Navigation rapide

guide du nouveau
familles pures
familles mêlées
les alliances
géographie sorcière
monde magique et politique
autres annexes

le grand registre

journal de l'empire
top site

le flood !



 

fermeture du forum
Le Deal du moment : -25%
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
Voir le deal
135 €

Partagez
 

 LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 1:01


LUCRECIA VAFARA IGNISLEROY
so come on now
— Prénom(s): lucrecia. apporte la lumière. doux titre que l'on peut aimer à prononcer ou à écouter. lucrecia. c'est un prénom bourré de signification. un prénom que j'aimerais entendre dans le vent, dans le souffle de cette plèbe inquiète... soit comme un symbole d'espoir ou en annonce inquiète. vafara. brave. peu de gens connaissent mon deuxième prénom. il est rejeté, inaccepté. la raison ? autrefois, c'était une simple mortelle qui la portait. ma grand-mère maternelle plus précisément. s'il reste étonnant, je ne le consens plus. — Nom: ignisleroy. le roi, feu. héritage de mon père, il fut un temps où seul les vrais sorciers le portait. depuis le sang s'est mélangé et puis je suis née. jadis, le peuple pliait le genoux devant nous. maintenant, c'est à moi de traîner dans la boue. — Âge: trentre-trois ans. douce maturité. le temps s'écoule tel que le sang ruby dans nos veines. le temps. je ne m'en préoccupe pas. n'ayant point la chance de pouvoir m'acheter de gros gâteaux pour fêter mes anniversaires. oui, je ne les fête plus. — Date et lieu de naissance: 07/08/1983, allemagne. c'est dans la ferme familiale en allemagne que je suis née. si mon nom laisse aisément deviner mes origines françaises, je n'ai pourtant jamais quitté le pays, bien trop préoccupé par tout ce qui se passe ici. d'ailleurs, ais-je seulement assez d'argent pour fuir ce territoire en perdition ? je ne crois pas. — État du sang : mêlé. ma mère était une humaine et mon père un mêlé également. je n'ai jamais compris la raison qui a poussé mon vieux à tout quitter pour rejoindre sa belle : elle n'a rien d'exceptionnel et leur union salit davantage notre sang. quant à mon avis sur les autres sangs, je pense que les magiciens ne sont que des abominations, et que les purs méritent tous d'être exterminés... ou du moins, ceux qui pourraient chercher à empêcher l'ascension de quelques mêlés méritants. — Statut civil : célibataire. la plupart du temps, je suis constamment sur mes gardes, aucunement prêt à accepter l'amitié d'un autre... alors, mon amour ? c'est bien plus compliqué encore. — Emploi: cracheuse de feu, prostituée. vivant avec le minimum, tout les moyens sont bons pour gagner de l'argent. c'est néanmoins avec honneur que je suis devenue cracheuse de feu, heureuse de manipuler cet élément divin, mais mon sentiment est tout autre en ce qui concerne cette deuxième fonction bien plus ingrate. une profession que j'évite d'occuper lorsque je peux survivre avec ce que je possède déjà. — Niveau de richesse : ⚫️⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️. existant dans une demeure en ruine, je vis dans des conditions déplorables. une situation que les plus purs ne peuvent se l'imaginer. depuis tout ce temps, je fais avec. tel un enfant sauvage des villes. je survis, c'est tout. — Dieu affilié : la flamme. je devrais sans nul doute vénérer le mêlé, l'honnie ou même l'architecte, peut-être... pourtant, je vois en l'élément du feu, une sorte de puissance à adorer, honorer... d'ailleurs, cela doit sans doute ce voir dans ma pratique de la magie. outre le fait de devoir parler, je reste bien souvent impulsive, n'hésitant pas parfois à crier littéralement ou à énoncer l'incantation sous forme d'ordre. — Lieu d'habitation : vagabonde. je ne peux pas vraiment dire que j'habite quelque part. la ferme où je suis née n'est que décombres et les milieux où je passe la nuit m'appartiennent rarement. aussi, je préfère donc voyager à travers le pays plutôt que de me poser définitivement. — Camp politique : pour un autre régime. l'ère de tout ces puissants est révolu. il faut un monde régit par une vraie autorité, un empire. un royaume où les personnes ne seront pas suprêmes par le sang, mais par la vraie force magique. un pays où les forts dominent sur les faibles et non où le sang n'est qu'une excuse pour s'octroyer la couronne. — Traits de caractère : si l'on devrait me décrire en quelques mots, ça serait... ardente, brillante, captivante, confiante, endurante, franche, minutieuse, observatrice, rusée, volubile. mais aussi... acerbe, blessante, cruelle, dominatrice, hautaine, indiscrète, intransigeante, mégalomane, orgueilleuse, secrète.
i. un animal de compagnie. de la vermine. le milieu où je vis n'est que décombres. personne ne désire réellement y habiter, on le pense hanté. et il faut dire que je ne fais pas vraiment grand chose pour m'en occuper outre en lançant quelques incantations. mais la plupart du temps, je laisse avant tout la nature faire son œuvre. diverses petites créatures ont alors pris la décision de s'installer en ce milieu : rats, cafards, petits chauves-souris. bien souvent des animaux que l'on méprise, que l'on rejette. mais il n'en est rien en ce qui me concerne. je les accepte. parfois même, je m'amuse à leur donner une autre forme plus attrayante, ce qui m'a permis de maitriser plus ou moins la métamorphose. parmi toutes ces créatures qui résident dans ma demeure abandonnée, il y a un cafard que je garde près de moi du nom de crunchy dont je m'amuse à donner des formes diverses et variées. ii. un culte. le feu. pas étonnant en sachant que je m'amuse à jouer les artistes ambulant en crachant des flammes afin d'impressionner mon publique et à gagner de l'argent dignement. pour moi, le feu est un élément qui m'a toujours fasciné. à la fois dangereux et dansant dans la cheminée, je lui voue une terrible adoration. tout ce qui est voué à la destruction est souvent exterminé par les flammes. iii. une pratique. la magie noire. tout cela a commencé lorsque j'ai trouvé une sorte de grimoire dans les affaires de mon père. j'aurais pu simplement me concentrer sur les sorts de base qu'il avait inscrit au sein de son livre, mais j'ai préféré me rendre directement aux pages concernant les pratiques de la magie noire. peu importait les conséquences de mes actes. je voulais voir jusqu'à où on pouvait atteindre les limites de la pratique de la magie. iv. un rêve. goldadler. ce désir est certainement l'une des raisons qui m'ont poussé à basculer du mauvais côté. n'être qu'un sang-mêlé revient à devoir payer plus cher pour pouvoir avoir une assez bonne éducation. et encore... nous ne sommes pas traité à la même enseigne que ces purs. savoir que ma famille puisse accepter d'abandonner leurs privilèges pour vivre avec de simples humains me dégoûte. désormais, nous sommes contraint de vivre comme de simples mêlés. si la parole ne me gêne pas pour réciter mes incantations, il en est rien pour le reste... le savoir, c'est le pouvoir, et au vue de ma situation, je n'ai pu atteindre un tel but. qui sait, je serais sans doute devenue professeure si seulement on m'avait donné le choix. v. particularité. un masque calme, un caractère déchaîné. lorsque l'on ne me connaît pas vraiment, on ne sait réellement comment m'aborder. je suis quelqu'un assez calme en apparence, capable de rester de marbre pendant plusieurs minutes avant de me montrer soudainement impulsive si ce n'est carrément agressive. C'est du tac au tac. Néanmoins, même dans mes moments où je reste assez posée, je suis souvent froide, parlant d'un ton acerbe.
— cruauté : c'est dans la souffrance que l'on peut puiser les énergies les plus noires, c'est donc dans l'atrocité que je n'hésiterais pas à combattre l'ennemi. dès que j'ai une idée en tête, impossible de m'en défaire. il ne suffit de rien pour me trouver des raisons, même les plus inhumaines qu'elles soient. il y a longtemps que j'ai été bercé par la sauvagerie, je ne peux plus m'en détacher. — domination : autrefois, j'étais la victime. celle qui se laisse écraser pour mieux échapper. attendre que le temps passe, pour mieux ensuite fuir. de l'agneau, je suis devenue louve. dorénavant, soit on rentre dans le rang et on me suit, soit on en paie le prix. c'est aussi simple que ça. — leadership : si je ne pense pas avoir un physique qui attire le regard ou même une personnalité, j'ai appris à bien parler pour obtenir quelques alliés. parfois, il est vrai que les coups ne suffisent pas pour voir des individus se ranger de votre côté. parfois, quelques mots suffisent pour attiser les foules.
— pseudo : la p'tite mouette. — âge : vingt ans. — pays : france. — disponibilité : cinq jours sur sept. — personnage : inventé. — avatar : clémence poésy. — crédits : tumblr.  — commentaires ou suggestions ? : les choses n'ont pas vraiment changés depuis... c'est toujours aussi cool ici ! d'ailleurs, c'est pour ça que je suis venue avec un autre compte. LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2936650635
(c) light of the seven

       



Dernière édition par Lucrecia Ignisleroy le Lun 12 Sep - 15:52, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 1:01


Loup y es-tu ?
sept août 1983 - naissance (0 an)
septembre 1970 - enfance (13 ans)
C'est dans la ferme familiale que tout commence. C'est dans cette bâtisse où vivent les hommes et les bêtes que j'ai poussé mes premiers cris. Dans la paille. Dans la boue. Dans la douleur d'une mère qui tente du mieux qu'elle peut à me mettre au monde. Il faut dire que je lui ai donné beaucoup de fils à retordre. Elle que j'ai toujours détesté. Si humaine. Bien sûr, au départ, je n'agissais pas ainsi avec elle. Ce n'est que lorsque j'ai compris tout l'enjeu du sang et de l'héritage dans notre société que je me suis mis à la mépriser. Est-ce absolument de sa faute ? Non, c'était la faute du père aussi. Lui qui s'est montré si faible en faisant d'elle son épouse. Certainement, il aurait pu être pris de passion aussi bien pour une sorcière qu'une banale mortelle, les choses n'auraient pas changé : ils auraient fait de moi une mêlée, cela fait bien longtemps que les membres de ma famille s'adonne à la reproduction avec les humains sans pouvoir. Pourtant, je me disais qu'il leur devait être obligatoire d'éviter un maximum ce genre de rapprochement. En tout cas, c'est ce que je m'étais dis. Pour rien au monde j'allais tomber amoureuse d'un simple mortel. Comment pouvions-nous encore les trouver intéressant ? Je me souviens encore de ma génitrice s'extasiant devant nos capacités magiques. Elle trouvait cela parfaitement incroyable malgré le fait qu'elle ait partagé ce monde depuis quelques années déjà. Puis un jour, viens la discussion sur Goldadler. Toute jeune, j'avais posé la question toute bête à mon père. « - Est-ce qu'un jour, j'irais étudier à l'académie de magie ? » Face à ma douce innocence, il s'était mit à rire, la gorge déployée. Avais-je dis une bêtise ? Pourquoi se moquait-il de moi ? Comment osait-il. J'eus bien cru que j'allais m'emporter sous la colère, mais il finit par se calmer pour me répondre. Me répondre que nous étions bien trop pauvres. Nous dire que la plupart des personnes qui pouvaient rejoindre l'établissement étaient avant tout des purs... Et affirmer que je m'y plairai pas. Qu'à la rigueur, je pouvais me contenter des grimoires qu'ils possédaient déjà. « - J'aurais pu étudier dans cette école si tu n'aurais pas rencontré maman, donc... » fis-je sans aucun remords alors qu'elle se trouvait dans la même pièce que nous, choquée par des paroles aussi blessantes que les miennes. C'était la première fois que je dévoilais réellement au grand jour ma haine envers sa personne. Mais mon père ne voulait aucunement me laisser croire que je pouvais avoir de tels propos envers elle. Aussi, il rétorqua. « - Non. si je ne l'aurais pas aimé, tu n'existerais pas... » Silencieusement, je pars sur la pointe des pieds pour rejoindre notre pseudo bibliothèque. Je pourrais insister, leur faire encore plus de mal, mais je n'ai pas vraiment le cœur à cela. Lui aussi il m'a fait du mal après tout et je ne veux pas qu'il le remarque. Pas de faiblesse.
L'un sans l'autre c'est un incendie
juin 2005 - destruction ferme familiale (21 ans)
janvier 2006 - nouvelle vie (22 ans)
L'endroit est calme. Presque calme. Dans la nuit la plus silencieusement morbide, un bâtiment se meurt. Une ferme qui avait déjà beaucoup de mal pour tenir debout tout en contenant des bêtes et des Hommes. On pourrait dire de cette demeure qui est tout ce qui pourrait rester de ma vie passée, de mon identité. Mon père est mort. Ma mère aussi. Les agneaux et autres dociles moutons sont restés à l'intérieur de cette prison de flamme, agonisants, demandant leur berger. Ce maître qui, au final, ne répondra pas. Comme ces dieux que l'on doit vénérer et qui nous laissent à l'abandon. Ils ne sont que des bergers et nous, des moutons qui mourront pour un oui ou pour un non. Maintenant, je viens de me condamner à l'exil, vivant à partir de rien. Est-ce que je regrette ? Est-ce que je me sens bête ? Non. C'était prévu. Mon passé est un fardeau. Il faut effacer les traces et tout recommencer. De part les flammes, je renaissais tel un phœnix. Personne ni rien ne pouvait dévoiler mon passé désormais. Je faisais ma vie comme je l'entendais. Bien sûr, je ne pouvais partir sans garder mes précieux grimoires entre mes griffes. Le savoir, c'est le pouvoir... Et en ce qui concerne ici, c'est le pouvoir magique. Puisque mon père m'avait refusé de m'envoyer à Goldadler et puisque ma mère ne pouvait se permettre de s'afficher dans les milieux fréquentés essentiellement par les sorciers, alors j'allais me forger de moi-même. Je n'avais pas besoin de ces maudits purs pour dire ce que je dois être et qu'est-ce que j'allais apprendre. D'ailleurs, malgré leur prétention de descendre directement des dieux, ils ne sont pas leur égaux. Ils restent mortels. On pouvait les vaincre avec une bonne volonté d'agir. On pouvait leur faire du mal. Il suffisait, pour nous, d'y rajouter un peu de paroles, mais qu'est-ce que ça change ? Rien. Il suffisait de voir mon œuvre, mon carnage. Prémices d'un long parcours me conduisant à un destin des plus sombres. Commençant par la ferme, un château m'attendrait bientôt. Et qui sait, peut-être qu'on finira tous les incendier un par un, un jour. Ce n'est seulement qu'un question de temps. À cette époque, j'avais vingt-et-un ans. J'étais encore jeune et pourtant déjà si déterminée. Sans m'en rendre réellement compte, je me suis forgée un caractère des plus durs, froids. Un dragon, majestueuse créature semant la mort et la peine dès qu'on venait à le contrarier un peu trop. Oh oui, il avait suffit de rien pour en arriver là.
Que fais-tu ? M'entends-tu ?
octobre 2010 - enfer social (27 ans)
janvier 2016 - se révolte (32 ans)
vingt-sept ans. Vêtue d'une robe dépenaillée et sale, je dévalais doucement le sentier de la main coupée, tête basse, évitant un maximum les regards qui se jetaient sur mon maigre corps. Je me hais. Je me sentais immonde, laide, souillée. L'argent avait manqué, j'ai dû le faire. Pour ma survie, c'était primordiale, oui. J'avais bien fait. Et pourtant, je ne peux m'empêcher d'avoir quelques regrets. Je suis encore assez inexpérimentée. J'ai encore du mal à cacher mes sentiments face aux clients qui me dégoûtent. Heureusement, j'avais une cachette. Semblable à un gros trou de souris dans un mur, je me faufile dans la fissure pour me retrouver dans des décombres d'une maison abandonnée. Rien n'est confortable ici. On pourrait même dire que je prends des risques en vivant dans un tel endroit alors que le plafond risque de tomber à tout moment de la journée. D'ailleurs, il y a quelques trous ici et là qui laissent légèrement passé des rayons solaires ou lunaires suivant le moment dans la journée. Le seul avantage que je trouve en existant ici, c'est que personne ne peut me voir et puis, je peux également garder un certain nombre d'affaires dont mes bouquins que je continue à lire tout en pratiquant la magie de temps à autre. Récemment, un groupe d'individu encapuchonné m'ont proposé de se joindre à eux afin de pratiquer de la magie noire alors qu'ils ont eut l'occasion d'épier mon entraînement qui base de plus en plus sur l'utilisation malfaisante de la magie. Avec eux, j'ai pu apprendre encore plus de choses sur ce domaine, ce qui me pousse à me diriger dans cette voie. À chaque réunions, j'ai d'ailleurs le sentiment que mes capacités s'intensifie... Comme si... La magie noire était la solution pour devenir plus puissante. Si cela n'est pas forcément vrai, je m'en suis pourtant faite une raison. Il suffit de voir certains sortilèges basés sur la magie blanche. Parfois, je me demande à quoi ce côté peut me servir. À côté de cela, je me suis également beaucoup perfectionné sur la magie de la transformation, ayant à ma disposition quelques créatures indésirables qui viennent squatter ma pseudo-planque. Et enfin, s'il m'arrive de temps en temps à vendre mon corps contre quelques pièces, je passe également mes soirées à essayer d'impressionner les citoyens en jouant les cracheuses de flammes. Il m'arrive d'ailleurs d'être appelée pour divertir quelques riches individus qui me le rendent bien en payant grassement... Néanmoins, j'évite malgré tout de me présenter forcément dès qu'ils le demandent, désireuse de prouver que je peux être indépendante de ces rois et reines, en ne profitant que de la richesse de la plèbe. On remarquera par ailleurs que je peux me montrer pus exigeante avec eux, qu'un simple bonhomme venant de l'autre coin de la rue.
Un incident bien senti
juillet 2016 - incendie (32 ans)
Comment Lucrecia. Comment, tu n'as pas pu t'empêcher de recommencer ? Faux. Je ne suis pas seule à observer cette magnifique demeure en train de s'embraser comme le ferait normalement un magnifique feu de joie. Oui, je ne suis pas seule. Il y a d'autres gens ici, à mes côtés, ils veulent la même chose. Bouleverser cette société. Remettre les choses au clair. Montrer que nous aussi, on pouvait avoir une place. Je fais dorénavant partie de ceux qui se battent, de ceux qui grognent, qui lèvent le poing pour dire "non". Et pourtant, mon esprit n'est pas forcément convaincu par toute cette histoire de politique. Oui, je veux que les choses changent. Oui, j'aimerais que l'on honore mon sang... Ou du moins, qu'il puisse avoir une place pour les puissants. Les vrais puissants. Ceux qui sont capable du pire comme... Incendier un château ? Fixant ce spectacle aux milles couleurs de chaleur, je ne peux m'empêcher de me remémorer d'un passé qui m'est propre. Ce château, c'est comme la ferme de ma famille. Et ces habitants, ce sont ses agneaux qui se débattaient afin d'échapper à l'attaque des flammes. Mais depuis tout ce temps, j'ai changé, j'ai évolué. Et en une prière sectaire, je tente une incantation. « - Adolebitque, accipere momentum, auget calorem, combusti, dum in via. Corporis. Furniture. Perdere omnia. ». Je répète alors tout en gardant mes prunelles bleutés sur cette bâtisse qui se calcine. J'entends les cris, mais cela ne me fait rien. J'entends les appels à l'aide, mais je ne bouge pas. Encore une fois, je ne ressens aucune pitié et leur divinité n'en a point également. Qui viendra les sauver ? Personne. Et pourquoi avoir de la tristesse quand ces mêmes personnes vous ignorent chaque jours ? Qu'ils ne daignent à connaître votre existence plus misérable que la leur ? D'ailleurs, je ne suis pas la seule à penser cela, sans doute. Dans cette foule enragée, ces dingos appâtés par la viande cuite, tous ont voulu participer. Aucun n'a eut de réel pitié envers ces créatures au sang noble. Certains vont jusqu'à même crier à la victoire en voyant ce feu aux bûches humaines prendre forme, risquant de nous faire tous repérer. C'est ce qui me pousse, par la même occasion, à arrêter soudainement mon incantation. Pourvu qu'aucun membre n'ait à survivre avec un tel souvenir sur la conscience. Pourvu que l'on n'ait point à revenir pour terminer le travail. Mais pour l'instant, il semblerait que notre plan ait fonctionné. Je dois rentrer, partir, fuir.
(c) light of the seven

       



Dernière édition par Lucrecia Ignisleroy le Dim 11 Sep - 2:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Luis Rosenwald
impérialiste de la Rose

Luis Rosenwald
LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. UH17mY6
‹ MESSAGES : 1342
‹ PSEUDO : bigbadwolf, lise.
‹ FACE & CREDITS : dylan o'brien / bbw + sign. tumblr/halsey
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans depuis le 14 mai.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Aloisia Freidrich, devenue Rosenwald. Cependant le brun n'est pas fidèle. Une rumeur court d'ailleurs à ce sujet, mais elle reste à l'état de rumeur car personne n'a de preuves. En effet, Luis est assez persuasif pour éviter que les autres ne parlent.
‹ STATUT DU SANG : Pur, il serait inconscient d'en douter. Ses capacités magiques démontrent de son sang pourpre, qui coule dans ses veines.
‹ OCCUPATION : Prince héritier à plein temps, exerçant le métier d'avocat principalement parce que c'est amusant. Ambitieux, Luis est incapable de ne pas travailler. Même si il n'exerce plus autant qu'il le voudrait, il a aime retourner au bureau pour s'occuper de quelques richissimes sorciers capables de se payer ses services.
‹ SCOLARITÉ : Goldadler, bien sûr, dans le pavillion des purs. Très bon étudiant, il n'a jamais raté dans une seule branche.
‹ ALLÉGEANCE : A sa famille, à sa mère, à lui-même.
‹ LOCALISATION : Berlin.
‹ INVENTAIRE : Son téléphone portable (qu'il déteste), un portefeuille qui ne le quitte jamais et son alliance, bien sûr, qu'il ne retire jamais.
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 2), leadership (niv. 1), cruauté (niv. 2)



LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 1:10

Rebienvenue LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 3215256795
Ton nom de famille LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 4142883173 y'a mon nom de famille dedans Arrow


and i'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense then you'll lose your mind, and i'll use as a focal point so i don't lose sight of what i want. and i moved further than i thought i could, but i missed you more than i thought i would. and i found love where it wasn't supposed to be, right in front of me.

.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 1:11

Re Bienvenue !! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1457406864
Mlle Clémence Poésy ! Ce nom et cet avatar, j'adore ! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2878015944
Bon courage pour ta fiche ;D
Revenir en haut Aller en bas

Klaus Badstuber
impérialiste du Lion

Klaus Badstuber
LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Tumblr_nzxja8SU9s1tm0tl3o6_250
‹ MESSAGES : 833
‹ PSEUDO : cranes for spidey (not so serious) - emma.
‹ FACE & CREDITS : toby regbo - gentle heart.
‹ MULTICOMPTES : chiyoko wolffhart, meilleure que vous.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-huit ans.
‹ STATUT CIVIL : marié, un anneau qu'il aimerait jeter dans les flammes.
‹ STATUT DU SANG : sang-mêlé, malédiction de sa lignée.
‹ OCCUPATION : homme de main de la femme de sa vie. mais pas de sa femme.
‹ SCOLARITÉ : il a suivi le cursus de la prestigieuse académie de Goldadler, même si bien sûr tout l'argent investi ne suffit pas à le débarrasser de ces maudites incantations.
‹ ALLÉGEANCE : loyal aux lowëlad mais avant tout aux monaci. son coeur lui n'obéira toujours qu'aux ordres de micaëla
‹ LOCALISATION : il alterne entre son appartement à Hambourg avec sa femme, sa chambre de fonction au palais des Löwewald et sa demeure familiale à Brême.
‹ INVENTAIRE : sa bite et son couteau. l'un de ces deux objets est long.
‹ COMPÉTENCES : abnégation (niv. 1) ; loyauté (niv. 1) ; impulsivité (niv. 1)



LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 1:17

bah finalement t'as abandonné suki ? LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1457182388
rebienvenue sale piaf LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2734730111



tried to keep you close to me but life got in between. hold back the river, let me look in your eyes, hold back the river, so i can stop for a minute and see where you hide. lonely water, won't you let us wander, let us hold each other ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 3:48

hey ! merci à vous trois ! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2835641614
luis ; merci ! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1457182388 ah oui ? j'avoue,
je me suis basée avant tout sur name meaning... LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 3434787348
fancy ; ah que coucou, merci beaucoup ! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 3257076282
klaus ; ouiii, il y avait plus de votes pour ce perso'
dans le flood... What a Face (m'enfin, je la prendrais pour le tc
si elle n'est pas prise ! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1457182388) merchiiii ! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1457406864
...sale piaf !? LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 3215256795
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 9:14

Oh, la faiblesse des DC a encore frappé LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2545462741
Bienvenue à ton nouveau p'tit perso tout frais LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1181266923
Revenir en haut Aller en bas

Vittore Monaci
impérialiste du Lion

Vittore Monaci
LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Giphy
‹ MESSAGES : 692
‹ PSEUDO : natblida, jen.
‹ FACE & CREDITS : ir, balaclava.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-huit.
‹ STATUT CIVIL : époux, et père d'une douce fillette qui le rend vulnérable.
‹ STATUT DU SANG : la pureté divine.
‹ OCCUPATION : lieutenant-général.
‹ ALLÉGEANCE : devant le lion l'échine s'est pliée par finasserie, le trône allemand pour celui d'italie. murmures et sourires sournois. les pupilles s'affrontent, se surveillent et les biens s'échangent pour redonner leurs couleurs aux blasons souillés.
‹ LOCALISATION : bremen, les terres profitables des pressureurs. si loin des natales où bientôt flotteront fièrement les étendards émeraude et sang, au-dessus des armoiries de ta famille. l'insipide allemagne n'est que monnaie d'échange alors que tu n'es qu'impatience face au jour ou dans leur dos tu planteras ton couteau.
‹ COMPÉTENCES : domination (niv. 1) impulsivité (niv. 2) espérance (niv. 1)



LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 12:12

clémence, ma reine LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1008620484 je te vénère pour ce choix d'avatar LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 4060813038 et gosh, je me languis d'en lire plus, dépêches toi d'assouvir ma curiosité LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 3215256795 LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2545462741
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 13:44

Clemence LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1374462224
le prénom LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1374462224
j'adhère LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2878015944
Revenir en haut Aller en bas

Lukas Rosenwald
impérialiste de la Rose

Lukas Rosenwald
LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Tumblr_niik21UEG61u6s1mso1_500
‹ MESSAGES : 951
‹ PSEUDO : summer child, co.
‹ FACE & CREDITS : Dylan O'Brien, songbird (av) wood spoon (sign)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié depuis trois ans et déjà père.
‹ STATUT DU SANG : Un sang pourpre coule dans ses veines, porteur aussi du fardeau de la consanguinité.
‹ OCCUPATION : Guérisseur à la tête du service diagnostic de l'hôpital magique Günther Bartholomaeus.
‹ SCOLARITÉ : de 2000 à 2008.
‹ ALLÉGEANCE : sa famille avant tout, à sa mère, puis son frère malgré leur distance.
‹ LOCALISATION : Berlin la belle, entre le palais où il réside et l'hôpital où il travaille.
‹ INVENTAIRE : Une pince à cravate toujours accrochée, en forme de rose, son portable toujours dans la poche en cas d'urgence, un carnet encorcelé pour prendre des notes pendant ses débriefing avec son équipe. Son alliance, son portefeuille en barda dans lequel une photo de sa fille a sa place
‹ COMPÉTENCES : empathie (1), fraternité (1) & impulsivité (2)



LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 13:46

Sale piaf... Klaus LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 4142883173

Rebienvenue, Clémence est parfaite LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1181266923


Just because logic doesn't seem that important when I fall in your eyes. Just because you're there and I don't know how to react. You know that, you see this dark hole between us and you know I'm tired to jump over once again.
Revenir en haut Aller en bas

Phillip Vasilis
impérialiste du Lion

Phillip Vasilis
LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1471226608-tumblr-nguqo7hql81qea4dgo6-250
‹ MESSAGES : 261
‹ PSEUDO : GBK.
‹ FACE & CREDITS : Bob Morley.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Thais Badstuber.
‹ STATUT DU SANG : Mêlé.
‹ OCCUPATION : Directeur de la Reinbank.
‹ SCOLARITÉ : Goldalder il y a très longtemps.
‹ ALLÉGEANCE : Impérialiste du Lion.
‹ LOCALISATION : Hambourg.
‹ COMPÉTENCES : audace (niveau 1), discrétion (niveau 1), espionnage (niveau 1).



LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 13:48

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 16:56

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche! LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2878015944
Revenir en haut Aller en bas

Marius Löwewald
impérialiste du Lion

Marius Löwewald
LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. RP6RS2r6
‹ MESSAGES : 429
‹ PSEUDO : BARJAVEL
‹ FACE & CREDITS : sam claflin (faust)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans. des années qui s'écoulent, qui le forgent.
‹ STATUT CIVIL : mariée. une belle femme, celle que l'on voudrait, que l'on désirait. pourtant cela semble si compliqué pour lui.
‹ STATUT DU SANG : pur. une sang pourpre. digne d'un nom royal, il est de la haute société.
‹ OCCUPATION : avocat. une tempête de mots. des paroles qui défilent, une défense sans faille. comme sur un champ de bataille. ambitieux, la défaite n'est pas pour lui.
‹ SCOLARITÉ : diplômé de Goldadler. élève studieux. brillant et remarquable. comme un lion qui brille.
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion. avec sa famille. son père. lui.
‹ LOCALISATION : berlin, bel appartement où l'on se perd à cause du luxe.
‹ INVENTAIRE : une alliance au doigt qu'il ne peut retirer. un porte-feuille toujours sur lui. une chaîne autour du poignet offert par sa mère. et un téléphone.
‹ COMPÉTENCES : honneur (niv. 1) // leadership (niv. 2) // tenacité (niv. 1)



LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 16:58

t'es toujours moche LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1717005543 re-bienvenue LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2878015944 n'hésite pas si tu as des questions LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1457182388
Revenir en haut Aller en bas

Magdalena Feuerbach
impérialiste du Lion

Magdalena Feuerbach
LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Tumblr_inline_nm1ptkIIa21rifr4k
‹ MESSAGES : 964
‹ PSEUDO : appletini
‹ FACE & CREDITS : margot robbie & SWEET DISASTER ; tumblr
‹ MULTICOMPTES : roskana dashkov
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept années de vie qui se sont écoulées brusquement sans laisser de trace
‹ STATUT CIVIL : mariée, depuis peu, au deuxième fils de la branche majeure des Fuchs
‹ STATUT DU SANG : à n'en pas douter, son sang est aussi pur que le cristal
‹ SCOLARITÉ : ancienne membre du pavillon erde, diplomée de l'académie goldadler il y a déjà quelques années
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion.
‹ COMPÉTENCES : ténacité (niveau 2), fraternité (niveau 1), persuasion (niveau 1)



LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 17:19

J'suis fan de ton prénom poussin **
Et clémence est tout belle LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1008620484

Bon courage pour le reste de ta fiche LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2878015944


    fear of love
    underco. △ underco. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 18:18

je sens que ce perso va gérer LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 3215256795 LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 3215256795
et puis ce choix d'avatar et de prénom LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2835641614
rebienvenue parmi nous LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2527728141 LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 820850867
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. EmptyMer 31 Aoû - 19:05

re-bienvenue LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 2835641614
j'aime beaucoup le prénom choisi LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 1181266923 bon courage pour la suite de ta fiche LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. 820850867
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty
MessageSujet: Re: LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.   LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

LUCRECIΛ. ‣ THE PLEASURE'S PAIN AND FIRE, BURN ME.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGHT OF THE SEVEN :: Rennervate :: Administration :: Fiches de présentation-