Navigation rapide

guide du nouveau
familles pures
familles mêlées
les alliances
géographie sorcière
monde magique et politique
autres annexes

le grand registre

journal de l'empire
top site

le flood !



 

fermeture du forum
Le Deal du moment : -38%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
235 €

Partagez
 

 Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 21:44


Cepheus Aeres Feuerbach
La personnalité c'est comme un masque, ça se change.
— Prénom(s): Cepheus. Bien que cela ne sonne nullement Allemand, tu possèdes une identité propre à cette constellation brillant dans le ciel. Etincelant, celui-ci impose cette incertitude qui t’enveloppe alors que beaucoup tentes de te percer à jour. Aeres. Origines inconnues, tu ne connais pas spécialement sa signification et, sincèrement, tu n’en as que faire ne l’utilisant que rarement. — Nom: Feuerbach. Un nom qui te colle à la peau, un nom dont tu n’auras jamais honte. Dualité, puissance, tu souris face à tes ennemis alors que l’art du combat coule dans tes veines depuis ta tendre enfance.  — Age: Vingt-six années, vingt-six hivers. Tu caresses le temps qui passe du bout des doigts, comme un sourire malicieux que tu ne pourras jamais atteindre, jamais contrôler. Le temps est un mystère que tu aimerais stopper, dévoiler tout en sachant que tu ne pourras jamais y arriver. — Date et lieu de naissance: 31 Décembre 1990. Ce fut en cette douce nuit d’hiver que le domaine familial entendit ton premier cri pousser. Douce mélodie du premier né, du premier garçon de cette branche. — Etat du sang : Sang pur comme l’océan le plus bleu qui puisse exister, pur comme cette flamme qui danse éternellement. Pas de mélanges, pas de tâches qui viendrait noircir cette douce tradition qu’est la pureté de la lignée. — Statut civil : Douce fiançaille qui se présage à l’horizon, tardives mais belle et bien présente. Tu craints le pire, amoureux de ta liberté, amoureux de ton indépendance. Tu refuses d’ouvrir ton cœur, t’enfermant dans cette solitude que tu aimerais garder tienne. — Emploi: Lieutenant-Colonel dans l’armée, tu ne te voyais pas faire autre chose de ta vie. Pour toi, la guerre est ton domaine, le combat ton art. Qu’ils tremblent devant un Feuerbach, ce sang bouillonnant réveille les armées de ta famille. — Niveau de richesse : L’argent ne fait pas défaut à ta famille, d’une grande richesse, tu ne crains pas les mauvais jours. — Dieu affilié : La flamme. Vacillante, brutale, provocatrice. Elle brille en toi comme une douce lumière, prête à exploser en ton être pour incendier tes ennemis. — Lieu d'habitation : Munich, la demeure familiale de ta douce famille. Tu aimes pourtant voyager, voir d’autres endroits. Pourtant, ton cœur reste auprès des tiens et tu ne t’en éloignes jamais bien longtemps. — Camp politique : Impérialiste du Lion. Les tiens soutiennent les Löwewald, pourtant, ta véritable allégeance ira à jamais à ta propre famille. C’est ainsi et pas autrement.  — Traits de caractère : Impulsif - Colérique - Arrogant - Provocateur - Violent - Sournois - Intelligent - Calculateur - Sait se jouer des apparences - Patient - Familiale - Loyal - Franc - Torturé - sauvage 
Tu as toujours eu un gros souci de contrôle sur toi-même. Impulsif et très colérique, il n’est pas rare que tu fasses une crise au point d’en devenir extrêmes violent. Dans ce moment-là, seule ta cousine, Magdalena, parvient à te faire revenir sur terre. Avec les années tu as appris à faire bonne figure en société, bien que ton comportement impulsif soit bien connu. ✦ Tu es un peu une pièce à double face. En société tu parais être un homme souriant et bien élevé, alors qu’en privé, tu es tout autre. La vaisselle tu la casses très vite, ta voie peut rapidement monter d’un ton et beaucoup de meubles ont souffertes de tes crises. ✦ Sauvage, tu aimes cette liberté qui t’a toujours tenue à cœur. Pour les tiens tu es prêt à tout et ce, même à mettre à feu et à sang le monde en entier. D’ailleurs, faire couler du sang ne te fait absolument pas peur. Ayant été élevé dans l’éducation du corps à corps et du duel, tu es devenu un maître en la matière. ✦ Premier né de ta branche familiale, ton père à prit à cœur ton éducation, étant d’ailleurs très strictes avec toi vu ton comportement violent. Il a rapidement compris de quoi tu étais capable, t’inculquant ainsi un certain contrôle pour éviter tout débordement. Des coups tu en as souvent reçu mais pour ton bien, jamais sans raisons. ✦ Lors de tes études c’est tout naturellement que tu t’es dirigés vers le Duel. Tu fis rapidement la fierté de ta famille, devenant un adversaire reconnu et redoutable. Ta magie est brutale et violente, à l’image de ton dieu, mais également de ce qui t’anime réellement. ✦ Sous tes apparences fluettes, tu n’en reste pas moins un homme avec une force physique étonnante. Beaucoup se fies aux apparences, ils ont tores, car quand tu frappes et bien il est rare que ton ennemi se relève. ✦ Tu n’as jamais eu l’occasion de voir ta fiancée. Alliance tardive, tu pensais pouvoir t’accrocher à ta liberté encore quelques temps. Malheureusement, tu sais à présent que le mariage semble proche et que la confrontation risque d’être assez violente. Bien que tu n’ailles rien contre ta promise, celle-ci va te priver de cette liberté que tu chéri tant.  
— Impulsivité : Il est bien connu que tu es impulsif, que ta famille l’est également. Malheureusement pour toi, tu es l’un des plus impulsif des Feuerbach. Ayant énormément de mal à contrôler tes pulsions violentes, tu dois sans cesse garder une certaines emprises sur celles-ci.  — Ténacité : Borné, quand tu entreprends quelque chose tu vas généralement jusqu’au bout des choses. Jamais tu ne lâches l’affaire, que tu ailles raison ou tort, cela t’importe peu. Tu es capable d’user de sournoiseries ou encore de manière peu légale pour arriver à tes fins.  — Charisme : Tu dégages ce petit quelque chose qui attire le regard, l’attention. Comme un aimant, tu détestes cette partie de ta personnalité, préférant de loin rester éloigner des emmerdeurs. Bien que cela te déplaise, tu as également appris à en faire un atout et à te jouer de ton charisme.  
— pseudo : Gaëlle — âge : 25 ans — pays : Belgique — disponibilité : Tout les jours — personnage : invent. — avatar : Grant Gustin — crédits : Hunt  — commentaires ou suggestions ? : écrire ici.
(c) light of the seven

   



Dernière édition par Cepheus Feuerbach le Ven 26 Aoû - 22:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 21:45


Titre de l'histoire
sous-titre, sous-titre

━ Le commencement  ━

Les flocons tombent doucement sur la propriété de Munich, faisant naître un paysage merveilleux, magique. Il est là, attendant en faisant les cents pas dans les couloirs. Les cris de sa femme retentissent dans la chambre masquée par cette lourde porte en bois. Ils sont tous là pour t’accueillir, patientant, soutenant ce père qui est le tient. Le temps passe, les heures s’écoulent ainsi que les minutes et les secondes. Son premier enfant va bientôt naître et, étrangement, le grand guerrier qu’il est semble appréhender cet instant. Lui qui a voué sa vie à l’armée, combattant pour les siens, pour ses convictions trépignait devant ce grand évènement. C’est alors qu’il cesse tous mouvements, comme immobilisé par le doux son qu’il vient d’entendre. Les cris de douleurs ont cessé, laissant place à un cri plus aigüe, plus attendu. Tu viens d’absorber ta première bouffée d’air, emplissant tes poumons alors que le feu dansait dans la cheminée de la pièce. Il entendre avec une rapidité étonnante, comme poussé par son impulsivité, son impatience. Elle te tient délicatement dans ses bras, le corps trempé d’une couche de sueur face aux efforts fournis. Contre la peau nue de ta mère, tu as cessé de pleurer, réconforter par les battements de son cœur. Un premier enfant, un fils, que demander de plus ? Il s’approche pour prendre possession de toi, te berçant en douceur dans ses bras musclés conçu pour le corps à corps. Tu ouvres tes yeux déjà bleuté, alors qu’un duvet clair réchauffe ton crâne. Tes doigts cherchent le vide, s’ouvrant et se refermant faiblement. Il y met son indexe et tu le serres, un léger rire s’échappe de ses lèvres. « Un petit costaud. » Il croise le regard de sa femme qui vous observes avec amour. « Aussi costaud que son père. » Un nouveau rire s’échappe de ses lèvres, reposant son attention sur toi. « Cepheus. Mon fils. » Tu ne dis rien, ne le pouvant pas. Pourtant, tu le savais déjà, pour eux la famille comptait plus que tout au monde. Quelques minutes plus tard ce fut une pièce remplie de Feuerbach qui s’anima, félicitant les nouveaux parents, admirant ce nouveau membre que tu étais. Si seulement ils avaient su ce que tu allais devenir, peut-être auraient-ils faits les choses autrement.

Elle court après toi. Deux êtes totalement innocents. Enfin, elle tente surtout de garder l’équilibre sur ses deux petits pieds. Son anniversaire avait sonné ses trois années de vie, alors que toi, tu avais atteint depuis peu tes cinq ans. Le vent caressait ton visage et tu riais, diminuant la cadence pour qu’elle puisse t’attraper et ainsi, croire qu’elle était plus rapide. Ta petite sœur était ton joyau, ton rôle de frère t’a tout de suite tenu à cœur et ce, dès que ton regard c’était posé sur son petit corps frêle et fragile. Plusieurs enfants étaient venus fêter ses trois ans, riant, jouant ici et là dans les jardins de ta famille. Tu évites un gamin qui vient dans le sens inverse, ta sœur, elle, n’en a malheureusement pas le temps et s’écroule sur le sol. Choc brutal d’une collision inévitable. « Mais fais attention » Il est plus vieux que toi, plus vieux qu’elle et son corps transpire une arrogance certaine. Tu stoppes tes gestes, te retournant pour voir ta petite sœur se faire bousculer, tombant une nouvelle fois sur ses fesses. Une étrange sensation s’empare alors de toi. Bouillonnante, furieuse émotion qui venait d’éclater dans tes entrailles. Il avait poussé ta sœur…la tienne. Ton regard s’illumine, flamme dangereuse, flamme incontrôlable. Tu ne t’en rends pas compte, mais déjà tes pas te mènent vers l’imprudent. « Laisses-là tranquille ! » Tes mots avaient traversé tes lèvres avec une fureur impressionnante. Avant de pouvoir réagir, l’enfant de deux ans ton aîné se retrouvait plaqué sur le sol. A califourchon sur lui, tu agrippes ses vêtements pour le secouer, faisant de sa tête un jouet en chiffon contre le sol. Tu le griffes sans remords, n’entends pas les cris alentours, les pleures de ta sœur qui ne cesse d’hurler ton prénom. Non, tu es aveuglé, comme poussé à continuer ce débordement de rage et de violence. Une main ferme t’attrape et te voilà toi-même coulé au sol, hurlant, te débattant comme un forcené réclamant vengeance pour cette sœur qui est tienne. « Cepheus, stop ! Arrête ! » Ta cousine attrapa ton visage entre ses mains, plantant son regard dans le tiens. Tu respires bruyamment, le cœur battant bien trop vite dans ta poitrine. Pourtant, tu ne bouges plus, le regard haineux et violent. « Oh seigneur. » La voie de ton père retenti en observant ton œuvre. Il n’était pas mort, mais son visage ensanglanté ne laissait rien présager de bon. Repoussant ta cousine, il te redressa sans grande douceur, envoyant sa main contre ta joue au point de te refaire tomber. « Mais qu’à tu fais ! Regarde-moi Cepheus ! » Tu trembles, tu ne comprends, tu te souviens avoir voulu le frapper encore et encore sans jamais vouloir t’arrêter. « Je…il a frappé x . » Cet incident, heureusement, n’engendra aucuns conflits avec la famille adverse. Tous estimant que des garçons doivent apprendre à se battre et que rien de fâcheux n’était arrivé…pourtant, ce jour-là, ils comprirent que quelque chose n’allait pas chez toi.

« Concentre-toi ! » Tu te redresses, essuyant du revers de la main cette fine trace de sang qui coulait de ta lèvre. « Tes émotions sont trop impulsives, trop violente mon fils. Tu dois apprendre à les canaliser, à les garder sous-contrôle. » Tu serres les dents en l’observant, le cœur battant la chamade. Voilà des heures que tu t’entraînais au combat, laissant toute ta fureur exploser. Pourtant, malgré tes efforts, tu n’arrivais pas à le toucher. Bien trop fort, bien trop rapide. « On recommence ! » « NON ! » Ta voie c’était élevée dans la pièce alors que tu attrapais une chaise, la balançant à travers la pièce. « Contrôle-toi ! » Tu n’y arrives pas, c’est comme demander à un enfant de cesser de respirer, de rentrer alors qu’il s’amuse merveilleusement bien dehors. Non, tu n’y parviens pas. Ce poison coule dans tes veines, te maintenant vivant. Impulsivité dramatique, contrôle inexistant pour l’heure, violence pointée du doigt. Ton père ne cessait de t’inculquer les valeurs du contrôle, essayant de faire de toi un guerrier redoutable qui, justement, se servirait de ses pulsions pour combattre bien mieux que les autres. Tu es encore jeune, douze ans et pourtant, bien trop animé par tes pulsions colériques et menaçantes. Il s’approche de toi, enroulant sa main autour de ta gorge pour te coller contre le mur. Tu serres de nouveau les dents, le toisant du regard, ne craignant nullement sa colère. « Ça suffit Cepheus, je n’accepterais pas que tu déshonore notre famille. Suis-je bien clair ? » Il resserre son emprise, avec toi, seule la violence fonctionne. Tu ne réponds pourtant pas, essayant de te libérer de son emprise. Brusquement, il te décolle du sol avec une facilité déconcertante. « Me suis-je bien fait comprendre ! » Tu étouffes, tes pieds s’agitant dans le vide, tes mains agrippent son bras et tu le griffes sans qu’il ne bronche. « ou….oui…. » Enfin il te lâche et tu peux dès lors respirer, toussant à plein poumon sur le sol. « S’il faut en passer par-là pour t’apprendre le contrôle, c’est ce que nous ferons mon fils. » Tu serres les poings et il secoue doucement la tête, te tendant la sienne. L’espace d’un instant tu hésites avant d’enfin enfuir la tienne dans la sienne. C’est sur cette base que ton éducation se fit. Violence contre violence, tu appris à te contrôler à émerger tes pulsions sans réellement les éliminer.

Tu marches parmi les invités. Aujourd’hui tu fêtes tes dix-sept ans, pourtant, tu n’as nullement envie de te trouver dans les parages. T’étant levé du mauvais pied, tu sens les fiançailles approcher de plus en plus, comme une cruelle évidence. Cette liberté va t’être arrachée, tu le sais, tu le sens. Tu vas te servir un verre, puis un autre et encore un autre. Tu as besoin d’oublier, de faire bonne figure malgré cette envie qui ne cesse de t’animer. Te dirigeant vers la sortie, une épaule heurte la tienne. « Et mec, regardes où tu marches. » Tu serres les dents, te tournant très lentement vers un bouffon d’une famille de sang pur. « Tu disais ? » Ton regard toise le sien et tu approches d’un pas, il ne bouge pas, souhaitant te tenir tête. Ta main se referme avec une force étrange autour de ton verre, faisant en sorte que celui s’éclate en mille morceaux, entaillant ta peau. Quelques regards se tournent vers vous, mais alors que tu veux faire un nouveau pas en avant une main se pose sur ton épaule. « Tout va bien cousin ? » Cette voie, tu la connais que trop bien. Tu ne la regarde pas, plongé dans cet ennemi qui anime bien trop de violence dans tes entrailles. « Et si nous allions faire un petit tour ? » Magdalena. S’il y en a bien une qui sait te contrôler, te stopper en pleine rupture, c’est elle. Bien que tu ailles appris le contrôle, souvent, il t’arrivait d’être sur la corde raide. Un sourire arrogant fini par s’afficher sur ton visage, ne lâchant pas ton ennemi des yeux. « Bien sûr cousine, allons donc faire un tour. » Ta voie est mielleuse, calme, comme si rien ne c’était passé. Cette facette, tu l’exposais souvent en société, laissant ainsi croire que tu étais un homme charmant, responsable bien que légèrement impulsif. Offrant ton bras à Magdalena, tu lui murmures tout en t’éloignant. « J’aurais pu m’en occuper moi-même, tu n’avais pas à t'inquiéter pour moi. » Elle sourit, tu le sens. « Ce n’était pas pour toi que j'étais inquiète Cepheus… »

Ta coupe se porte doucement à tes lèvres. Dos contre le mur froid, tu tentes de garder un air totalement indifférent face à l’ennuie qui te submerge. Que faisais-tu ici ? Ah oui, les Monaci avaient organisé une grande fête pour tu ne sais quel événement, ta famille y avait été convié. Charmant. « Vous avez l’air de vous amuser comme un petit fou. » Tu ne bronches pas, ne sursautant même pas. Doucement, ta coupe se baisse et tu tournes le regard vers ton interlocuteur. Tu ne le connais pas, pas encore en tout cas. Il arbore un sourire, alors que ton regard bleu se plonge dans le sien. Tu dois bien l’avouer, il est craquant à souhait et tu en ferais bien ton repas de ce soir. Mais bon, inutile de te faire remarquer par un inconnu. « Je suis en pleine joie comme vous pouvez le voir, néanmoins, comment s’ennuyer à une fête organisée par la grande famille Monaci. » Il ricane et tu souris en coin, portant de nouveau ta coupe bientôt vide à tes lèvres. « Quel mauvais ôte je fais, je me présente, Cesare Monaci. » Tu sens ta gorge te serrer et tu manques de recracher ta boisson. Voilà, une fois de plus tu as radicalement fait le con. Tu ne montres rien de ton « malaise », arborant un nouveau sourire poli et calme. « Enchanté monsieur Monaci, je suis Cepheus Feuerbach. » Ta main se tend et se fit serrée par la sienne, alors qu’étrangement, vos regards ne se lâchent pas. Ce jour-là, tu rencontras une personne qui, plus tard, deviendra l’une de tes plus grande faiblesses.

****

Elle est belle la petite hirondelle. Aussi douce qu’un ange que tu aurais l’impression de frôler, aussi innocente qu’une enfant venant de sortir du ventre de sa mère. Elle rit bêtement à tes paroles, faisant la belle devant celui que tu es. Charmer est devenu facile, un art en société que tu avais appris à exploiter. « Je vais nous chercher un autre verre, ne bougez pas. » Elle affirme qu’elle ne décollera pas de cet endroit, te laissant sortir de cette pièce isolée dans laquelle vous vous étiez réfugiés pour plus d’intimité. Mais alors que tu traversais le couloir de cet endroit envahi par les invités, une main se referma sur ton avant-bras et tu fus tirer dans un renfoncement. Tu te crispe, prêt à agir quand le regard de cet homme se plongea dans le tiens. « Tu t’amuses Cepheus ? » Ton corps se détend et un sourire arrogant s’affiche sur tes lèvres, déjà, l’amusement brûle ton regard. « Tellement. J’ai trouvé de quoi m’occuper, une charmante demoiselle d’ailleurs. » Tu peux voir à son visage que tes paroles ne lui plaisent pas, que déjà, une certaine colère l’envahi. Ce qui est drôle avec le Monaci, c’est que face à tes provocations il ne reste jamais longtemps d’un grand calme. « Cesses de jouer les provocateurs avec moi ! » « Sinon quoi ? » Tu avais approché tes lèvres des siennes, murmurant ses mots sans le quitter des yeux. Tu joues avec le feu, tu le provoques, tu veux qu’il s’énerve, tu veux que sa patience s’enflamme. Une main se plaque sur ta gorge et l’arrière de ton crâne rentre en contact avec le mur. « Sinon je vais te le faire amèrement regretter. Que tu sois fiancé est une chose, que tu partes en chasse en est une autre ! » Tu ricanes, un sourire mauvais sur les lèvres. Ton bras vient heurter le sien et tu te libère facilement de son emprise. Autant il semblait plus fort que toi, autant il n’en était absolument rien. Néanmoins, il revient à la charge, te plaquant de nouveau contre le mur. Voilà, c’est ça que tu aimes avec le jeune Monaci. Sa fougue, sa violence, son caractère. « ça suffit Cesare, ce n’est ni le lieu ni le moment ! » Il vient pourtant te faire taire en prenant possession de tes lèvres et, déjà, tu te sens faiblir. Brusquement tu le repousses, mauvais, tu secoues négativement la tête. « La jalousie te va à merveille… » Et, sous son regard colérique, tu lui tournas le dos. Le pousser à bout…jeu merveilleusement envoûtant.  Tu sais qu’il ne te laissera pas filer, tu sais qu’au final, tu te soumettras à tes envies malsaines. Parce que c’est ainsi, parce qu’il est le seul homme à réellement te faire vibrer. Tes conquêtes n’ont aucune emprise sur toi, mais lui, c’était autre chose. Une main te choppe la nuque et tu es poussée dans une chambre, tu ne fais plus l’innocent, tu ne lui résistes pas plus. Tu brûleras en enfer.

****

« Ne me tourne pas le dos ! » Tu te stoppe devant la porte, une main sur la poignée. Une fois de plus, la dispute à éclater entre vous. C’était de plus en plus récurant. Plus le temps passait et plus le lien se renforçait, te rendant dépendant de cet abruti, ce qui ne t’empêchait pourtant pas d’aller voir ailleurs. Tu aurais aimé te défaire de lui, t’évader de cette prison pour échapper aux sentiments malsains qu’il faisait naître en toi. Un soupire s’échappe de tes lèvres alors que tu replaces ta chemise dans ton pantalon, laissant ton épaule te faire souffrir face à sa morsure sous l’impulsion du plaisir. Te tournant vers lui, tu plonges ton regard dans le siens. « Il y a des limites à ma soumission Cesare, baisse d’un ton ! » Oui, avec lui, dans vos moments d’intimités tu n’étais pas vraiment le dominateur, loin de là. Pourtant, des deux, tu étais celui qui pourrait rapidement prendre le dessus sur le jeune Monaci. Mais allez savoir pourquoi, tu avais besoin de te soumettre et ce, même qu’à une seule personne. « Donc, on couche ensemble et tu te casses c’est ça ? Tu vas retrouver qui hein ! » Tu presses l’arrête de ton nez, fatigué, lassé. La patience commence à te manquer et tu lui tournes de nouveau le dos pour fuir cette conversation. Sauf que voilà, tu l’entends se lever et te retourner. Sauf que cette fois-ci, tu ne te laisse pas faire. Un coup de genoux dans le ventre, un autre dans le genou, tu le fou à terre. Respiration haletante, cœur palpitant dans ta poitrine, tu ne dois absolument pas perdre le contrôle, pas avec lui. « Va te faire foutre ! » Les coups entre vous ne sont pas rares, surtout quand une dispute éclate. « Tu ne vas pas t’en sortir comme ça Cepheus ! » Oh, ça tu le sais… sortant de la pièce en clapant la porte, mâchoire serrée. Tu le sais, tu ne pourras pas t’en empêcher si lui ne viens pas à toi, tu iras à lui. Tu as besoin de ça, de cette relation malsaine. Relation qui cache bien plus.

Une bagarre de plus. Tu avais perdu le contrôle, comme assez régulièrement. L’homme avait répliqué dans les ruelles sombres de la ville, laissant place à un combat qu’il avait bien sûr perdu. Dents serrées, visage blessé à plusieurs endroits, tu rentres chez toi sur la pointe des pieds. Inutile d’alerter tes parents, qui verront sûrement tes blessures demain matin. Tu allais une fois de plus devoir inventer une excuse, dire que lors d’un entraînement les coups c’étaient perdus tout seul… « Cepheus ? » Tu t’arrêtes en grimaçant alors que la voie de ta sœur retentissait derrière toi. Bien sûr, elle ne dormait pas, comme souvent. Comme liée à toi, elle semblait sans cesse craindre tes aventures du soir, ayant sûrement peur de ne jamais te voir rentrer. Calmement, tu te retournes pour poser ton regard dans le sien. « Oh seigneur, tu as encore recommencé. » Rapidement, elle approche de toi. Posant ses mains sur tes joues, son regard est anxieux et doux. Tu souris d’un air calme et rassurant. « Je vais bien…cesses de te tracasser pour moi. » Elle ne le fera jamais, tu le sais, tu le sens. « Comment le pourrais-je en te sachant dehors, en train de faire je ne sais quoi et surtout, en te voyant revenir dans cet état… » Elle en a les larmes aux yeux et ton cœur se serre, apparemment, elle a véritablement peur pour toi. Elle connait ce qui t’anime, les pulsions qui ne cesses de gronder dans tes entrailles. « Et…je vais bien d’accord, calmes-toi. » Elle secoue rapidement la tête, reculant d’un pas pour te toiser du regard. « Non tu ne vas pas bien, tu n’iras jamais bien. Pas tant que tu ressentiras ça. Tu es inconscient, violent, imprudent même ! Je t’aime Cepheus, de tout mon âme, mais il faut que cela cesse. Il faut que tu grandisses, tu n’es pas assez prudent. J’ai peur pour toi d’accord. » Ton regard s’adouci et tu approches doucement de ta petite sœur, venant l’entourer de tes bras pour lui offrir un réconfort quelconque. « Je t’aime aussi mais entre nous, c’est moi l’aîné, c’est à moi de veiller sur toi, comme je l’ai déjà fait à de nombreuses reprises. » Déposant un baiser dans ses cheveux, tu finis par t’éloigner d’elle, t’engouffrant dans le couloir en direction de ta chambre. Pour toi, la famille c’est bien plus fort que tout, bien plus important que ta propre vie. Ils sont toi, elle est toi, tu es eux, tu es elle. Sans eux, tu n’es plus qu’une ombre.
(c) light of the seven

   



Dernière édition par Cepheus Feuerbach le Sam 27 Aoû - 18:41, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 21:52

graaaaaant. Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 248692208
Revenir en haut Aller en bas

Phillip Vasilis
impérialiste du Lion

Phillip Vasilis
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 1471226608-tumblr-nguqo7hql81qea4dgo6-250
‹ MESSAGES : 261
‹ PSEUDO : GBK.
‹ FACE & CREDITS : Bob Morley.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Thais Badstuber.
‹ STATUT DU SANG : Mêlé.
‹ OCCUPATION : Directeur de la Reinbank.
‹ SCOLARITÉ : Goldalder il y a très longtemps.
‹ ALLÉGEANCE : Impérialiste du Lion.
‹ LOCALISATION : Hambourg.
‹ COMPÉTENCES : audace (niveau 1), discrétion (niveau 1), espionnage (niveau 1).



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 21:59

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Super choix de célébrité, je viendrai te réclamer un lien Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 1181266923 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 1181266923


Revenir en haut Aller en bas

Magdalena Feuerbach
impérialiste du Lion

Magdalena Feuerbach
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Tumblr_inline_nm1ptkIIa21rifr4k
‹ MESSAGES : 964
‹ PSEUDO : appletini
‹ FACE & CREDITS : margot robbie & SWEET DISASTER ; tumblr
‹ MULTICOMPTES : roskana dashkov
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept années de vie qui se sont écoulées brusquement sans laisser de trace
‹ STATUT CIVIL : mariée, depuis peu, au deuxième fils de la branche majeure des Fuchs
‹ STATUT DU SANG : à n'en pas douter, son sang est aussi pur que le cristal
‹ SCOLARITÉ : ancienne membre du pavillon erde, diplomée de l'académie goldadler il y a déjà quelques années
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion.
‹ COMPÉTENCES : ténacité (niveau 2), fraternité (niveau 1), persuasion (niveau 1)



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 22:12

Re-bienvenue poussin Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2878015944
Va falloir se trouver un lien ** Bon courage pour ta fiche Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2824327779


    fear of love
    underco. △ underco. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 22:17

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche! Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2878015944
Revenir en haut Aller en bas

Vittore Monaci
impérialiste du Lion

Vittore Monaci
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Giphy
‹ MESSAGES : 692
‹ PSEUDO : natblida, jen.
‹ FACE & CREDITS : ir, balaclava.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-huit.
‹ STATUT CIVIL : époux, et père d'une douce fillette qui le rend vulnérable.
‹ STATUT DU SANG : la pureté divine.
‹ OCCUPATION : lieutenant-général.
‹ ALLÉGEANCE : devant le lion l'échine s'est pliée par finasserie, le trône allemand pour celui d'italie. murmures et sourires sournois. les pupilles s'affrontent, se surveillent et les biens s'échangent pour redonner leurs couleurs aux blasons souillés.
‹ LOCALISATION : bremen, les terres profitables des pressureurs. si loin des natales où bientôt flotteront fièrement les étendards émeraude et sang, au-dessus des armoiries de ta famille. l'insipide allemagne n'est que monnaie d'échange alors que tu n'es qu'impatience face au jour ou dans leur dos tu planteras ton couteau.
‹ COMPÉTENCES : domination (niv. 1) impulsivité (niv. 2) espérance (niv. 1)



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 22:33

bon courage pour cette nouvelle fiche, je suis pressée d'en lire davantage Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2545462741 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 4060813038
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 22:39

Rebienvenue sur le forum Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 820850867 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 820850867
J'ai hâte de voir ce que va donner ce nouveau personnage Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 1181266923
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 23:02

Merci à vous tous, ça fait plaisir. Si vous avez des idées de liens ma boite à mp est ouverte Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 1181266923 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 820850867 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 820850867 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 820850867
Revenir en haut Aller en bas

Luis Rosenwald
impérialiste de la Rose

Luis Rosenwald
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. UH17mY6
‹ MESSAGES : 1342
‹ PSEUDO : bigbadwolf, lise.
‹ FACE & CREDITS : dylan o'brien / bbw + sign. tumblr/halsey
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans depuis le 14 mai.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Aloisia Freidrich, devenue Rosenwald. Cependant le brun n'est pas fidèle. Une rumeur court d'ailleurs à ce sujet, mais elle reste à l'état de rumeur car personne n'a de preuves. En effet, Luis est assez persuasif pour éviter que les autres ne parlent.
‹ STATUT DU SANG : Pur, il serait inconscient d'en douter. Ses capacités magiques démontrent de son sang pourpre, qui coule dans ses veines.
‹ OCCUPATION : Prince héritier à plein temps, exerçant le métier d'avocat principalement parce que c'est amusant. Ambitieux, Luis est incapable de ne pas travailler. Même si il n'exerce plus autant qu'il le voudrait, il a aime retourner au bureau pour s'occuper de quelques richissimes sorciers capables de se payer ses services.
‹ SCOLARITÉ : Goldadler, bien sûr, dans le pavillion des purs. Très bon étudiant, il n'a jamais raté dans une seule branche.
‹ ALLÉGEANCE : A sa famille, à sa mère, à lui-même.
‹ LOCALISATION : Berlin.
‹ INVENTAIRE : Son téléphone portable (qu'il déteste), un portefeuille qui ne le quitte jamais et son alliance, bien sûr, qu'il ne retire jamais.
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 2), leadership (niv. 1), cruauté (niv. 2)



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 23:10

re-bienvenue Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 3215256795


and i'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense then you'll lose your mind, and i'll use as a focal point so i don't lose sight of what i want. and i moved further than i thought i could, but i missed you more than i thought i would. and i found love where it wasn't supposed to be, right in front of me.

.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptyVen 26 Aoû - 23:52

rebienvenue par ici. Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2835641614 ton nouveau personnage est tout aussi intéressant que le premier. Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 606685558 et graaaant.  Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 1374462224 bonne chance pour le reste de ta fiche.  Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2936650635 (j'adore le prénom en passant Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 323515439 ). 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptySam 27 Aoû - 0:32

Hey ! Rebienvenue à toi et bonne chance pour cette nouvelle fiche ! Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 1457182388
Hâte de voir ce que tu vas faire avoir lui ! Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2835641614 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2878015944
Revenir en haut Aller en bas

Lukas Rosenwald
impérialiste de la Rose

Lukas Rosenwald
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Tumblr_niik21UEG61u6s1mso1_500
‹ MESSAGES : 951
‹ PSEUDO : summer child, co.
‹ FACE & CREDITS : Dylan O'Brien, songbird (av) wood spoon (sign)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié depuis trois ans et déjà père.
‹ STATUT DU SANG : Un sang pourpre coule dans ses veines, porteur aussi du fardeau de la consanguinité.
‹ OCCUPATION : Guérisseur à la tête du service diagnostic de l'hôpital magique Günther Bartholomaeus.
‹ SCOLARITÉ : de 2000 à 2008.
‹ ALLÉGEANCE : sa famille avant tout, à sa mère, puis son frère malgré leur distance.
‹ LOCALISATION : Berlin la belle, entre le palais où il réside et l'hôpital où il travaille.
‹ INVENTAIRE : Une pince à cravate toujours accrochée, en forme de rose, son portable toujours dans la poche en cas d'urgence, un carnet encorcelé pour prendre des notes pendant ses débriefing avec son équipe. Son alliance, son portefeuille en barda dans lequel une photo de sa fille a sa place
‹ COMPÉTENCES : empathie (1), fraternité (1) & impulsivité (2)



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptySam 27 Aoû - 0:37

Rebienvenue ici toi Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 820850867


Just because logic doesn't seem that important when I fall in your eyes. Just because you're there and I don't know how to react. You know that, you see this dark hole between us and you know I'm tired to jump over once again.
Revenir en haut Aller en bas

Liséa Rosenwald
impérialiste de la Rose

Liséa Rosenwald
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Tumblr_inline_nyqirzymhk1qlt39u_500
‹ MESSAGES : 731
‹ PSEUDO : Littlewolf aka Hélène.
‹ FACE & CREDITS : Natalie Dormer. Avatar : Stolen Paradise & Signature : anaëlle.
‹ MULTICOMPTES : Seena, la fouine.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 29 années qu'elle aime mettre en avant comme un bon vin dont on se délecte. Elle est pourtant accro à cette jeunesse qui la rend encore désirable.
‹ STATUT CIVIL : La bague au doigt, le pouvoir entre les mains. Mariée à Lukas par ambition, profitant de son statut et de son nom. Il est son meilleur ami, son confident et son amant mais l'amour n'y trouve pas son compte.
‹ STATUT DU SANG : Le carmin des rois, celui qui reste pur malgré les siècles qui passent. Elle est de ses bourgeoises qui crachent sur les mêlés, détestant leur existence depuis toujours.
‹ OCCUPATION : Femme politiquement engagée mais également directrice d'un cabaret. L'âme d'artiste qui s'évade à travers les corps, sa soif de pouvoir qui l'entraine dans les histoires d'adultes.
‹ COMPÉTENCES : manipulation (niv. 1) ; charisme (niv. 2) ; persuasion (niv. 1)



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptySam 27 Aoû - 1:04

Rebienvenue à toi Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 4060813038 Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 4060813038




Amour viscérale.
⊹ Vice qui s'écoule dans ton carmin, déposant toutes les armes pour devenir reine du chaos. Tu danses, enivrée de flamme, cherchant à marquer l'histoire de ton point final. Rêves qui s'entassent dans ton esprit, noircissant peu à peu la raison qui te perd.
Revenir en haut Aller en bas

Klaus Badstuber
impérialiste du Lion

Klaus Badstuber
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Tumblr_nzxja8SU9s1tm0tl3o6_250
‹ MESSAGES : 833
‹ PSEUDO : cranes for spidey (not so serious) - emma.
‹ FACE & CREDITS : toby regbo - gentle heart.
‹ MULTICOMPTES : chiyoko wolffhart, meilleure que vous.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-huit ans.
‹ STATUT CIVIL : marié, un anneau qu'il aimerait jeter dans les flammes.
‹ STATUT DU SANG : sang-mêlé, malédiction de sa lignée.
‹ OCCUPATION : homme de main de la femme de sa vie. mais pas de sa femme.
‹ SCOLARITÉ : il a suivi le cursus de la prestigieuse académie de Goldadler, même si bien sûr tout l'argent investi ne suffit pas à le débarrasser de ces maudites incantations.
‹ ALLÉGEANCE : loyal aux lowëlad mais avant tout aux monaci. son coeur lui n'obéira toujours qu'aux ordres de micaëla
‹ LOCALISATION : il alterne entre son appartement à Hambourg avec sa femme, sa chambre de fonction au palais des Löwewald et sa demeure familiale à Brême.
‹ INVENTAIRE : sa bite et son couteau. l'un de ces deux objets est long.
‹ COMPÉTENCES : abnégation (niv. 1) ; loyauté (niv. 1) ; impulsivité (niv. 1)



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptySam 27 Aoû - 3:43

rebienvenue, bon choix de chiot Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 2835641614 (oui, grand gustin n'est pas un avatar. c'est un goddamn chiot.)



tried to keep you close to me but life got in between. hold back the river, let me look in your eyes, hold back the river, so i can stop for a minute and see where you hide. lonely water, won't you let us wander, let us hold each other ?
Revenir en haut Aller en bas

Micaela Löwewald
impérialiste du Lion

Micaela Löwewald
Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Tumblr_o4c1ovuGDD1um8xzao1_250
‹ MESSAGES : 476
‹ PSEUDO : VOYOU. Mais si vous préférez, vous pouvez m'appeler Elodie, ou tout simplement Elo.
‹ FACE & CREDITS : Avatar @Bacaclava| Signature @Solosand | Citation @Slimane-Adieu
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six années que l'univers gravite autour de ce monstre d'égoïsme.
‹ STATUT CIVIL : mariée. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
‹ STATUT DU SANG : Fleuve écarlate, aussi pur que royal.
‹ COMPÉTENCES : uc



Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. EmptySam 27 Aoû - 8:53

Grant. y en a quelques unes qui vont te sauter dessus par ici.
Re-welcome Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. 4060813038


A nous deux, au passé
Je n'aimerais pas être à ta place quand tu seras en pleurs, devant ta glace en pensant à moi, à tout ce que je t'ai aimé  écœurée de tes amants, ceux qui t'ont abandonnée  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty
MessageSujet: Re: Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.   Cepheus  ➸ Apparences trompeuses, folie passagère. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Cepheus ➸ Apparences trompeuses, folie passagère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGHT OF THE SEVEN :: Rennervate :: Administration :: Fiches de présentation-