affiche sur le visage de ta sœur. « Wissem...soit un peu plus précis, tu sors ça de nulle part. » Un sourire léger sur ses lèvres, tu sens l'air se détendre autour de vous. « Ma fille et ton plus jeune fils ont le même écart d'âge que nous deux, je me demandais si à leur âge on était pareil... » Dans une réflexion purement logique vide de sens, tu laisses un petit soupir s'extirper de tes poumons. Cette question est définitivement stupide, surtout quand tu l'énonces haut et fort. Mais dans cette échange sans intérêt, devenus si rare avec l'âge et les responsabilités, tu retrouves un peu de votre lien fraternel d'antan, revoyant ta soeur telle quelle et pas autrement comme tu redoutes qu'elle puisse te regarder.
(c) light of the seven

   



Dernière édition par Wissem Abdelaziz le Mar 16 Aoû - 22:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Luis Rosenwald
impérialiste de la Rose

Luis Rosenwald
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) UH17mY6
‹ MESSAGES : 1342
‹ PSEUDO : bigbadwolf, lise.
‹ FACE & CREDITS : dylan o'brien / bbw + sign. tumblr/halsey
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans depuis le 14 mai.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Aloisia Freidrich, devenue Rosenwald. Cependant le brun n'est pas fidèle. Une rumeur court d'ailleurs à ce sujet, mais elle reste à l'état de rumeur car personne n'a de preuves. En effet, Luis est assez persuasif pour éviter que les autres ne parlent.
‹ STATUT DU SANG : Pur, il serait inconscient d'en douter. Ses capacités magiques démontrent de son sang pourpre, qui coule dans ses veines.
‹ OCCUPATION : Prince héritier à plein temps, exerçant le métier d'avocat principalement parce que c'est amusant. Ambitieux, Luis est incapable de ne pas travailler. Même si il n'exerce plus autant qu'il le voudrait, il a aime retourner au bureau pour s'occuper de quelques richissimes sorciers capables de se payer ses services.
‹ SCOLARITÉ : Goldadler, bien sûr, dans le pavillion des purs. Très bon étudiant, il n'a jamais raté dans une seule branche.
‹ ALLÉGEANCE : A sa famille, à sa mère, à lui-même.
‹ LOCALISATION : Berlin.
‹ INVENTAIRE : Son téléphone portable (qu'il déteste), un portefeuille qui ne le quitte jamais et son alliance, bien sûr, qu'il ne retire jamais.
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 2), leadership (niv. 1), cruauté (niv. 2)



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptySam 13 Aoû - 22:13

WESH TERRY BIEN OU BIEN ? What a Face
bienvenue sur le forum, le choix de famille est ouf, j'vais vouloir un lien What a Face


and i'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense then you'll lose your mind, and i'll use as a focal point so i don't lose sight of what i want. and i moved further than i thought i could, but i missed you more than i thought i would. and i found love where it wasn't supposed to be, right in front of me.

.
Revenir en haut Aller en bas

Magdalena Feuerbach
impérialiste du Lion

Magdalena Feuerbach
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Tumblr_inline_nm1ptkIIa21rifr4k
‹ MESSAGES : 964
‹ PSEUDO : appletini
‹ FACE & CREDITS : margot robbie & SWEET DISASTER ; tumblr
‹ MULTICOMPTES : roskana dashkov
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept années de vie qui se sont écoulées brusquement sans laisser de trace
‹ STATUT CIVIL : mariée, depuis peu, au deuxième fils de la branche majeure des Fuchs
‹ STATUT DU SANG : à n'en pas douter, son sang est aussi pur que le cristal
‹ SCOLARITÉ : ancienne membre du pavillon erde, diplomée de l'académie goldadler il y a déjà quelques années
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion.
‹ COMPÉTENCES : ténacité (niveau 2), fraternité (niveau 1), persuasion (niveau 1)



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptySam 13 Aoû - 22:13

Les Abdelaziz, quel choix divin Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3925041739 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 323515439
T'es beaau en plus Arrow

Bienvenue sur notre bébé et bon courage pour ta fiche ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3678539563


    fear of love
    underco. △ underco. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Lukas Rosenwald
impérialiste de la Rose

Lukas Rosenwald
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Tumblr_niik21UEG61u6s1mso1_500
‹ MESSAGES : 951
‹ PSEUDO : summer child, co.
‹ FACE & CREDITS : Dylan O'Brien, songbird (av) wood spoon (sign)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié depuis trois ans et déjà père.
‹ STATUT DU SANG : Un sang pourpre coule dans ses veines, porteur aussi du fardeau de la consanguinité.
‹ OCCUPATION : Guérisseur à la tête du service diagnostic de l'hôpital magique Günther Bartholomaeus.
‹ SCOLARITÉ : de 2000 à 2008.
‹ ALLÉGEANCE : sa famille avant tout, à sa mère, puis son frère malgré leur distance.
‹ LOCALISATION : Berlin la belle, entre le palais où il réside et l'hôpital où il travaille.
‹ INVENTAIRE : Une pince à cravate toujours accrochée, en forme de rose, son portable toujours dans la poche en cas d'urgence, un carnet encorcelé pour prendre des notes pendant ses débriefing avec son équipe. Son alliance, son portefeuille en barda dans lequel une photo de sa fille a sa place
‹ COMPÉTENCES : empathie (1), fraternité (1) & impulsivité (2)



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptySam 13 Aoû - 22:15

Alors, on avait une soeur sadique aujourd'hui ? What a Face Bienvenue ici avec cette si géniale famille **


Just because logic doesn't seem that important when I fall in your eyes. Just because you're there and I don't know how to react. You know that, you see this dark hole between us and you know I'm tired to jump over once again.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptySam 13 Aoû - 22:31

Waa, le abdelaziz qui plait tant, vous allez moins aimer quand il va s'y mettre contre les Rosen Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3035799251 . (sauf affinité quelconque Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2936650635 )

Luis; BIEN ET TOI? Je vais devoir accepter alors What a Face mais c'est bien parce que tu es avec la rose  Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1181266923

Magda; Merciii, t'es belles aussi Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3703576427 Votre bébés est superbe et j'adore l'idée de compétence, ça fait mécanique de jeux vidéos puis ça donne une aspect du personnage en trois points, c'est génial Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2527728141 . (j'en ferais presque de trop pour qu'on me crois là Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 705128830 )

Lukas; Qu'est ce que tu racontes? What a Face Elo est toujours sadique. (du coup, je dois être maso? Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2764654994 )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyDim 14 Aoû - 0:01

ABDELAZIZ Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2527728141 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2527728141 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2527728141
J'ai tellement hésiter à jouer un membre de cette famille Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 820850867, je ne peux qu'approuver ton choix Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1916043063 et puis Rami Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1457182388
Bienvenue sur LOTS Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2835641614
Revenir en haut Aller en bas

Liséa Rosenwald
impérialiste de la Rose

Liséa Rosenwald
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Tumblr_inline_nyqirzymhk1qlt39u_500
‹ MESSAGES : 731
‹ PSEUDO : Littlewolf aka Hélène.
‹ FACE & CREDITS : Natalie Dormer. Avatar : Stolen Paradise & Signature : anaëlle.
‹ MULTICOMPTES : Seena, la fouine.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 29 années qu'elle aime mettre en avant comme un bon vin dont on se délecte. Elle est pourtant accro à cette jeunesse qui la rend encore désirable.
‹ STATUT CIVIL : La bague au doigt, le pouvoir entre les mains. Mariée à Lukas par ambition, profitant de son statut et de son nom. Il est son meilleur ami, son confident et son amant mais l'amour n'y trouve pas son compte.
‹ STATUT DU SANG : Le carmin des rois, celui qui reste pur malgré les siècles qui passent. Elle est de ses bourgeoises qui crachent sur les mêlés, détestant leur existence depuis toujours.
‹ OCCUPATION : Femme politiquement engagée mais également directrice d'un cabaret. L'âme d'artiste qui s'évade à travers les corps, sa soif de pouvoir qui l'entraine dans les histoires d'adultes.
‹ COMPÉTENCES : manipulation (niv. 1) ; charisme (niv. 2) ; persuasion (niv. 1)



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyDim 14 Aoû - 0:40

Jamais tu ne mettras les Rosen à terre mon petit Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3233110849 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3233110849 Ouais, je spoil le futur Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3236599303 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3236599303
A moins que tu m'affines (Remarque ce jeu de mot Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2936650635 )

m'voila, bienvenue à toi I love you I love you




Amour viscérale.
⊹ Vice qui s'écoule dans ton carmin, déposant toutes les armes pour devenir reine du chaos. Tu danses, enivrée de flamme, cherchant à marquer l'histoire de ton point final. Rêves qui s'entassent dans ton esprit, noircissant peu à peu la raison qui te perd.
Revenir en haut Aller en bas

Micaela Löwewald
impérialiste du Lion

Micaela Löwewald
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Tumblr_o4c1ovuGDD1um8xzao1_250
‹ MESSAGES : 476
‹ PSEUDO : VOYOU. Mais si vous préférez, vous pouvez m'appeler Elodie, ou tout simplement Elo.
‹ FACE & CREDITS : Avatar @Bacaclava| Signature @Solosand | Citation @Slimane-Adieu
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six années que l'univers gravite autour de ce monstre d'égoïsme.
‹ STATUT CIVIL : mariée. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
‹ STATUT DU SANG : Fleuve écarlate, aussi pur que royal.
‹ COMPÉTENCES : uc



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyDim 14 Aoû - 2:31

KEOUA. J'ai été méga trop gentille. TROP.
Bienvenu par ici little bro
si tu as des question, lève la tête et pose ta question, viens pas m'emmerder par mp Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1717005543 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2824327779 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 4060813038
JOTEM


A nous deux, au passé
Je n'aimerais pas être à ta place quand tu seras en pleurs, devant ta glace en pensant à moi, à tout ce que je t'ai aimé  écœurée de tes amants, ceux qui t'ont abandonnée  
Revenir en haut Aller en bas

Marius Löwewald
impérialiste du Lion

Marius Löwewald
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) RP6RS2r6
‹ MESSAGES : 429
‹ PSEUDO : BARJAVEL
‹ FACE & CREDITS : sam claflin (faust)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans. des années qui s'écoulent, qui le forgent.
‹ STATUT CIVIL : mariée. une belle femme, celle que l'on voudrait, que l'on désirait. pourtant cela semble si compliqué pour lui.
‹ STATUT DU SANG : pur. une sang pourpre. digne d'un nom royal, il est de la haute société.
‹ OCCUPATION : avocat. une tempête de mots. des paroles qui défilent, une défense sans faille. comme sur un champ de bataille. ambitieux, la défaite n'est pas pour lui.
‹ SCOLARITÉ : diplômé de Goldadler. élève studieux. brillant et remarquable. comme un lion qui brille.
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion. avec sa famille. son père. lui.
‹ LOCALISATION : berlin, bel appartement où l'on se perd à cause du luxe.
‹ INVENTAIRE : une alliance au doigt qu'il ne peut retirer. un porte-feuille toujours sur lui. une chaîne autour du poignet offert par sa mère. et un téléphone.
‹ COMPÉTENCES : honneur (niv. 1) // leadership (niv. 2) // tenacité (niv. 1)



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyDim 14 Aoû - 2:42

bienvenue sur le forum Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2878015944
rami Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1374462224 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1374462224 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1374462224 jolem Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 820850867
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyDim 14 Aoû - 10:25

Saskia; Ben rejoins-nous, tu n'as pas su choisir la bonne famille, je t'en pardonne, mais en échange tu rejoins notre cause Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2734730111 Puis tu deviens mon esclave ça fait plaisir de voir que tout le monde est pas rouge au faite Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 4142883173

Liséa; Déjà, c'est toi la petite, ensuite je t'es déjà mis à terre sans que tu ne le sache, c'est tout Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3233110849 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3233110849(Comment ça des arguments invalides?  Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2986295560 ) Sinon, j'avoue ne pas avoir compris le jeu de mot Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 248692208

Elo; Oui, oui ... (un aperçus de la maison: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3322848572 ) Moi aussi je t'aime et je compte bien t'emmerder avec mes questions débiles comme d'hab Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2737563878

Marius; Mercii Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3215256795 T'es pas moche non plus Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1457406864 Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 4215460574
Revenir en haut Aller en bas

Aloisia Rosenwald
impérialiste de la Rose

Aloisia Rosenwald
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Tumblr_mrtzozwbYw1scp0bso7_250
‹ MESSAGES : 468
‹ PSEUDO : flyingsquirrel. (maëlle)
‹ FACE & CREDITS : holland roden. (hepburns)
‹ MULTICOMPTES : andreas le plus beau.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : elle effleure les trois décennies du bout des doigts. vingt-huit ans, un âge vêtu d'une grande signification à ses yeux. une année qu'elle n'oubliera pas.
‹ STATUT CIVIL : l'alliance à son doigt la lie pour la vie à luis rosenwald. mariée depuis quatre ans au futur empereur, on ne peut pas dire qu'ils s'aiment d'un amour fou, mais forment un duo très soudé. cependant il n'est pas rare qu'aloisia ne se perde dans les draps d'un autre.
‹ STATUT DU SANG : son sang est pur et il ne pourrait pas en être autrement.
‹ OCCUPATION : aloisia est juge et ce depuis quelques années. c'est elle qui fait et défait des vies, qui décide qui est coupable et qui ne l'est pas.
‹ SCOLARITÉ : diplômée de goldadler depuis une dizaine d'années, aloisia était une étudiante qui excellait dans tous les domaines.
‹ ALLÉGEANCE : son allégeance va au rosenwald et de ce fait à l'impératrice. ça a toujours été une évidence pour aloisia, qui a été élevée avec les valeurs de l'empire.
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 1) ; fraternité (niv. 2) ; persuasion (niv. 1)



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyLun 15 Aoû - 1:03

terry en mode briseur de chaînes, ça va donner What a Face
bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you



 
the stars gave her a crown and said this is your place of belonging.

aesthetics:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyLun 15 Aoû - 9:14

Hey, je donne toujours What a Face

Dommage que tu es pris Rosenwald, on aurait pu être pote Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2936650635 . (Sérieux, j'ai hâte de voir ce que tout ça va donner  Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 1457182388 .. même si je prendrais rarement le temps de lire les rps des autres comme d'hab Arrow )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyLun 15 Aoû - 14:12

Tu vois, t'as la classe ou tu ne l'as pas...Et moi ben, je viens te dire bienvenue alors que je suis arrivé après toi fuck Bon courage pour le reste de ta fiche, mais, franchement CE CHOIX D AVATAR Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3938031434 T'es canon (prends pas la grosse tête) Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2936650635
Revenir en haut Aller en bas

Agnieszka Lindeberg
impérialiste de la Rose

Agnieszka Lindeberg
Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Tumblr_mu7san311n1skto7oo3_250
‹ MESSAGES : 165
‹ PSEUDO : vae solis (paula)
‹ FACE & CREDITS : britt robertson (honeybones)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-six ans que son sourire rayonne
‹ STATUT CIVIL : mariée depuis plusieurs années à un lindeberg
‹ STATUT DU SANG : pur - si elle a été élevée en y accordant la plus grande importance, ce mot ne lui a jamais plu
‹ OCCUPATION : professeur d'alchimie
‹ ALLÉGEANCE : elle soutient le féminisme d'helmina rosenwald, mais en aucun cas la violence qu'elle lui associe parfois
‹ COMPÉTENCES : altruisme (niv. 1) ; persuasion (niv. 1) ; fraternité (niv. 1)



Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyLun 15 Aoû - 22:06

WSH BONSOUAR JE POSE MES FESSES LA Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 976012597

Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2835641614


    fuel to fire Into the town we go, into your hideaway Where the towers grow, gone to be faraway Never do we know, never do they give away Where the towers grow, only you will hear them say Sing quietly along ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) EmptyLun 15 Aoû - 23:05

Alek: T'as la classe certe, mais tu n'aurais jamais la dignité en plus qu'on les Abdelaziz Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 3750455498 Arrête, c'est pas moi qui prend la grosse tête ici, c'est toi et ton beau gosse What a Face

Paula: Je t'en pris, pose tes fesses '"où tu veux" Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) 2936650635 (J'ai décidé d'être vachement beauf sur ce coup là Arrow)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty
MessageSujet: Re: Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)   Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Aucun homme n'aime ses chaînes (Wissem)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGHT OF THE SEVEN :: Rennervate :: Administration :: Fiches de présentation-