Navigation rapide

guide du nouveau
familles pures
familles mêlées
les alliances
géographie sorcière
monde magique et politique
autres annexes

le grand registre

journal de l'empire
top site

le flood !



 

fermeture du forum

Partagez | 
 

 whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rudolf Rosenwald
impérialiste de la Rose

avatar

‹ MESSAGES : 174
‹ PSEUDO : batoews, alexandra
‹ FACE & CREDITS : christian bale (avatar de : tik tok & signa de moi-même)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : tu as franchi le cap de la quatrième décennie cette année, quarante ans tout juste
‹ STATUT CIVIL : marié et père depuis près de vingt quatre ans maintenant... eh oui, cela ne te rajeunis guère, il faut dire !
‹ STATUT DU SANG : est-ce une question qui mérite de t'être posé ? pur, évidemment
‹ OCCUPATION : tu occupes présentement la profession de détective privé, aidant certaines personnes à se séparer ou ouvrir les yeux sur une situation
‹ SCOLARITÉ : tu as étudié à l'université il y a des années de cela en criminologie et en droit, histoire de bien être informé pour ton présent métier
‹ ALLÉGEANCE : évidemment, la question ne se pose guère ici non plus. étant un rosenwald depuis ta tendre enfance, ton allégeance va évidemment à l'impératrice de la rose
‹ LOCALISATION : à quelque part dans berlin pour le travail, tu te déplaces constamment dans la capitale pour ton travail
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 1), espionnage (niv 1), discrétion (niv. 1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald   Dim 9 Oct - 2:00




WHOEVER YOU ARE AND
WHATEVER THE NAME YOU HAVE,
I'LL DO MY JOB

with, mlöwewald & rrosenwald

Tu reviens d'une longue et épuisante promenade pénible vers ton café préféré qui, pour une des rares fois, était bondé de monde. De nature plutôt sereine, tu n'as aucun problème à ce qu'il y ait des personnes qui fréquentent l'établissement, mais l'attitude de certains laisse parfois à désirer et te fait souvent perdre la tête. Voilà maintenant que tu reviens au bureau en étant un peu grognon, ne prenant même pas le temps de déguster ton sandwich préféré avec ton café à moitié froid parce qu’ils ont pris trop de temps à te servir. Mais ce n’est pas ce mauvais service qui va te faire détester cet endroit. Habituellement, tu fais ton propre repas du midi, mais ayant été très occupé par des affaires ces derniers jours, tu n’as pas eu le temps de tout régler la dimension de nourriture pour la semaine, ce qui te force à te rendre au café du coin. C’est la première fois de tous les jours où tu t’es rendu que ça t’arrive, donc tu te dis que c’est sûrement parce que tu as pris du retard dans l’horaire habituel. Bref, tu essayes de dévorer ton repas, tout en terminant les derniers rapports avant ton prochain rendez-vous. Une certaine Micaela qui t’a demandé tes services et qui voulait te rencontrer aujourd’hui pour te parler d’un cas en particulier. Tu ne refuses jamais les clients et surtout pas les rendez-vous de la sorte, donc tu essayes de te dépêcher afin que la cliente arrive dans un moment où tu n’es pas en train de manger dans sa figure, ce ne serait pas ton genre. Du coup, tu te hâtes, voyant l’heure passée. Jetant tes restes, tu décides de faire un tour au toilette avant d’attendre quelques minutes et des poussières avant qu’elle n’arrive. Dès qu’elle passe le pas de la porte de ton cabinet, tu lui souris. « Mademoiselle Micaela ? Rudolf Rosenwald, enchanté. » lui dis-tu, tout en lui serrant la main de manière cordiale et polie. Elle n’a pas laissé de nom de famille, mais c’est une chose que tu respectes en tant que détective privé. Ce ne sont pas tes affaires, même si la famille en question est ennemie à la tienne, ce n’est pas le but de ton boulot. « Donc, j’ai cru comprendre lors de votre appel que vous vouliez en savoir plus au sujet de votre mari. Que puis-je pour vous exactement ? »



just breathe, everything's going to be alright
in the end, right?

rudolf the red nosed reindeer  What a Face :
 
Revenir en haut Aller en bas

Micaela Löwewald
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 476
‹ PSEUDO : VOYOU. Mais si vous préférez, vous pouvez m'appeler Elodie, ou tout simplement Elo.
‹ FACE & CREDITS : Avatar @Bacaclava| Signature @Solosand | Citation @Slimane-Adieu
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six années que l'univers gravite autour de ce monstre d'égoïsme.
‹ STATUT CIVIL : mariée. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
‹ STATUT DU SANG : Fleuve écarlate, aussi pur que royal.
‹ COMPÉTENCES : uc

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald   Lun 10 Oct - 11:10


Whoever you are and whatever the name you have, I'lll do my job
feat Rudolf Rosenwald


Ton époux avait sorti bien des fantômes de ton placard, arrachant Klaus à l'obscurité dans laquelle tu l'avais cloîtré. En remuant ce passé, Marius avait semé le trouble dans ton esprit et dans ton coeur. Tu aimais Klaus, bien plus que tu ne le devrais et le tenir éloigner de ton être n'était qu'une longue et malheureuse agonie qui te semblait encore aujourd'hui insurmontable... Mais trahir ton nouvel époux l'était tout autant et à en juger pas la façon dont il avait réagit, cette histoire le blessait plus que de raison, alors qu'en serait-il si tu avais continuer à chérir ton ancien amant. Cela ne faisait que confirmer ce que tu savais déjà, malheureuse, tu avais beau aimé ce mêlé, l'avenir s'était joué de vous et l'espoir ne pouvait perdurer. Mais au delà de Klaus, au delà de cet idylle avorté, il y avait les incertitudes. Tu ne connaissais rien de ton époux. Avait-il seulement aimé avant de te rencontrer pour te juger aussi sévèrement? Probablement pas, sinon, pourquoi t'en voudrait-il à ce point... Et pourtant, la façon qu'il avait de te toucher, la façon qu'il avait de te regarder... Il y avait bien l'ombre d'une femme qui planait, une ombre fantomatique et insaisissable. Cette femme t'obsédait. Tu voulais savoir tout d'elle... Elle était probablement d'ascendance pure au vue du mépris qu'il avait éprouvé lorsqu'il t'avait découvert dans les bras d'un sorcier au sang souillé. Tu ne savais pas, tu ne savais plus, mais cela t'obsédait et il en découlait une jalousie inexpliquée, indescriptible, incompréhensible. C'est ce qui t'avait mené à cet homme. ce n'était qu'un numéro de téléphone griffonné sur un bout de papier, ce n'était qu'un numéro assorti d'une réputation bien rodée. C'est tout ce que tu y voyais, mais tu te rendrais bien vite compte que dans l’échiquier politique, cela ne suffisait pas. Tu t'étais présentée à sa porte et l'avait directement reconnu lorsqu'il l'avait ouverte pour te laisser entrer dans son antre. Un visage bien trop familier, affublés d'un nom que tu ne connaissais que trop bien. Et si ton visage ne semblait pas avoir retenu son attention, le sien était gravée dans ton esprit. tu avais une connaissance parfaite des visages qui croisaient ta route, tu étais physionomiste, bien plus que la plupart des gens. Tes sourcils se trompaient. Je pense m'adresser à quelqu'un d'autre, je ne peux me permettre d'envoyer délibérément un enfant de la rose s’immiscer dans les affaires des lions. Ce serait comme si je vous donnais les armes pour nous abattre. Un franchise qui tranchait avec l'impassibilité et l'élégance de tes traits. Tu ne comptais pas lui mentir, mais tu refusais de travailler avec un Rosenwald, surtout lorsqu'il s'agissait des squelettes qui pouvaient, éventuellement, se trouver dans les placards de leur rivale de toujours.


A nous deux, au passé
Je n'aimerais pas être à ta place quand tu seras en pleurs, devant ta glace en pensant à moi, à tout ce que je t'ai aimé  écœurée de tes amants, ceux qui t'ont abandonnée  
Revenir en haut Aller en bas

Rudolf Rosenwald
impérialiste de la Rose

avatar

‹ MESSAGES : 174
‹ PSEUDO : batoews, alexandra
‹ FACE & CREDITS : christian bale (avatar de : tik tok & signa de moi-même)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : tu as franchi le cap de la quatrième décennie cette année, quarante ans tout juste
‹ STATUT CIVIL : marié et père depuis près de vingt quatre ans maintenant... eh oui, cela ne te rajeunis guère, il faut dire !
‹ STATUT DU SANG : est-ce une question qui mérite de t'être posé ? pur, évidemment
‹ OCCUPATION : tu occupes présentement la profession de détective privé, aidant certaines personnes à se séparer ou ouvrir les yeux sur une situation
‹ SCOLARITÉ : tu as étudié à l'université il y a des années de cela en criminologie et en droit, histoire de bien être informé pour ton présent métier
‹ ALLÉGEANCE : évidemment, la question ne se pose guère ici non plus. étant un rosenwald depuis ta tendre enfance, ton allégeance va évidemment à l'impératrice de la rose
‹ LOCALISATION : à quelque part dans berlin pour le travail, tu te déplaces constamment dans la capitale pour ton travail
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 1), espionnage (niv 1), discrétion (niv. 1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald   Lun 10 Oct - 21:35




WHOEVER YOU ARE AND
WHATEVER THE NAME YOU HAVE,
I'LL DO MY JOB

with, mlöwewald & rrosenwald

Bien sûr, tu ne demandes jamais les noms de famille de tes clients. Souvent pour la raison qui vient tout juste de se produire, en fait. Habituellement, l'anonymat est préservé pour tes clients qui souhaiteraient ne pas t'impliquer dans leurs problèmes. Après tout, ils en ont déjà assez comme cela. Mais l'histoire du nom de famille, c'est plus compliqué et la chose ne s'arrête pas simplement là. Tu en as un qui fait fuir les gens pour diverses raisons et tu as beau expliquer que tu fais un travail dans une paix complète, certaines personnes refusent de te croire. Tu n'es pas pour les plaindre, après tout. Parfois, tu aurais aimé ne pas avoir à afficher fièrement ton nom pour diverses raisons comme celle-ci. Évidemment, on ne peut pas nier d'où l'on vient ni où on naît, mais toute ta vie, porter le nom de Rosenwald a été un véritable fardeau par moment. Tu ne fais pas de favoritisme dans la vie, ce n'est pas quelque chose que tu estimes de plus juste et noble dans ta profession. Tu es un détective privé qui travailles pour les citoyens, peu importe leur allégeance. Les gens qui franchissent la porte de ton cabinet ont besoin d'aide et si personne d'autre ne veut faire le boulot que tu fais en ce moment, c'est à toi de prouve au reste de la population que tu es digne de confiance et sans arrière pensée, car c'est ce que tu es. Rudolf Rosenwald, détective privé, au service de la population, peu importe la race ou le type de vie qu'ils suivent. Ce sont des clients, des personnes qui te permettent de faire ton boulot. Alors, après, ce qu'ils font dans leur maison est leur problème, mais quand ils sont tes client, tu te dois de faire le boulot en leur nom. Donc, la franchise de la mademoiselle te touche énormément, mais tu sens bien que tu vas devoir refaire le beau discours que tu prépares toujours aux clients comme elle. Quoi que tu ne sais même plus à quand remonte le temps où un membre de l'impérialiste du lion est venu à ta porte pour te demander ton aide. Tu y vas également en toute honnêteté avec elle. Tu as toujours considéré ces histoires de guerres comme des choses pour diviser pour mieux régner, ce qui n'est clairement pas dans ta vision des choses, m'enfin. Un nom qui t'oblige à l'avoir, cependant. Mais lorsque tu es dans ton cabinet, c'est une toute autre chose. « Je ne vous blâme de rien... surtout que mon nom est considéré ennemi pour votre famille et vice-versa. Merci de votre franchise. » Cependant, l'idée de ne pas pouvoir l'aider te retourne à l'intérieur. Tu ne peux pas simplement la laisser aller comme ça, sans lui expliquer. Il faut qu'elle arrive à te faire confiance pour qu'elle sache qu'elle peut avoir confiance malgré tout ce qu'elle a pu entendre sur ta famille. Tu as envie de lui dire que tu n'es pas eux. Que tu ne veux pas être comme eux et que ta vie au boulot, ce n'est pas ta vie en famille. « C'est un pari risqué, j'en conviens parfaitement. Moi-même, je vous trouve courageuse d'être venue jusqu'ici, mais je m'en voudrais terriblement de devoir vous laisser partir sans que vous n'ayez eu les réponses que vous cherchiez. » Tu ne prends pas tous les détails par rendez-vous par téléphone, donc impossible pour toi de savoir ce qui se passe pour elle. « Je peux vous laisser des numéros d'autres détectives que je connais, si vous préférez... » lui dis-tu, en te mordant les lèvres et prenant un crayon et un papier. Mais tu espères tout au fond qu'elle pourrait peut-être changer d'avis ?



just breathe, everything's going to be alright
in the end, right?

rudolf the red nosed reindeer  What a Face :
 
Revenir en haut Aller en bas

Micaela Löwewald
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 476
‹ PSEUDO : VOYOU. Mais si vous préférez, vous pouvez m'appeler Elodie, ou tout simplement Elo.
‹ FACE & CREDITS : Avatar @Bacaclava| Signature @Solosand | Citation @Slimane-Adieu
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six années que l'univers gravite autour de ce monstre d'égoïsme.
‹ STATUT CIVIL : mariée. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
‹ STATUT DU SANG : Fleuve écarlate, aussi pur que royal.
‹ COMPÉTENCES : uc

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald   Mar 25 Oct - 9:22


Whoever you are and whatever the name you have, I'lll do my job
feat Rudolf Rosenwald


Un sourire qui s'extirpe de tes lèvres alors que ses propos ne tombent pas dans l'oreille d'une sourde. Tu le toises, curieusement, incapable de savoir si tu dois poursuivre tes instigations... Instigations qui pourraient se révéler plus diffamatoire que tu ne pourrais le croire. Il te trouve courageuse, tu te trouves lâches de t'adresser à un inconnu plutôt que de te confronter directement à ton époux. Votre relation ne reposait-elle pas sur la confiance mutuelle et une sincérité au delà de toute attente? Tu n'étais plus certaine. Le doute oppressait ton cœur avec tant de force que tu ne pouvais te résoudre à quitter la pièce sans avoir de réponse à tes questions trop nombreuses. Tu le toises, scrupuleusement, tu le détailles, sans la moindre gêne, comportement on ne peut plus habituelle lorsque l'on a l'habitude de fréquenter les Monaci. Ton sac à main quittait ton épaule alors que tu le posais sur l'un des siège vide du bureau. Tes doigts venaient se camper sur tes hanches, sans que tu ne quittes le détective du regard. Je veux un contrat de confidentialité. Tout ce que vous pourriez trouvez doit rester exclusivement entre vous et moi. Si la moindre information filtre en dehors de ce bureau, je vous attaquerais en justice... eu importe ce qu'il m'en coûte. Tu étais exigeante et tu ne prenais même pas la peine de le dissimulé. Tu avais bien trop à perdre pour prendre une quelconque risque, pour faire prendre un quelconque risque à ton époux. Peu importe à quel point tu lui en voulais, plus importe ce que tu trouverais, votre avenir conjoint était bien plus important, l'avenir de vos familles respectives était bien plus importante et dépendant entièrement du paraître, du couple que vous représentiez das la société mondaine. Alors, est-ce que vous acceptez cette collaboration sous ces conditions? Impatiente, les doute faisait brûlé un feu dans le tréfonds de tes orbes noisettes. Quelques part, tu espérais qu'il ne trouve rien à repprocher à ton époux. Tu refusais de partir en guerre contre lui... Tu n'étais pas certaine de savoir comment tu réagirais s'il avait effectivement connu une autre femme... Un monstre de jalousie grondait déjà en toi et pourtant... Pourtant tu te refusais de lui en vouloir d'avoir eu une vie avant toi. Si elles avaient réellement existé, tu espérais sincèrement pouvoir lui faire oublier ses amourettes passées.


A nous deux, au passé
Je n'aimerais pas être à ta place quand tu seras en pleurs, devant ta glace en pensant à moi, à tout ce que je t'ai aimé  écœurée de tes amants, ceux qui t'ont abandonnée  
Revenir en haut Aller en bas

Rudolf Rosenwald
impérialiste de la Rose

avatar

‹ MESSAGES : 174
‹ PSEUDO : batoews, alexandra
‹ FACE & CREDITS : christian bale (avatar de : tik tok & signa de moi-même)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : tu as franchi le cap de la quatrième décennie cette année, quarante ans tout juste
‹ STATUT CIVIL : marié et père depuis près de vingt quatre ans maintenant... eh oui, cela ne te rajeunis guère, il faut dire !
‹ STATUT DU SANG : est-ce une question qui mérite de t'être posé ? pur, évidemment
‹ OCCUPATION : tu occupes présentement la profession de détective privé, aidant certaines personnes à se séparer ou ouvrir les yeux sur une situation
‹ SCOLARITÉ : tu as étudié à l'université il y a des années de cela en criminologie et en droit, histoire de bien être informé pour ton présent métier
‹ ALLÉGEANCE : évidemment, la question ne se pose guère ici non plus. étant un rosenwald depuis ta tendre enfance, ton allégeance va évidemment à l'impératrice de la rose
‹ LOCALISATION : à quelque part dans berlin pour le travail, tu te déplaces constamment dans la capitale pour ton travail
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 1), espionnage (niv 1), discrétion (niv. 1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald   Jeu 3 Nov - 0:35




WHOEVER YOU ARE AND
WHATEVER THE NAME YOU HAVE,
I'LL DO MY JOB

with, mlöwewald & rrosenwald

Évidemment, tu ne tiens rien pour acquis. La plupart des clients sont là pour avoir de l'aide et tu es plutôt doué pour mettre quelqu'un en confiance. Contrairement à ce que l'on peut penser, tu n'as pas les mêmes pensées que tes semblables. Tu es plus humain et tu as toujours été le mouton noir de la famille, celui qui est différent. Alors, tu attends une réponse de la part de la jeune femme. Tu comprends, tu ne peux pas lui reprocher d'être méfiante. Tout le monde l'est envers un membre de la famille des Rosenwald. Mais en même temps, avec le passé que vous avez auprès de la population, pas étonnant que tu sois aussi dans le lot. Bien sûr, tu es fier de ton sang, mais des actes de ta propre famille ? Pas toujours... Donc, lorsque Micaela impose ses conditions, tu l'écoutes attentivement, pour ne pas la décevoir. Tu considères que c'est la moindre des choses. Tu comprends pourquoi elle est si exigeante, mais tu restes calme, malgré tout. « Absolument, je comprends tout à fait, mais je vous rassure à ce sujet, personne ne m'aide, je suis seul ici, alors bien sûr, tout ce qui se dira entre vous et moi. » Tu n'as jamais pris d'assistant ou d'assistante, n'en voyant pas l'utilité pour le moment et tu te rappelles bien pourquoi tu ne l'as pas fait. Pour éviter ce genre de fuite, évidemment. Tu es professionnel et tu comptes le rester. Tes clients viennent et reviennent souvent pour cette même raison. Tu dois satisfaire la clientèle, peu importe laquelle. « Je n'ai aucun problème avec les conditions que vous apposez, je les trouve tout à fait normales. Alors, pour moi, c'est un oui et soyez assurée que je respecterai tous mes engagements. » Évidemment, tu comprends toute la situation et tu vas t'arranger pour être discret, ce n'est pas le premier cas que tu traites qui est aussi délicat. « Si vous voulez bien me suivre dans un endroit moins à la vue. » Une pièce aussi ouverte que l’accueil est un peu audacieux, alors tu veux lui offrir de te parler plus en détail de l'affaire dans un endroit où rien ni personne ne serait susceptible de vous entendre parler. « Assoyez-vous, je vous en prie, » lui dis-tu avant de prendre place en face d'elle par la suite. « Alors, parlez-moi un peu de ce qui vous amène dans mon cabinet. Nous avons eu l'occasion d'en parler brièvement au téléphone, mais nous voilà dans un endroit plus calme et à l'abri des regards, donc je vous écoute. » Tu prends donc un carnet pour noter tout ce qu'elle va te dire sur le pourquoi elle est venue te voir, puisqu'il y a apparemment une raison valable. Tu préfères demander aux clients de venir s'expliquer en personne avant de tout déballer leur jeu au téléphone, chose qui n'est pas nécessairement sécuritaire.



just breathe, everything's going to be alright
in the end, right?

rudolf the red nosed reindeer  What a Face :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald   

Revenir en haut Aller en bas
 

whoever you are and whatever the name you have, i'll do my job w/mlöwewald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGHT OF THE SEVEN :: Dissendium :: Berlin :: berlin sorcier-