Navigation rapide

guide du nouveau
familles pures
familles mêlées
les alliances
géographie sorcière
monde magique et politique
autres annexes

le grand registre

journal de l'empire
top site

le flood !



 

fermeture du forum

Partagez | 
 

 Laisse-moi prendre soin de toi. | Thais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Phillip Vasilis
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 261
‹ PSEUDO : GBK.
‹ FACE & CREDITS : Bob Morley.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Thais Badstuber.
‹ STATUT DU SANG : Mêlé.
‹ OCCUPATION : Directeur de la Reinbank.
‹ SCOLARITÉ : Goldalder il y a très longtemps.
‹ ALLÉGEANCE : Impérialiste du Lion.
‹ LOCALISATION : Hambourg.
‹ COMPÉTENCES : audace (niveau 1), discrétion (niveau 1), espionnage (niveau 1).

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Laisse-moi prendre soin de toi. | Thais.   Dim 16 Oct - 21:57


    Ce qui venait de se passer était clairement inattendu et Phillip n’en revenait toujours pas. Le RVR avait fait en sorte que la salle dans laquelle tout le monde se trouvait explose. Il connaissait ce groupe, comme beaucoup, mais il n’avait pas imaginé qu’ils puissent en arriver à de tels extrêmes. Alors après avoir évacué la salle, il avait dit à sa femme de le suivre pour prendre le train. Il ne comptait pas rester dans cette ville plus longtemps. Finalement il était bien mieux chez lui et au moins là-bas, il pourrait protéger Thais. Il ne savait pas où sa sœur était partie, mais il se doutait qu’elle rentrerait rapidement. Klaus aurait forcément entendu parler de la situation. Bref, se retrouvant dans le train, il resta près de la blonde, gardant sa main dans la sienne pendant tout le trajet. Berlin-Hambourg n’était pas si long que ça à faire en train. Alors une fois chez eux, il entra directement dans le logement et amena la jeune femme avec lui dans la chambre.

    Tout va bien ?

    Il le lui avait déjà demandé après l’explosion, mais il voulait l’entendre le lui dire à nouveau. Il voyait bien qu’elle était choquée. La faisant venir s’asseoir sur le lit avec lui, il grimaça légèrement, sentant son bras lui faire mal, mais il n’en dit rien. Finalement la déchirure qu’il avait à sa veste devait être une coupure, parce que ça faisait mal. Cependant, il se concentra sur Thais. Allant dans la salle de bain, il sortit tout ce qui pourrait aider si jamais elle était blessée.

    Enlève ta veste.

    Il comptait bien vérifier qu’elle n’avait mal nulle part et s’il fallait la soigner, il le ferait. Posant tout sur le lit, il regarda sa femme.

    Thais, ça va aller, on est chez nous, il ne peut rien nous arriver. Mais je veux juste vérifier que tu vas bien.

    Enlevant sa propre veste pour pouvoir mieux bouger, il resta la regarder, attendant de voir si elle coopérer.



Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: Laisse-moi prendre soin de toi. | Thais.   Lun 17 Oct - 0:34

Laisse-moi prendre soin de toi.
Cette salle, baignant dans une terreur folle. Des gens blessés, d'autres inconscients. Tout cela avait été comme une scène d'horreur qui tourne en boucle dans ma petite tête. J'ai été tout simplement incapable d'aider les personnes sur place. C'est bien la première fois de ma vie que je me suis sentie totalement impuissante. Ces cris raisonnent encore dans ma tête alors qu'on est dans ce train qui nous ramène chez nous. Il est clair que même si j'étais restée sur place, je n'aurai pas été efficace. Pas du tout. Le choc de cette explosion et surtout ces mots, apparus de nul part me hantent. Posant ma tête contre son épaule, mon regard se perd sur ce paysage qui défile à l'extérieur. Du voyage, je n'ai pas grandement parlé, me contentant simplement du minimum. Il m'est impossible, encore, de parler davantage. Je m'accroche à cette main qu'il m'offre depuis tout ce temps, celle-là même que je ne quitte plus. Mes cheveux sont complètement fous, cette natte que j'avais faite partant sur le côté ne ressemble plus à rien. Mais je m'en fous. La seule chose à laquelle je pense, ce sont à ces mots. Cet héritage du sang impur ne m'a jamais paru aussi lourd à porter. J'essaie de fermer les yeux. Mauvaise idée..

J'espère qu'Avra a su retrouver Klaus pour rentrer, eux aussi, chez eux. Sans trop me tromper, je pense que je n'ai jamais été aussi heureuse de passer cette porte. « Tout va bien ? » qu'il me demande alors que je m'assois sur ce lit qui est le notre. Heureusement, mon rythme cardiaque est presque revenu à la normale, mais mon regard parait toujours encore brumeux. Si je vais bien ? Sans doute. Je suis vivante, c'est déjà énorme. Sur le coup, je n'ai pas su évaluer les conséquences de cet événement. Tout le monde n'a pas du avoir la même chance. Evidemment, j'ai remarqué cette entaille à son bras.. « Je crois.. » Le regardant, je me mords doucement la lèvre. « Et toi ? » Même si je suis plutôt pudique sur mes sentiments, que je ne le lui ai dit que très rarement, je ne suis de loin pas insensible à sa personne. De loin pas.. Et le fait qu'il m'est pris contre lui pour me protéger de cette explosion suffit à me dire que la réciproque existe. Oui, même si on se dispute sans doute plus souvent que la plupart des autres couples. Il reste mon mari.

Alors qu'il s'est levé, je jette enfin un regard sur mes bras, mes jambes. Mes mains se posent sur mon visage certainement bien trop sale pour que j'en oublie ce qu'il s'est passé. Ce n'était pas un mauvais rêve. Ma tête se baisse doucement alors que Phillip revient. « Enlève ta veste. » Sans réellement réfléchir, j'ouvre cette fermeture qui la maintenait fermée pour la laisser glisser, doucement, le long de mes bras. Mes yeux prennent connaissances de ces sortes d'éclats et autres blessures toutes bien minimes. Seul mon bras qui l'avait entouré est plus touché. Heureusement que ce n'est que mon bras qui a subi tout cela et non la nuque de mon mari. « Thais, ça va aller, on est chez nous, il ne peut rien nous arriver. Mais je veux juste vérifier que tu vas bien. » Plongeant mon regard perdu dans le sien, je tente de m'y accrocher, avant de dériver vers son bras et cette coupure qui me fait froncer les sourcils. « Je sais. Ca.. Ca va passer. » Du moins, je l'espère. Me mordant la lèvre, je tente doucement de sourire. « On change les rôles ? C'est toi le médecin ? » Petite tentative d'humour alors que sa présence et son attention envers moi me rassurent. Un sourire qui disparaît bien rapidement pourtant. « Que si tu me laisses faire la même chose pour toi. » Détournant mon regard face à cette crainte à son sujet avouée à demi-mots, je finis par lui tendre mon bras puisque c'est l'endroit le plus touché.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

Phillip Vasilis
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 261
‹ PSEUDO : GBK.
‹ FACE & CREDITS : Bob Morley.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Thais Badstuber.
‹ STATUT DU SANG : Mêlé.
‹ OCCUPATION : Directeur de la Reinbank.
‹ SCOLARITÉ : Goldalder il y a très longtemps.
‹ ALLÉGEANCE : Impérialiste du Lion.
‹ LOCALISATION : Hambourg.
‹ COMPÉTENCES : audace (niveau 1), discrétion (niveau 1), espionnage (niveau 1).

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Laisse-moi prendre soin de toi. | Thais.   Mar 1 Nov - 21:25


    Rester là-bas n’aurait rien changé. Phillip n’aurait rien pû faire et il voulait que son épouse soit saine et sauve. Pour cela, il avait décidé de prendre le train pour rentrer chez eux. Un voisin calme, silencieux. Il ne pouvait s’empêcher de se demander ce qui se serait passé si elle avait été blessée … ou pire. Non, il ne pouvait pas songé à cela. Pas maintenant. A la place, il la ramena chez eux et lui demanda à nouveau si elle allait bien. L’entendre parler lui fit du bien et à sa question, il hocha la tête.

    Ca va aller.

    Rien de grave en soit. Même si ça faisait mal, c’était tout à fait gérable. Il avait déjà connu pire. Allant finalement dans la salle de bain pour prendre de quoi la soigner au besoin, il revint vers elle, lui demandant d’enlever sa veste. Ca serait plus facile pour vérifier qu’elle n’était pas blessée. Evidemment qu’il aurait dû aller à l’hôpital, mais il ne pouvait pas le faire. Il n’accepterait pas d’être séparé d’elle pendant de longues minutes, sans savoir si elle allait bien. Il n’était pas médecin et il n’avait aucune qualification médicale, mais voulait être certain qu’elle aille bien. Thais semblait être sur pilote automatique, alors, il fit en sorte de la rassurer. Lui prouver qu’il était là et qu’il ferait tout son possible pour qu’elle soit en sécurité. Hochant doucement la tête à sa réponse, il fronça légèrement les sourcils à ses paroles. Changer de rôles ? A sa question, il esquissa un léger sourire.

    Je ne suis pas qualifié, mais je peux toujours essayer.


    Cependant, elle prend un air sérieux et il comprend pourquoi. Elle a remarqué sa blessure et il hocha alors la tête. Il la laisserait faire et il apprécia qu’elle montre son bras. Vérifiant la blessure exacte qu’elle avait, il fronça les sourcils, très concentré sur ce qu’il faisait. Commençant par nettoyer, il savait que c’était la première étape. Après tout, il avait entendu la jeune femme réviser régulièrement pour ses examens, donc il savait dans quel ordre faire. Enfin normalement. Après avoir nettoyé, il prit de quoi désinfecter. Il voulait voir jusqu’où la blessure allait. Etait-elle profonde ? Devrait-il faire des points de suture ? C’était plus profond que pour lui, en tout cas c’était ce qu’il pensait. Il y alla doucement pour ne pas lui faire mal.

    Je m’y prend bien pour le moment ?

    Tentant de la faire parler et également de s’assurer qu’il ne faisait pas n’importe quoi, il leva légèrement les yeux vers elle.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laisse-moi prendre soin de toi. | Thais.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Laisse-moi prendre soin de toi. | Thais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGHT OF THE SEVEN :: Dissendium :: Land der Löwen :: Hamburg-