Navigation rapide

guide du nouveau
familles pures
familles mêlées
les alliances
géographie sorcière
monde magique et politique
autres annexes

le grand registre

journal de l'empire
top site

le flood !



 

fermeture du forum
-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Souris Gaming Razer DeathAdder Elite
39.99 € 79.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 - stone cold. (ur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 16:59


ulrike fuchs
i got guns in my head and they won't go, i got spirits in my head and they won't go
— Prénom(s): Une consonnance sans nulle doute latine et germanique, un mélange de gloire et d'héritage que seuls ses parents auraient pu lui offrir. Ange rébarbatif, mais ange sauveur, Ulrike est le prénom qu'on lui a attribué à sa naissance. L'héritière des héritiers, l'enfant prodige, la garce aux yeux de biche. Pourtant, le sang du renard coule dans ses veines, celui de la ruse et de l'ambition, celui des désirs, des flagrants besoins que lui chuchotent son prénom: le pouvoir et la gloire devront lui appartenir, elle gamine, princesse, reine qu'elle s'imagine être. — Nom: rusée, maligne, souriante et extravertie. capable d'avoir l'air innocente, capable d'avoir l'air naïve, alors qu'elle a la capacité de tuer sans un regard. fuchs, le renard, la chasseuse invertérée, l'horrible sangsue qui s'accroche et qui fouine. l'horrible rapporteuse, ambitieuse de connaître le secret des autres et de rapporter à ses maîtres. elle sautille d'un pied à l'autre, un sourire secret aux lèvres, définissant l'innocence même. tout en cachant un couteau ensanglanté dans son dos. Ulrike est une Fuchs, et si sa famille s'allie à celle du lion, ils ne seront rien, ni personne à ses yeux en cas de trahison. le sang d'abord, le reste ira aux enfers. — Age: elle est jeune l'enfant, elle est gamine, elle est innocente et trop naïve. ça l'enrage d'entendre ces mots, ça l'enrage de ne pas être prise au sérieux, quand elle se débat pour s'affirmer. vingt-un ans qu'elle écume la terre et qu'elle sillonne les grandes tours, les buffets et la royauté. vingt-un ans qu'elle se dit être femme, alors qu'elle n'est qu'une enfant maudite. maudite parce qu'on ne la connaît pas, maudite, parce qu'elle est si petite qu'on ne la voit pas.  — Date et lieu de naissance: on dit qu'elle a crié à s'en rendre malade, qu'elle a pleuré comme jamais aucun enfant n'avait pleuré auparavant. sa mère lui raconte encore qu'elle suppose que sa fille souhaitait faire part à la famille entière qu'elle venait enfin de faire surface, et qu'elle s'imposerait dans ces rangs autoritaires. un six août, une journée d'été, une journée dite parfait où on la fête sans détour. stuttgart, sa ville de naissance, son fief, sa maison, son tout. — Etat du sang : derrière ses regards inquisiteurs et son menton levé, se cache un sang si pur, si froid, si rouge et si pourpre. petite princesse, elle n'oublie pas d'où lui viennent ses origines. — Statut civil : fiancée à Macfar Mbengue, il est son ami depuis sa plus tendre enfance, une alliance qui n'aurait pas pu la ravir plus. Relations hasardeuses, il ne sera jamais de l'amour de se mêler à ces fiançailles en toute amitié. Son coeur lui a malheureusement été arraché, elle n'est pas prête de le donner au plus offrant. — Emploi: Ulrike a toujours été choyé et particulièrement protégée par son père resté dans un monde conservateur. Sa fille lui rapporterait une certaine richesse ou une certaine popularité par un mariage, or Ulrike veut plus. Elle refuse d'être un pion, d'être une misérable sur un échéquier. Alors, elle a décidé de suivre une formation pour devenir journaliste et s'avancer dans le monde de la littérature et des potins. Si peu de personnes savent ce qu'elle entreprend, il n'en est pas moins, qu'Ulrike excelle dans ses jeux de comédie et qu'elle a vraisemblablement déjà fait ses preuves. — Niveau de richesse : ⚫️⚫️⚫️⚫️⚪️⚪️, les fuchs ne manquent de rien, et si ulrike a toujours voulu plus, elle conçoit qu'elle n'a jamais eu à se plaindre. — Dieu affilié : la renarde, pas seulement pour l'emblème qu'elle a formé de son nom, mais aussi pour son caractère, ses principes qui lui reviennent droit au coeur. — Lieu d'habitation : le manoir familiale qui abrite ses faits et gestes, ses pensées et ses frustrations. Stuttgart étant le fief de son nom et de son sang, elle y passe le plus clair de son temps. — Camp politique : la neutralité ne semble pas avoir sa place au sein de ce monde. si elle encourage les Löwenwald, c'est principalement parce qu'elle est une Fuchs. Si elle devait choisir, elle porterait allégeance à sa famille, convaincue qu'elle seule pourrait avoir la ruse et la malice d'accéder au trône. Secrètement, pensée enfouie dans ses tripes, elle admire Helmina Rosenwald pour son courage et sa dextérité ainsi que pour sa défense et sa protection envers les femmes.  — Traits de caractère : Rusée, maligne, calculatrice, émotive, menteuse, hypocrite et manipulatrice, jalouse, égocentrique, capricieuse, insolente, révoltée, cachottière, déterminée, rêveuse, ambitieuse, impatiente, réfléchie, têtue, orgueilleuse.  
Ulrike est loin d'être une force tranquille, au contraire, tout le temps frustrée, tout le temps contrariée, on sait rarement de quel pied danser en sa présence. Petite cachotière, ainsi que merveilleuse menteuse, on se demanderait parfois si elle n'a pas manqué sa vocation dans la comédie. Elle laisse pourtant paraître un front tendre et naïf aux yeux d'une société autoritaire. La petite damselle en détresse, l'enfant à peine éveillée, elle se joue de ces hommes, de ces femmes aux teints aigris. ulrike c'est parfois une force de la nature, et c'est seulement quand on gratte, quand on s'octroie sa confiance, qu'elle montre le vrai bout de son visage. Ulrike elle a toujours été capricieuse. Elle s'imaginait, enfait, être la petite reine de son château. Petite, elle croyait qu'elle règnerait sur le monde entier, que ses sourires seraient ravageurs et qu'elle serait libre des conventions. rapidement, la réalité a rattrapé le rêve enjoliveur pour la coller à la réalité. Elle est, et restera toujours un pion aux yeux de ses parents, et si elle prouve vouloir être plus, il n'en est rien contre l'autorité familière qui l'enferme depuis vingt-un ans. si elle paraît menteuse et cachotière, elle sait s'y prendre pour être franche. quand on la connaît, quand on sait qui elle est, ulrike sait se prouver être un brin trop honnête. posant des questions maladroites, mettant mal à l'aise son auditoire, elle n'a jamais caché être une fouineuse. la langue bien pendue, et les oreilles un peu trop longues, elle profite des yeux aveugles des adultes pour s'introduire dans chaque discussion sans se faire attraper. on la sous-estime parfois peut-être trop, et si directement il ne lui convient pas d'obtenir des informations, elle le fera officieusement, usant de sa ruse et de sa malice mal placée pour espionner ses adversaires. ulrike est loin d'être parfaite, et très souvent elle se fait taper sur les doigts pour son insolence fortuite et son don à vouloir se mêler de choses qui ne la regardent pas. elle a très bien compris que malgré son sang pur, elle ne sera rien, ni jamais personne en roulant ses pouces. inconnue au bataillon, petite dernière, cadette d'une famille célèbre, mais discrète, elle en veut, elle en veut tellement plus. elle sait qu'elle est invisible, et c'est un sentiment qui la trouble et la frustre particulièrement, car elle est convaincue que depuis toujours elle a besoin des regards et des petites attentions. alors elle cherche à se hisser à la gloire, sans réellement savoir comment se contenir. petite soeur, petit joyau, elle aime ses frères, elle aime ses soeurs. contrairement à ce que peuvent dire les apparences, sa fratrie lui est tellement plus chère qu'une gloire ou le pouvoir éphémère. son allégeance va à qui bon semble prend intérêt à son nom, mais les liens du sang, les vrai ont toujours été ancré dans sa caboche, tant qu'elle serait capable d'égorger quiconque cherche à briser une entente qui résume sa vie. ulrike s'ennuie, elle s'ennuie tous les jours, tous les mois, depuis sa naissance. elle aime le challenge, elle aime les interdits, c'est d'ailleurs pour ces raisons futiles qu'elle est tombée amoureuse pour la première fois. il ne l'aimait peut-être pas autant, ou peut-être pas du tout, mais elle est immédiatement tombée sous son charme, prouvant qu'elle n'était peut-être pas aussi logique qu'elle ne croyait l'être. il y a quelques semaines il a tout arrêté, tout brisé, pour quoi? pour une autre femme vraisemblablement. Ulrike se fait appeler Rike par tous ses proches, un petit surnom qui lui plait davantage qu'il vient de la bouche de ceux qu'elle apprécie. lorsqu'elle signe des articles elle préfère utiliser le pseudonyme le renard, elle y garde une part de son identité, mentant encore à ses parents. ses fiançailles lui ont été révélé quand elle n'avait que seize ans. d'abord frustrée de ne pas connaître l'homme, elle s'est très vite rendue compte que c'était son vieil ami, peut-être même meilleur ami. elle ne contestera jamais ce mariage, même s'il est clair que l'amour ne s'y mêlera jamais.
— espionnage : rusée tel un renard, on a rapidement appris à ulrike d'écouter, d'être discrète et silencieuse et de vaquer à l'invisibilité tout en usant de ses tympans. oreilles longues, sourires aux lèvres, ulrike a très bien compris les règles de l'espionnage et n'hésite pas une seule seconde à user de cette compétence pour rapporter les informations à son nom.  — manipulation : vivre dans un monde où la femme n'est pas pleinement écoutée, où les jeunes femmes ne sont pas plus qu'une poignée de pièces d'or, ulrike a appris qu'il fallait se battre pour obtenir ce que l'on souhaitait. pour obtenir quoi que ce soit, les règles de la manipulation lui ont rapidement été dicté, tant qu'elle cherche à en faire un usage non pas abusif, mais rusé.  — persuasion : elle y travaille d'arrache-pied, ayant pour objectif d'être entendue et surtout écoutée. elle veut pouvoir tenir de longs discours, elle veut pouvoir être respectée, mais surtout elle veut obéissance, qu'on voit ses idées comme de bonnes idées, non pas comme des lubies intenses.  
— pseudo : ice and fire. aka manon. I love you — âge : 19 yo. — pays : allemagne. — disponibilité : h24 maggle.  - stone cold. (ur) 323515439  — personnage : inventé/scénario. — avatar : écrire ici. — crédits : tumblr/moi pour l'image du milieu.  — commentaires ou suggestions ? : vous êtes bons wesh.
(c) light of the seven

       



Dernière édition par Ulrike Fuchs le Mer 24 Aoû - 18:33, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 17:00


twinkle, twinkle little star
sous-titre, sous-titre

( 16 y e a r s  a n d m o r e )
l is for the way you look at me

Le réveil sonne, elle court, elle court contre la montre, contre la vie, contre le temps maudit.
Son coeur bat à tout rompre, alors qu'elle s'arrête devant la grande porte, à peine essoufflée, à peine troublée, elle est faite d'adrénaline et de jais d'électricité.
Elle a peur l'enfant, elle a peur qu'il ne soit pas à la hauteur de ses attentes. Approchant sa main de la poignée, elle craint de toucher la porte et d'y voir un inconnu l’enlacer, un inconnu qu'elle devra aimer malgré elle. Son souffle se stabilise, alors qu'un servant l'observe du coin de l’œil. Se redressant un peu, menton levé, torse bombé, Ulrike se fait annoncer, avant d'entrer en trombes dans le grand salon. Ses yeux s’accommodent à la lumière éblouissante avant que ses yeux se posent sur la silhouette d'un jeune homme. Sans même attendre, sans même comprendre, elle court et le force dans ses bras, alors qu'un rire naïf et innocent s'échappe de ses limbes.
« Excuse her mister and... »
Son père n'a pas le temps de finir sa phrase, que les parents de son futur fiancé lèvent la main en cœur pour les faire taire. Ce n'est qu'un signe d'affection, une simple attention qui se voulait anaudine, mais qui signifiait tout l'or du monde. Elle ne l'aimait peut-être pas, mais au moins, au moins ils se connaissaient si bien qu'ils pouvaient au moins anticiper les gestes de l'autre. Il n'était pas son meilleur ami, mais se rapprochait d'un tel titre, et aux vues de son sourire flagrant, il était tout aussi heureux qu'elle par ce mariage qui se valait stratégique. Mais la stratégie se voulait parfois hasardeuse, si hasardeuse, que sans le vouloir, ses parents lui avait donné ce qu'elle désirait : un mariage qui durerait sans se mêler à un amour profond.
Ses mains se décrochent du jeune garçon, alors qu'un sourire désolant se forme sur ses lèvres.
« I'm so happy that it's you. »
Un petit murmure, que lui seul est capable d'entendre.
Il lui fait un petit clin d'oeil, accompagné d'une main qui serre contre sa peau, alors qu'un sourire moqueur se forme sur ses lèvres.
« You're going to make me go through hell right? »
Ulrike lui tapote affectueusement l'épaule avec un sourire entendu, alors qu'elle serre de plus belle, celles de son futur époux. Si elle avait l'air facile à vivre en publique, il n'en était pourtant rien en privé. Mais elle l'aimait comme on aimait un frère, elle ferait donc, de ce fait, peut-être un peu effort pour ne pas le rendre fou.
« I'll try to behave. »

- - - -

Une énième soirée à laquelle la jeune fille ne souhaite pas aller. Son père la force pourtant et dans un grognement négatif, la gamine s'avance vers les lieux du crime. Elle se fout de son image, elle se fout de tout, elle veut ne pas avoir à porter la couronne de l'enfant naïve pendant une autre soirée. Mais habillée d'une jolie petite robe, mettant en avant non seulement ses beaux yeux bleus, mais aussi sa chevelure charbon, elle s'avance au sein du creux des invités, avec une certaine lassitude qui ne lui ressemble pourtant pas.
Son regard se tourne vers les coupes de champagne qui lui passent sous le nez, alors que lasse, elle s'empare de l'alcool enivrant, avec espérances, ses sens. Elle s’assoit dans un coin, bien décidée à se rendre invisible, alors qu'un duo qui lui est inconnu se met droit devant elle. Incapable de ne pas écouter, la gamine s'avance quelque peu, curieuse de connaître les maux des deux jeunes hommes devant elle.
« It wasn't me. »
Un ton qui se veut autoritaire, qui lui glacerait presque le sang si elle en était capable. Elle lève les yeux au ciel, rien n'était jamais la faute de personne au sein de ces manoirs ou de ces châteaux. Combien de fois avait-elle surprise des conversations qui n'étaient pourtant pas pour ses oreilles. Un sourire malin se mue sur ses lèvres, alors qu'elle cherche à s'approcher un peu plus de la voix des deux hommes. Si elle ne se trompe pas, l'un vient de la famille Lindeberg, l'autre elle ne sait pas.
« Than who was it ? »
Le jeune Lindeberg fait mine de réfléchir, alors qu'il serre les poings. Il a dû le faire, il doit être le fautif. Sans aucun doute. Sa mâchoire se tend, ses poings sont à la verge d'éclater, et son corps tout entier prouve qu'il est loin d'être innocent. Pourtant, l'homme se tait, il préfère éviter le regard de son compagnon pour faire mine de mieux réfléchir. Trop lente, ou peut-être distraite, Ulrike ne se rend pas tout de suite compte que le garçon a posé ses prunelles dans les siennes et qu'il la fusille du regard. Sans prévenir, trop rapide peut-être, il attrape sa main, et la tire hors de la salle avec une telle force qu'Ulrike a l'impression que son bras va se décrocher de son corps. Essoufflée, très certainement pas effrayée, elle sourit au jeune homme avec la naïveté qui lui a été donné.
« Did your parents never tell you that it's bad to eavesdrop ? »
Ulrike, mine innocente se tortille les mains, avant de jouer avec une mèche de ses cheveux. Il l'observe d'un regard inquisiteur, et lui dit, comme s'il le pouvait, de laisser tomber cette comédie et d'être franche. La gamine ne sait pas de quoi les deux hommes ont parlé, mais une chose est certaine : il est coupable ; Si elle n'a pas peur, la curiosité prend le dessus, celle de vouloir savoir, de vouloir comprendre malgré elle.
« No. Actually I think that it's the first thing my mother taught me. »
Son corps se tend à nouveau, alors qu'elle voit les poings, les phalanges rouges, les poings se convulser dans une force qui l'effraie peut-être un peu.
« Mind your own business little girl. »
L'enfant sursaute quelque peu, alors qu'elle regarde l'homme menaçant. L'impulsion ou peut-être l'envie de creuser la curiosité malveillante, la gamine s'approche de lui.
« Or what ? »
Insolente gamine, petite épine qui s'enfonce dans le pied, on ne se débarrasse pas si facilement d'une Fuchs, particulièrement pas quand celle-ci portait la marque du renard. Elle l'observe de plus près cette fois-ci, des rides parsèment son visage, alors qu'un sourire froid se mue sur ses lèvres. Ulrike n'est pas seulement curieuse, elle est fascinée, peut-être même intriguée, la peur s'évapore laissant place à une grande perplexité.
« You don't want to know, little girl. »
Il accentue les deux derniers mots avec une telle cruauté qu'elle se sent rapetissée à vue d'oeil. Elle hait, elle hait qu'on ne la prenne pas au sérieux, qu'on ignore tout de sa vivacité d'esprit. Rien, ni personne ne peut ébranler la petite enfant sauvage, et pourtant, cet homme, cet homme qu'elle a déjà dû voir, lui procure des frissons dans la nuque qui lui sont si inhabituels.
« I'm not scared. »
Un petit affront qui s'évacue de son système. Elle s'ennuie Ulrike, elle s'ennuie tant qu'elle provoque l'ennemi. Elle s'ennuie parce que personne ne l'écoute, parce qu'elle est invisible, mais de la manière dont l'homme la regarde, la dévisage, la déshabille du regard, elle sent vivre l'étincelle dans les tripes, cette étincelle qui n'attend que d'exploser.
Son visage s'approche du sien, alors qu'il murmure des paroles doucereuses.
« You should little lamb. »
Il lui tourne le dos et s'en va, alors qu'elle effleure sa joue, là où elle ressent encore la marque de son souffle.

- - - -

Son regard balaye la grande salle, alors que son corps tout entier se tend quand la main délicate de l'homme caresse son épaule. Elle sait Ulrike, elle sait que ce qu'elle est en train de faire est mal, que c'est un plan de mauvaise augure. Et pourtant, elle ne peut s'en empêcher, et pourtant le désir et l'envie en sont de mise. Elle sent chaque parcelle de son corps s'émerveiller face au toucher masculin que lui promulgue le plaisir de sa présence.
« We shouldn't be doing this. »
Pour tant de raisons, que la tête lui en tourne. Il est l'ennemi, il est trop vieux, et surtout, il ne lui a pas été promis. Et pourtant, l'échange de lettres a été prédominant, et pourtant le besoin de sentir la proximité de l'autre les a considérablement rendus fous. Elle est si jeune, et peut-être plus naïve qu'elle ne le croit, mais en sa présence, son monde résonne, son monde explose et elle oublie, elle oublierait même qui elle est. Un froid glacial s'empare de son corps tout entier, quand il serre ses mains autour de sa taille et que sa bouche vient rencontrer son cou, puis sa nuque, puis ses bras, puis ses mains.
« But it's so good. »
Il lui murmure ces doux mots dans l'oreille, alors qu'il caresse ses cheveux, qu'il touche chaque partie de son corps sans pudeur, sans rire, sans se retenir. Il veut voyager, il veut caresser, il veut toucher, et son cœur à elle ne fait plus qu'un placide petit boum, boum dans sa poitriine. Elle sait qu'elle aura mal, elle sait qu'il va la blesser, mais elle a la conviction d'être tombée amoureuse. D'être tombée dans les filets du diable, le diable qui s'émancipe jusqu'à la moelle de ses os. Elle a besoin de lui comme elle a besoin de respirer. Le fruit de l'inconnu, de l'interdit et de la maturité qu'elle effleure du bout de ses doigts. Si c'est cette sensation l'amour, si c'est ce besoin constant, alors elle ne s'y refusera jamais plus.
« Why ? Why me? »
Un éclair de curiosité passe dans ses iris, alors qu'il pose ses prunelles dans les siennes. Des yeux qu'elle a appris à craindre comme à aimer, des yeux qui lui sont si expressifs. Tombée dans une apesanteur futile, Ulrike joue avec le feu, mais au moins elle ne s'ennuie plus, au moins, elle a l'impression d'être une reine, plus qu'un simple princesse, dans ses bras.
Elle a l'impression d'être vivante, de ne plus être invisible et dieu, dieu qu'elle en a besoin.
« Because you're smart and beautiful. Because you're everything I haven't seen yet. »
Et il continue l'inspection, il continue d'effleurer son corps, son cœur, sa bouche, son nez, son visage tout entier. Elle l'embrasse comme jamais elle n'a embrassé.
Et cette voix dans sa tête, celle qui lui dit de tout arrêter s'efface en sa présence, si vite, trop rapidement qu'elle ne crie pas même plus gare.

( h e a r t b r e a k )
love is for the weak

Le regard froid, un visage impassible, il s'éloigne d'elle, comme on s'éloigne d'une vulgaire benne à ordures. Elle lâche ses doigts, elle lâche absolument tout, la composition de son visage, le mur qu'elle a construit entre elle et la réalité, pour sentir une larme couler le long de sa joue.
« Why ? »
Elle arrive à articuler cette syllabe solitaire, avec un mal qui s'effondre dans ses tripes. Si elle l'aime, il ne semble pas même ressentir une once d'affection pour la demoiselle. Elle sent son cœur en prendre un grand coup, alors que sa voix, cette conscience malsaine s'exclame dans son cerveau. Je te l'avais dit, mais tu n'as pas écouté.
« Because I don't want you anymore. »
Ulrike lève les yeux, si impassible, si indifférente, il est pourtant la raison de cet effondrement, le mal dans son cœur, dans son âme toute entière. Si elle pouvait elle lui cracherait à la figure, elle l'assommerait, le taperait jusqu'au sang, mais elle se contente de rester là, immobile, telle une statut de marbre.
« I don't believe you. »
Un rire sourd s'échappe des lèves de son tortionnaire, alors qu'il s'approche de la gamine encore en mal de comprendre, de savoir, de découvrir ce qu'elle a bien pu faire de mal. Elle ne comprend pas, ne comprendra vraisemblablement jamais.
« You should darling, it was a beautiful game, but it was nothing but a game. »
Il marque une pause dramatique, alors qu'un sourire froid se mue à nouveau sur ses lèvres.
« You're nothing but a doll, a little toy I needed after my wife died. Get over it darling. »
Elle le regarde, l'observe et ne voit aucune émotion, pas même de la culpabilité, pas même celle d'une conscience. Ses mains se délient alors qu'elle laisse étouffer une gifle contre la joue de son amant.
« You're an asshole. »
Un connard qu'elle aime à en crever, un connard pourtant, qu'elle se doit d'oublier, qu'elle se doit de détester, pour le bien de son cœur, pour le bien de son âme, pour le bien de son esprit.
« Don't say I didn't warn you. Now, stay away from me, little girl. »
Il lui tourne le dos et s'en va nonchalamment, avec une pointe de je m'en foutisme qu'elle hait. Qu'elle hait du plus profond de son être.

- - - -

Il fait tomber les objets de la commode au sol avec une telle cruauté, qu'elle sursaute au vacarme assourdissant que la plaine produit. Elle lui a dit, tout avoué, lui a expliqué pourquoi elle est si malheureuse, pourquoi il semble qu'elle souffre depuis quelques semaines. Il est fou de rage, alors qu'elle sent une pointe s'enfoncer dans son cœur.
« How could you ? »
Ulrike sursaute, alors qu'elle relie ses deux mains dans une étreinte qui lui veut du courage et de la bravoure. Elle se doit de garder la tête haute, de ne pas flancher, pas même face aux regards furibonds que lui lancent son fiancé.
« How could I not is more like it. »
Elle se rend très vite compte que ces mots n'auraient pas dû s'échapper de sa bouche. Elle sent la sueur froide s'étendre dans sa nuque, alors que son promis s'avance vers elle, un regard de biais.
« Rumors say that he killed his wife. And he's old, to old for you. »
Ulrike lève les yeux au ciel, consciente de toutes choses, ça ne l'a pourtant jamais arrêté à charmer l'homme Lindeberg, son tortionnaire, son bourreau, l'héritier d'un nom qui ne lui collerait jamais à la peau. Car il ne l'aime pas, car il est parti et qu'elle en souffre atrocement.
« I know. It's over. »
Un mot qui la fait flancher, presque sangloter. Elle est devenue faible, elle le sait, mais c'est plus fort qu'elle, c'est plus fort que tout. Elle avait besoin de ses caresses, de ses mots doux, de ses sourires espiègles, de ses clins d'oeil en société, quand eux seuls savaient qu'ils était la moitié de l'autre. Elle était heureuse autrefois, elle était heureuse, mais quand il est parti, elle a recraché l'ennui, la frustration pour n'être qu'un fantôme ancien de son passé.
« You know that I could break our engagement over this ? »
Ulrike lève les yeux, vrillant ses iris dans celle de son fiancé. Elle le savait pertinemment, elle n'était pas sotte, ni bête. Elle lui avait dit pour ne pas laisser l'amertume prendre place dans un couple stratégique. Elle l'appréciait, elle l'appréciait tel un frère et Ulrike savait que son mariage serait confortable, égale à celui de ses parents, elle refusait qu'il brise tout, pour une erreur qu'elle avait commise.
« But you know you shouldn't. »
Elle marque une petite pause.
« I made a mistake, don't punish yourself for what I did. You know that we could be happy together. »
Il lève les yeux à son tour, réfléchissant à ses mots, à la tournure de ses phrases, à la signification de ce qu'elle venait de lui demander.
« As friends, not as a couple. And if I want more Rike ? »
Et s'il veut plus, serait-elle capable de lui donner ? Non. Sans aucun doute.
« Please, I don't think you want more with me. »
Il acquiesce de la tête, avant de s'asseoir dans le grand fauteuil, lui faisant signe de s'en aller, elle lui accorde ces quelques heures de répit, en espérant qu'il ne commette pas l'irréparable.

- - - -

HOCH SEI DIE FRAU
unser Kampf, unsere Motive, unsere Rechte

Un petit sourire se forme sur ses lèvres, alors que son patron lui pose le journal devant les yeux. Elle est jeune Ulrike, elle est si jeune qu'on ne s'imagine peut-être pas qu'elle a une voix. Et pourtant, c'est son premier article publié, son premier pas dans le journalisme. La première page, qui se décore de son gros titre, de ce paragraphe qu'elle a écrit avec la rage dans le cœur. Mais qu'elle n'a pourtant pas signé avec son nom, non, elle l'a signé avec un nom de code. Le renard.
« I think you should write your true name on it. »
Ulrike lève les yeux et commence à mâchonner ses ongles. Ses parents ne savent pas ce qu'elle fait, peu de gens sont au courant, et son cœur manque toujours un battement quand le journal termine dans leurs mains et qu'ils ont l'audace de lire ses articles sans reconnaître la plume de leur propre fille.
« I can't. My parents don't know. »
Il est son ami, ou plutôt son tuteur. Sur un coup de tête, elle lui avait envoyé un article, une demande de formation qu'il pourrait lui donner. Peut-être intrigué ou tout simplement impressionné, il avait accepté de la prendre sous son aile, tout en gardant son secret. C'était incroyable à quel point elle s'était entichée de ce vieux bonhomme. Tant de choses qu'elle avait appris, tant de choses qu'elle voulait encore découvrir.
« Tell them Rike. »
Non. Non. Non. Parce que papa ne comprendrait pas, maman serait offusquée. Elle n'était pas faite pour travailler, poupon de la fratrie, elle était l'ange fragile contrairement au reste de ses sœurs. Elle sent une pointe de jalousie refaire surface, alors qu'elle serre ses mains encore plus fort.
« I can't. »
Il arque un sourcil alors qu'il joue avec sa moustache, un toc semble-t-il.
« Your parents are idiots if they don't see your talent. »
« They are what they are. That's why I want to wait a little more. »
Il acquiesce tout en soufflant d'exaspération. Elle est peut-être l'une de ses meilleures élèves, mais Ulrike est têtue, plus têtue encore que lui.
(c) light of the seven

       



Dernière édition par Ulrike Fuchs le Ven 19 Aoû - 11:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 17:01

Je ne connais pas ton avatar, mais elle est magnifique!! - stone cold. (ur) 1008620484
Bienvenue et bon courage pour ta fiche! - stone cold. (ur) 1457182388
Revenir en haut Aller en bas

Micaela Löwewald
impérialiste du Lion

Micaela Löwewald
- stone cold. (ur) Tumblr_o4c1ovuGDD1um8xzao1_250
‹ MESSAGES : 476
‹ PSEUDO : VOYOU. Mais si vous préférez, vous pouvez m'appeler Elodie, ou tout simplement Elo.
‹ FACE & CREDITS : Avatar @Bacaclava| Signature @Solosand | Citation @Slimane-Adieu
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six années que l'univers gravite autour de ce monstre d'égoïsme.
‹ STATUT CIVIL : mariée. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
‹ STATUT DU SANG : Fleuve écarlate, aussi pur que royal.
‹ COMPÉTENCES : uc



- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 17:03

Bienvenue ma jolie - stone cold. (ur) 820850867
Encore une Rosenwald, décidemment
je ne sais pas quel rôle tu tentes mais vraisemblablement, ce sera une compétition puisque tous les rôles sont tentés. Lequel coinvoites-tu?
Du coup tu as cinq jours pour ta fiche.
Bonne chance
et si tu as la moindre question, n'hésites pas - stone cold. (ur) 820850867


A nous deux, au passé
Je n'aimerais pas être à ta place quand tu seras en pleurs, devant ta glace en pensant à moi, à tout ce que je t'ai aimé  écœurée de tes amants, ceux qui t'ont abandonnée  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 17:05

Omg, pareil ! je ne la connais pas, mais je la trouve sublime aussi ! - stone cold. (ur) 2835641614 - stone cold. (ur) 2878015944
bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche de présentation ! (Manon What a Face)
Hâte de voir ce que tu vas faire ! C'est terriblement vide. T^T
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 17:05

Les Rosenwald sont les meilleurs, nous allons bouffer du lion au petit dej fuck
Bienvenue ma belle, bonne chance pour ta fiche et ton éventuelle compétition - stone cold. (ur) 1434536217 - stone cold. (ur) 1181266923
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 17:07

une autre odeya - stone cold. (ur) 3319538781 elle est trop belle - stone cold. (ur) 3559337326
par contre le choix de famille laisse à désirer - stone cold. (ur) 3236599303 Arrow
bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

Magdalena Feuerbach
impérialiste du Lion

Magdalena Feuerbach
- stone cold. (ur) Tumblr_inline_nm1ptkIIa21rifr4k
‹ MESSAGES : 964
‹ PSEUDO : appletini
‹ FACE & CREDITS : margot robbie & SWEET DISASTER ; tumblr
‹ MULTICOMPTES : roskana dashkov
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept années de vie qui se sont écoulées brusquement sans laisser de trace
‹ STATUT CIVIL : mariée, depuis peu, au deuxième fils de la branche majeure des Fuchs
‹ STATUT DU SANG : à n'en pas douter, son sang est aussi pur que le cristal
‹ SCOLARITÉ : ancienne membre du pavillon erde, diplomée de l'académie goldadler il y a déjà quelques années
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion.
‹ COMPÉTENCES : ténacité (niveau 2), fraternité (niveau 1), persuasion (niveau 1)



- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 17:56

UNE AUTRE FUCCHHHSS - stone cold. (ur) 3384855720 JE SUIS JOIE - stone cold. (ur) 4060813038 ... ils sont bien mieux que les Rosenwald, de toute manière Rolling Eyes

Bienvenue sur le forum, bella ♥️ Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions - stone cold. (ur) 2878015944


    fear of love
    underco. △ underco. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 18:09

FUUUCHS - stone cold. (ur) 3215256795 - stone cold. (ur) 2527728141 super choix de famille - stone cold. (ur) 3257076282 bienvenuuuue - stone cold. (ur) 820850867
et Odeya est si belle - stone cold. (ur) 2835641614
comme Mayssa te l'as dit vous êtes deux à la tenter avec Brunhilde donc l'avatar sera attribué à la meilleure fiche - stone cold. (ur) 1457182388
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 18:43

Safiya Quispe a écrit:
Je ne connais pas ton avatar, mais elle est magnifique!! - stone cold. (ur) 1008620484
Entièrement d'accord  - stone cold. (ur) 248692208
Dommage que tu ais quitté la meilleure des meilleures familles - stone cold. (ur) 3384855720
Mais bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche - stone cold. (ur) 1329845411
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 19:39

ROH passer de Rosenwald à Fuchs quel manque de gout - stone cold. (ur) 1116676875 - stone cold. (ur) 4142883173
Bienvenue ici ma belle - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867

edit : AH c'est ma sauveuse sur bazzart avec mon pb de photoshop et de gifs - stone cold. (ur) 4142883173 - stone cold. (ur) 2550369054 C'est justement pour faire des gifs ship pour ce forum, si j'y arrive mes premiers iront pour toi Arrow
Revenir en haut Aller en bas

Liséa Rosenwald
impérialiste de la Rose

Liséa Rosenwald
- stone cold. (ur) Tumblr_inline_nyqirzymhk1qlt39u_500
‹ MESSAGES : 731
‹ PSEUDO : Littlewolf aka Hélène.
‹ FACE & CREDITS : Natalie Dormer. Avatar : Stolen Paradise & Signature : anaëlle.
‹ MULTICOMPTES : Seena, la fouine.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 29 années qu'elle aime mettre en avant comme un bon vin dont on se délecte. Elle est pourtant accro à cette jeunesse qui la rend encore désirable.
‹ STATUT CIVIL : La bague au doigt, le pouvoir entre les mains. Mariée à Lukas par ambition, profitant de son statut et de son nom. Il est son meilleur ami, son confident et son amant mais l'amour n'y trouve pas son compte.
‹ STATUT DU SANG : Le carmin des rois, celui qui reste pur malgré les siècles qui passent. Elle est de ses bourgeoises qui crachent sur les mêlés, détestant leur existence depuis toujours.
‹ OCCUPATION : Femme politiquement engagée mais également directrice d'un cabaret. L'âme d'artiste qui s'évade à travers les corps, sa soif de pouvoir qui l'entraine dans les histoires d'adultes.
‹ COMPÉTENCES : manipulation (niv. 1) ; charisme (niv. 2) ; persuasion (niv. 1)



- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 21:14

Bienvenue à toi - stone cold. (ur) 1181266923 - stone cold. (ur) 820850867




Amour viscérale.
⊹ Vice qui s'écoule dans ton carmin, déposant toutes les armes pour devenir reine du chaos. Tu danses, enivrée de flamme, cherchant à marquer l'histoire de ton point final. Rêves qui s'entassent dans ton esprit, noircissant peu à peu la raison qui te perd.
Revenir en haut Aller en bas

Lukas Rosenwald
impérialiste de la Rose

Lukas Rosenwald
- stone cold. (ur) Tumblr_niik21UEG61u6s1mso1_500
‹ MESSAGES : 951
‹ PSEUDO : summer child, co.
‹ FACE & CREDITS : Dylan O'Brien, songbird (av) wood spoon (sign)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié depuis trois ans et déjà père.
‹ STATUT DU SANG : Un sang pourpre coule dans ses veines, porteur aussi du fardeau de la consanguinité.
‹ OCCUPATION : Guérisseur à la tête du service diagnostic de l'hôpital magique Günther Bartholomaeus.
‹ SCOLARITÉ : de 2000 à 2008.
‹ ALLÉGEANCE : sa famille avant tout, à sa mère, puis son frère malgré leur distance.
‹ LOCALISATION : Berlin la belle, entre le palais où il réside et l'hôpital où il travaille.
‹ INVENTAIRE : Une pince à cravate toujours accrochée, en forme de rose, son portable toujours dans la poche en cas d'urgence, un carnet encorcelé pour prendre des notes pendant ses débriefing avec son équipe. Son alliance, son portefeuille en barda dans lequel une photo de sa fille a sa place
‹ COMPÉTENCES : empathie (1), fraternité (1) & impulsivité (2)



- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 21:55

Manoooooooooooooooooooooon bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867 - stone cold. (ur) 820850867


Just because logic doesn't seem that important when I fall in your eyes. Just because you're there and I don't know how to react. You know that, you see this dark hole between us and you know I'm tired to jump over once again.
Revenir en haut Aller en bas

Marius Löwewald
impérialiste du Lion

Marius Löwewald
- stone cold. (ur) RP6RS2r6
‹ MESSAGES : 429
‹ PSEUDO : BARJAVEL
‹ FACE & CREDITS : sam claflin (faust)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans. des années qui s'écoulent, qui le forgent.
‹ STATUT CIVIL : mariée. une belle femme, celle que l'on voudrait, que l'on désirait. pourtant cela semble si compliqué pour lui.
‹ STATUT DU SANG : pur. une sang pourpre. digne d'un nom royal, il est de la haute société.
‹ OCCUPATION : avocat. une tempête de mots. des paroles qui défilent, une défense sans faille. comme sur un champ de bataille. ambitieux, la défaite n'est pas pour lui.
‹ SCOLARITÉ : diplômé de Goldadler. élève studieux. brillant et remarquable. comme un lion qui brille.
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion. avec sa famille. son père. lui.
‹ LOCALISATION : berlin, bel appartement où l'on se perd à cause du luxe.
‹ INVENTAIRE : une alliance au doigt qu'il ne peut retirer. un porte-feuille toujours sur lui. une chaîne autour du poignet offert par sa mère. et un téléphone.
‹ COMPÉTENCES : honneur (niv. 1) // leadership (niv. 2) // tenacité (niv. 1)



- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 22:07

bienvenue - stone cold. (ur) 2878015944 n'hésite pas si tu as des questions - stone cold. (ur) 1457182388
Revenir en haut Aller en bas

Vittore Monaci
impérialiste du Lion

Vittore Monaci
- stone cold. (ur) Giphy
‹ MESSAGES : 692
‹ PSEUDO : natblida, jen.
‹ FACE & CREDITS : ir, balaclava.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-huit.
‹ STATUT CIVIL : époux, et père d'une douce fillette qui le rend vulnérable.
‹ STATUT DU SANG : la pureté divine.
‹ OCCUPATION : lieutenant-général.
‹ ALLÉGEANCE : devant le lion l'échine s'est pliée par finasserie, le trône allemand pour celui d'italie. murmures et sourires sournois. les pupilles s'affrontent, se surveillent et les biens s'échangent pour redonner leurs couleurs aux blasons souillés.
‹ LOCALISATION : bremen, les terres profitables des pressureurs. si loin des natales où bientôt flotteront fièrement les étendards émeraude et sang, au-dessus des armoiries de ta famille. l'insipide allemagne n'est que monnaie d'échange alors que tu n'es qu'impatience face au jour ou dans leur dos tu planteras ton couteau.
‹ COMPÉTENCES : domination (niv. 1) impulsivité (niv. 2) espérance (niv. 1)



- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 22:36

qu'elle est belle - stone cold. (ur) 4060813038
la bienvenue - stone cold. (ur) 3925041739
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) EmptyJeu 18 Aoû - 23:11

Je ne connais pas la miss sur ton avatar - stone cold. (ur) 1181266923
Mais bienvenue - stone cold. (ur) 1457182388
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




- stone cold. (ur) Empty
MessageSujet: Re: - stone cold. (ur)   - stone cold. (ur) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

- stone cold. (ur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGHT OF THE SEVEN :: Rennervate :: Administration :: Fiches de présentation-