Navigation rapide

guide du nouveau
familles pures
familles mêlées
les alliances
géographie sorcière
monde magique et politique
autres annexes

le grand registre

journal de l'empire
top site

le flood !



 

fermeture du forum

Partagez | 
 

 INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Luis Rosenwald
impérialiste de la Rose

avatar

‹ MESSAGES : 1342
‹ PSEUDO : bigbadwolf, lise.
‹ FACE & CREDITS : dylan o'brien / bbw + sign. tumblr/halsey
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans depuis le 14 mai.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Aloisia Freidrich, devenue Rosenwald. Cependant le brun n'est pas fidèle. Une rumeur court d'ailleurs à ce sujet, mais elle reste à l'état de rumeur car personne n'a de preuves. En effet, Luis est assez persuasif pour éviter que les autres ne parlent.
‹ STATUT DU SANG : Pur, il serait inconscient d'en douter. Ses capacités magiques démontrent de son sang pourpre, qui coule dans ses veines.
‹ OCCUPATION : Prince héritier à plein temps, exerçant le métier d'avocat principalement parce que c'est amusant. Ambitieux, Luis est incapable de ne pas travailler. Même si il n'exerce plus autant qu'il le voudrait, il a aime retourner au bureau pour s'occuper de quelques richissimes sorciers capables de se payer ses services.
‹ SCOLARITÉ : Goldadler, bien sûr, dans le pavillion des purs. Très bon étudiant, il n'a jamais raté dans une seule branche.
‹ ALLÉGEANCE : A sa famille, à sa mère, à lui-même.
‹ LOCALISATION : Berlin.
‹ INVENTAIRE : Son téléphone portable (qu'il déteste), un portefeuille qui ne le quitte jamais et son alliance, bien sûr, qu'il ne retire jamais.
‹ COMPÉTENCES : charisme (niv. 2), leadership (niv. 1), cruauté (niv. 2)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Sam 8 Oct - 11:47

« Il ne doit pas être loin, il était presque à côté de nous. » Fit Aloisia alors que Luis traversait la foule pour éloigner sa femme de ce carnage. En tant qu’héritier du trône, il savait qu’il ne pouvait pas lui quitter la pièce de sitôt, que ça nuirait à son image, mais il ne voulait pas qu’Aloisia reste là. Luis s’arrêta cependant et regarda autour de lui, à la recherche de son frère, qu’il ne trouvait nulle part. L’inquiétude commençait à se voir sur ses traits, alors qu’il rafermissait sa prise sur l’épaule de son épouse. « Vous allez bien ? Rien de casser ? Où sont les autres ? » Rudolf, son oncle. Luis glissa son regard sur lui, rapidement. Il ne semblait pas blesser. Aloisia répondit plus rapidement que lui. « Ça va, oui. Nous avons perdu Lukas et Liséa. » Luis hocha la tête, toujours en regardant autour de lui. Son regard se posa alors sur la femme qu’il recherchait depuis des jours, quasiment des semaines, sans l’avoir mentionné à sa femme. Il ne la lâcha pas du regard, de peur de la perdre de vue. « Aloisia, reste avec Rudolf. Emmène là hors d’ici, s’il te plait. » Fit-il en lançant un bref regard à son oncle. Il lâcha alors sa femme et se faufila dans la foule en poussant les gens, parfois gentiment, parfois de manière plus violente, quand ils refusaient de le laisser passer. Sa main vint alors se poser sur le bras de la sorcière, Caitriona Walgentwitz, et il referma ses doigts autour d’elle avec fermeté. « Mademoiselle Walgenwitz. » Sa voix est profonde, sonne des accents de sévérité qu’il y distille. « Vous êtes en état d’arrestation pour attentat contre la famille Freidrich. » Il glissa sa main sur son poignet, un mouvement de ses doigts de son autre main lia les deux poignets de la jeune femme, derrière son dos, à l’aide d’une corde magique. Il se doutait qu’en tant que mêlée, elle n’avait pas lieu d’être accusée dans cet attentat. Celui-ci avait été perpétré par les membres de la RVR, et si il en croyait les textes centenaires sur ce groupuscule, les membres de la RVR avaient tous un anneau à la main, l’anneau de pureté.


and i'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense then you'll lose your mind, and i'll use as a focal point so i don't lose sight of what i want. and i moved further than i thought i could, but i missed you more than i thought i would. and i found love where it wasn't supposed to be, right in front of me.

.
Revenir en haut Aller en bas

Mietek Engelmann
pour un nouveau régime

avatar

‹ MESSAGES : 52
‹ PSEUDO : addie
‹ FACE & CREDITS : princess
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq
‹ STATUT CIVIL : célibataire
‹ STATUT DU SANG : sang-mêlé
‹ COMPÉTENCES : audace (niv. 1) ; espionnage (niv. 1) ; tenacité (niv. 1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Dim 9 Oct - 19:23

Ses doigts ne quittent la peau de Caitriona. Parmi le chaos régnant, la folie cruelle qui s'empare des gens qui ressentent leur existence en danger, Mietek tente d'emmener cette femme si importante à ses yeux en lieu sûr. Il ne peut se permettre que quelque chose de dramatique ne lui arrive, il est incapable d'envisager une autre souffrance lui être affligée. Ils se doivent de quitter les lieux promptement, et tactiquement, ses yeux balayent les visages qu'il parvient à identifier, en vue d'en trouver un qui leur apporterait de l'aide en ces moments délicats. Il ne pose plus son regard sur son interlocutrice, remarquant à peine qu'au fil des secondes, son identité est de plus en plus remarquable, obnubilé par sa mission de trouver une sortie ou du secours. Finalement, il se sent freiné dans sa lancée, le corps de Caitriona stoppé derechef derrière lui. Il fait volte-face vivement, ses yeux se stoppant sur la personne de Luis Rosenwald ensorcelant déjà les mains de la Walgenwitz. Les termes qu'ils prononcent résonnent en lui, destructeurs, annihilant le brouhaha, les hurlements, les pleurs les environnant. En étant d'arrestation pour attentat contre la famille Friedrich. Les secondes défilent et il se sent prodigieusement désemparé, toutefois, il ne peut se résoudre à la quitter, il ne peut se résoudre à demeurer inerte, bien que cela puisse être hautement plus judicieux. Il finit par prononcer, d'un ton assuré malgré son cœur battant la chamade jusqu'à lui donner l'impression de résonner dans sa boîte crânienne : « Vous faites gravement erreur sur la personne. Elle n'a rien à voir avec ça. » Il plonge son regard dans celui de Luis, défiant. « Sur quoi basez-vous cette accusation ? » Il se force à respirer calmement, bien que la panique l'envahit déjà, et que l'idée de la perdre aux mains de cette soit-disant justice menace de le rendre chancelant.
Revenir en haut Aller en bas

Lukas Rosenwald
impérialiste de la Rose

avatar

‹ MESSAGES : 951
‹ PSEUDO : summer child, co.
‹ FACE & CREDITS : Dylan O'Brien, songbird (av) wood spoon (sign)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié depuis trois ans et déjà père.
‹ STATUT DU SANG : Un sang pourpre coule dans ses veines, porteur aussi du fardeau de la consanguinité.
‹ OCCUPATION : Guérisseur à la tête du service diagnostic de l'hôpital magique Günther Bartholomaeus.
‹ SCOLARITÉ : de 2000 à 2008.
‹ ALLÉGEANCE : sa famille avant tout, à sa mère, puis son frère malgré leur distance.
‹ LOCALISATION : Berlin la belle, entre le palais où il réside et l'hôpital où il travaille.
‹ INVENTAIRE : Une pince à cravate toujours accrochée, en forme de rose, son portable toujours dans la poche en cas d'urgence, un carnet encorcelé pour prendre des notes pendant ses débriefing avec son équipe. Son alliance, son portefeuille en barda dans lequel une photo de sa fille a sa place
‹ COMPÉTENCES : empathie (1), fraternité (1) & impulsivité (2)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Dim 9 Oct - 22:54

« Peut-être que les terroristes sont plus proches que tu ne le penses. On ne sait jamais avec qui on partage sa vie. Avec qui on se couche chaque soir. » Lukas réprima un frisson alors que les lèvres de sa femme quittaient son oreille et que ses doigts caressaient presque son épaule. Les souvenirs de cette soirée, dans une cave aux odeurs de rouille, lui revinrent par flash et il avala durement sa salive. Juste quelques mots à peine pour lui rappeler que Liséa n’était pas une chose acquise. Elle était encore un animal indomptable, un fauve qui acceptait sa présence alors qu’elle pouvait très bien l’avaler. Un peu plus loin, la chevelure fauve de sa belle-sœur retint son attention, quelques secondes avant qu’il ne s’attarde trop sur la longue silhouette, si similaire à la sienne, et qu’il ne se trahisse alors que Liséa était encore à son bras. Il n’eut d’ailleurs pas gros chose à faire pour se changer les idées : il fit comme tout le monde autour de lui et tourna la tête dans la direction d’un mur de la salle, et vit les lettre se former sous ses yeux… Il ne dit rien. Reste le regard fixé sur la pierre gravée par magie. Et puis la déflagration. Qui renversa tout sur son passage. Plus proches que d’autres, Lukas et Liséa la prirent de plein fouet, s’abattirent sur d’autres personne dans un immense domino humain et réceptionnèrent eux-mêmes d’autres personnes sur eux. Etouffé par plusieurs personnes lui étant tombées dessus, abasourdi par le choc, Lukas mis du temps à pouvoir ne serait-ce que relever le tronc. A côté de lui, Liséa encore au sol, à moitié inconsciente. Alors qu’il y a encore peu, le médecin ce serait précipité pour la soigner, il attendit là plusieurs longues secondes avant de se pencher sur les blessures les plus urgentes qu’elle présentait, négligeant les siennes. Un tympan altéré, devina-t-il au sifflement douloureux de son oreille, peut-être une petite commotion due à la violence de l’impact et quelques petites blessures au visage, qui d’ailleurs suintaient de sang. Alors que Liséa rouvrit les yeux, il posa sur elle un regard froid, clinique, pour chasser la haine qui naissait pour elle au creux de son être. Sans rien dire, il se releva, et aida la blonde à faire de même. Un peu plus loin, ses yeux attrapèrent la scène qu’il avait à moitié manqué : son frère arrêtant une sorcière. Trop loin pour entendre sa voix, il ne chercha pas à capter son regard mais ne réussit pas pour autant à comprendre la situation. L’envie de partir se faisait trop pressante, au milieu de tous ces gens, touché à nouveau par le danger. Il aurait pu se pencher sur les autres personnes, autour de lui, qui avaient besoin de l’aide d’un médecin. Mais tout ce que fit Lukas fut simplement d’esquisser une moue de dégoût et, à grands renforts jeux de coude, de quitter la salle sans se soucier si sa femme, hélée par Alois, allait le suivre ou non.


Just because logic doesn't seem that important when I fall in your eyes. Just because you're there and I don't know how to react. You know that, you see this dark hole between us and you know I'm tired to jump over once again.
Revenir en haut Aller en bas

Micaela Löwewald
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 476
‹ PSEUDO : VOYOU. Mais si vous préférez, vous pouvez m'appeler Elodie, ou tout simplement Elo.
‹ FACE & CREDITS : Avatar @Bacaclava| Signature @Solosand | Citation @Slimane-Adieu
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt six années que l'univers gravite autour de ce monstre d'égoïsme.
‹ STATUT CIVIL : mariée. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
‹ STATUT DU SANG : Fleuve écarlate, aussi pur que royal.
‹ COMPÉTENCES : uc

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Lun 10 Oct - 9:48


Enregistrement du sang
Saison 1 Episode 2

Tu jettes un coup d’œil par dessus ton épaule pour où se trouve ton époux. Sa jalousie incontrôlable a quelques choses de profondément séduisant, si elle n'allait pas de paire avec des insultes doucereuses qui claquent sur sa langue. Tu te détournes de lui, rejoignant Vittore et sa petite famille. C'est déplorable qu'il faille de tel circonstance pour que je puisse voir la plus belle de toute mes nièces. Ton regard se pose sur la dite nièce à qui tu viens administrer un baiser empli de tendresse.  Avant que tu n'ai pu réellement saluer ton frère, les lettres magiques forment des mots on ne peut plus explicite. Tes orbes s’écarquillent alors qu'elle se tourne vers ton frère et futur roi, interrogative et pleine déappréhension. Tu ouvres la bouche mais un déferlement se fait entendre. Plutôt que de te courber pour te protéger du sinistre, tu te plaques contre la petite Adélaïde, tes doigts saisissant le corps de Vittore pour former un barrage autour de sa petite princesse. Ton visage s'abaisse légèrement, plus pour la protéger elle que pour te protéger toi même. Tu clos les paupières, essayant de ne pas flancher sous la force de la déflagration. Un vent de poussière s'élève, les débris viennent recouvrir ton corps comme s'il s'agissait d'une seconde peau, un fragment vient entaillé ton bras, t'arrachant un râle douloureux alors que ta mâchoire se crispe pour maintenir ta position. Ce n'est que lorsque tu sens la foule reprendre son mouvement que tu te sépare de la petite. Tu prend sa frimousse entre tes mains, tu inspectes ses traits, son corps, vérifiant qu'elle n'ait pas été touché. Si ce n'est ses grands yeux baigné de larmes, ta précieuse nièce n'avait pas la moindre trace de séquelle. Tu vas bien? Ton regard se plante sur Vittore alors qu'un autre instinct vient s'emparer de toi. Ta main vient distraitement tâté ton ventre, sachant pertinemment que tu ne peux encore les sentir. La peur te dévore, mais tu tente de ne rien y laisser apparaître alors que ton regard se tourne finalement vers la foule à la recherche du visage de ton époux. Tu as vu Marius? Tu ne peux empêcher ta voix de vibrer étrangement sous le poids de la crainte et la terreur. Tu n'oses te mêlé à la foule agitée, par crainte de recevoir un mauvais coup.


A nous deux, au passé
Je n'aimerais pas être à ta place quand tu seras en pleurs, devant ta glace en pensant à moi, à tout ce que je t'ai aimé  écœurée de tes amants, ceux qui t'ont abandonnée  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Lun 10 Oct - 22:03

Les temps sont difficiles. L’Allemagne sorcière traverse une crise dont tout le monde est conscient. Après les derniers événements, la famille impériale a mis en place des mesures plus que radicales leur permettant de contrôler au mieux la population dont elle est reine. Leur idée du moment est d’enregistrer le sang de tous les sorciers afin de pouvoir séparer distinctement les sang-purs des sang-mêlés. Sans doute ont-ils besoin de cet enregistrement pour pouvoir avancer dans leur enquête, écartant d’emblée les sang-purs. Les sang-mêlés seront bientôt aussi misérables que les magiciens ; c’est d’ailleurs l’une des craintes d’Avra. Pour ne pas s’attirer d’ennuis, la jeune femme accepte de montrer son sang légèrement orangé. Ce n’est pas le moment de se révolter. Et puis c’est la stratégie d’Avra : obéir bien sagement et aller dans le sens des Rosenwald sans pour autant abandonner ses convictions. Se montrer docile au point de n’être qu’un élément insignifiant aux yeux de la famille impériale est sûrement l’une des meilleures cartes de défense. C’est donc dans cette optique qu’elle se rend à la cour des juges située à Berlin. Elle se manifeste uniquement pour leur montrer qu’elle n’est pas leur ennemie. Même si dans le fond, Avra ne rêve que d’une seule chose : voir les Rosenwald s’effondrer pour laisser place au Löwewald.

Un grand nombre de sorciers sont déjà présents. Avra s’ajoute en bout de file et attend patiemment son tour. Comme à son habitude, elle observe silencieusement la foule de sorciers venus des quatre coins du pays. De manière générale, les sang-purs sont sereins. C’est tout juste s’ils ne donnent pas l’impression de se retrouver à un repas de famille. En revanche, on peut apercevoir une certaine appréhension dans le regard des sang-mêlés. Appréhension qu’Avra ressent, quand bien même elle n’en montre pas la moindre trace. Poussant un énième soupir, elle jette un œil devant elle pour voir où en est le recensement. C’est lent. Affreusement lent. Et un événement des plus surprenants vient d’autant plus ralentir la procédure. D’abord, ce ne sont que des étincelles qui jaillissent du mur. Ensuite, ce sont des mots cinglants qui apparaissent. Des mots qui manifestent une haine horriblement forte contre les sangs impurs, un désir de mort profond et sincère. Avra fixe le mur non sans ressentir un frisson lui parcourir la colonne vertébrale. A en juger par les chuchotements qui se font entendre, Avra en conclut qu’elle n’est pas la seule à craindre pour sa peau. Prendre ses jambes à son cou ? Elle y pense. Parce qu’elle commence à avoir cette sale impression, celle qui lui indique qu’elle ferait mieux de déguerpir d’ici au plus vite. Elle n’a cependant pas le temps de faire un pas en arrière qu’une explosion détruit le mur sur lequel était inscrit la menace de mort. Avra hurle et se penche machinalement tout en se protégeant la tête de l’éboulement. Il lui faut plusieurs minutes avant qu’elle ne daigne se redresser. Tremblante, elle découvre les dégâts causés par l’explosion. Son ouïe est momentanément dérangée par une sorte de bourdonnement sourd, ce qui l’empêche de percevoir distinctement les cris des autres sorciers. Scrutant la foule avec effroi, elle aperçoit bientôt son frère accompagné de sa belle-sœur. Sans réfléchir, elle se précipite auprès de Phillip et Thaïs, totalement paniquée. Une fois accroupie à leur hauteur, elle agrippe leurs deux bras et les forces à les regarder droit dans les yeux.

« Vous allez bien ? Vous n’avez rien ? » Tout en posant cette question, la jeune femme ne peut pas s’empêcher d’inspecter les deux membres de sa famille sous toutes leurs coutures. Juste pour s’assurer qu’ils ne font pas partie des blessés.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Mar 11 Oct - 2:55

Accompagné d’une garde rapprochée, imposée pour sa propre sécurité par l’Impératrice elle-même et sa tante, Aksel répond aux ordres de sa souveraine en se présentant à la cour des juges pour procéder à l’enregistrement de son sang. Et s’il y a bien une chose dont il ne doute pas, c’est de la couleur de celui-ci – il y a encore quelques semaines, il l’a vu couler sous ses yeux, sur ses mains alors couvertes de blessures que les médicomages effacèrent en un instant. Son père l’accompagne, toujours aussi sérieux, s’immisçant dans la foule qui se dresse devant eux. Purs, mêlés et magiciens rassemblés à un seul endroit, dans des circonstances pour le moins déplaisantes, il en va de soit. Mais le décret d’Helmina est clair sur ce point : un refus de se conformer et c’est votre arrêt de mort que vous signer, ou presque. Son regard scrute la foule, ses yeux la balayant, papillonnant d’un visage à l’autre sans trouver le seul qu’il cherchait vraiment. Il remarque néanmoins que sa cousine et son époux, héritier de la couronne, sont présents. Le groupe se dirige d’ailleurs à leur rencontre, quand un silence de plomb frappe l’assistance, puis viennent les chuchotements, les murmures et ces quelques souffles qui sont coupés. Aksel n’a que le temps de se retourner pour y lire la marque brillante qu’une explosion retentit dans la pièce. Il n’a le temps que de fermer les yeux avant que des particules de pierre ne l’atteignent au visage, le forçant et se recroqueviller sur lui-même, un garde se plaçant entre lui et la déflagration. Il ne faut que quelques secondes pour que le chaos s’installe dans la pièce, puis viennent les cris et les pleurs, en plus des appels à l’aide des plus souffrants, dont les plaintes le font trembler d’effrois, lui rappelant les cris d’agonie de ses proches coincés à l’intérieur du manoir enflammé. Son corps tremble telle une feuille d’automne sur le point de s’écrouler au sol et il se sent prêt à céder à la panique quand les bras forts de son père le force à se relever. « Prends sur toi, Aksel, bon sens. Tu n’es plus un gamin. » Il tente d’acquiescer, mais ces gestes trahissent son état d’esprit, fort troublé par les récents attentats. « Ne leur laisse jamais voir que tu as peur, tu m’entends. C’est tout ce qu’ils veulent. T’affaiblir. Et tu vaux mieux que ça. » Il avait raison, comme toujours, et le jeune sorcier tâcha de se calmer, prenant de grandes respirations avant difficulté, vu le nuage poussiéreux qui les entourait. Le voyant reprendre la maîtrise de sa personne, son géniteur l’abandonna à son sort, et le revoilà à nouveau en train de balayer du regard la populace qui l’entourait. Son regard croisse enfin le sien, et son nom s’échappe de ses lèvres, tout bas. « Caitriona. » Il n’a pas le temps de faire un seul pas vers elle que Luis le précède, et l’air grave sur son visage n’annonce rien de bon. Aksel devine de par ses gestes que la jeune femme vient d’être mise en état d’arrestation, alors que les mains de la mêlée sont attachées de force derrière son dos. Le sorcier se retient d’intervenir, sachant que ce n’est ni le moment, ni l’endroit pour ça. Redirigeant ses pas vers sa plus proche parente, il rejoint vite Aloisia, qu’un de ses oncles par alliance, Rufolf, accompagne. Il tend la main vers elle afin de capturer cette de sa cousine, rassurée de la savoir saine et sauve, malgré la situation. La sienne tremble encore légèrement, mais il la camoufle dans le creux de la main de l'ancienne Freidrich. « Tout va bien? » lui demanda-t-il d’une voix étonnamment solide, même s’il cherche autant à se rassurer qu’à la rassurer, elle. Sentant un liquide chaud s’écouler sur l’une de ses joues, il essuie du bout de ses doigts l’entaille sur celle-ci, scrutant le sang pourpre qui s’en échappe.
Revenir en haut Aller en bas

Marius Löwewald
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 429
‹ PSEUDO : BARJAVEL
‹ FACE & CREDITS : sam claflin (faust)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans. des années qui s'écoulent, qui le forgent.
‹ STATUT CIVIL : mariée. une belle femme, celle que l'on voudrait, que l'on désirait. pourtant cela semble si compliqué pour lui.
‹ STATUT DU SANG : pur. une sang pourpre. digne d'un nom royal, il est de la haute société.
‹ OCCUPATION : avocat. une tempête de mots. des paroles qui défilent, une défense sans faille. comme sur un champ de bataille. ambitieux, la défaite n'est pas pour lui.
‹ SCOLARITÉ : diplômé de Goldadler. élève studieux. brillant et remarquable. comme un lion qui brille.
‹ ALLÉGEANCE : impérialiste du lion. avec sa famille. son père. lui.
‹ LOCALISATION : berlin, bel appartement où l'on se perd à cause du luxe.
‹ INVENTAIRE : une alliance au doigt qu'il ne peut retirer. un porte-feuille toujours sur lui. une chaîne autour du poignet offert par sa mère. et un téléphone.
‹ COMPÉTENCES : honneur (niv. 1) // leadership (niv. 2) // tenacité (niv. 1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Jeu 13 Oct - 22:12

Tu venais à peine de lâcher la main de ton épouse. Tu n'avais pas réellement compris ce qu'il s'était passé. Encore une fois, La situation te rendait fou. Et tu le savais en plus, que tu étais la cause de cette tension entre vous. Tu n'arrivais tout simplement pas à te faire à l'idée qu'elle ait aimé passionnément cet homme. Mais tu ne pouvais pas lui en vouloir. Pas aussi longtemps. Tu soupires. Tu devais aller la voir. Tu parcourus la foule pour essayer de la retrouver. Rien. Tu étais même arriver jusqu'au bureau des recenseurs. On te demanda ta main, tu la donnas. Tu ne sentis rien. Tu ne te préoccupais pas de ça. Pas réellement. Ton regard n'était pas dirigé vers l'homme qui te posait des questions mais vers la foule pour essayer de trouver Micaela. Tu soupiras de soulagement en la voyant aux côtés de son frère. Tu n'étais pas réellement enchanté d'aller le retrouver mais tu devais le faire. Pour ton épouse. Tu t'avances, bousculant certaines personnes au passage. Des excuses sortant sans cesse de ta bouche mais tu avais l'impression que plus tu avançais plus elle s'éloignait. Jusqu'à ce que un bruit sourd retentit. Tu n'as pas le temps de réagir que tu t'écroules au sol. Le noir. Le noir complet. Tu ne comprenais pas réellement la situation. Acouphènes te prit tout entier, ta tête tournait alors que tes paupières étaient à peines ouvertes. Tu essayas de te relever pour élucider ce qu'il venait de se passer. Sauf que tu n'étais pas bien, tu sentais le sol bougeait, les gens se ruaient vers la sortie, de la poussière qui brouillait ta maigre vue. Ta main par réflexe se porta à ton front. Tu saignais. Tu avais été blessé par l'éboulement des pierres. Tu marchas quand même. Parce que tu devais retrouver ton épouse. Peu importe ton état, celui de Micaela t'importait plus. « Micaëla ? » Mais le bruit assourdissant qui ne cessait, la foule qui te bousculait, tu n'arrivais pas. À chaque fois que tu faisais un pas, tu avais l'impression de tomber. Cette sensation était affreuse.
Revenir en haut Aller en bas

Franziska Fuchs
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 591
‹ PSEUDO : indi
‹ FACE & CREDITS : Hanna Mangan Lawrence & indi (ava), tumblr (gifs), F. von Schiller (citations)
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans
‹ STATUT CIVIL : jeune fleur dans le meilleur des âges, son mariage n'est plus qu'une question de temps. Son fiancé est un fils des Monaci, Matteo.
‹ STATUT DU SANG : pose lui la question en face si tu oses, tu ne seras pas déçu de la réponse.
‹ OCCUPATION : Des mauvaises langues vous diront qu'elle se rend chaque jour à la réserve 'Die Höhle' dans le seul but de rabaisser les employés si ces derniers ne se plient pas assez vite à ses nombreuses caprises. Alors qu'officiellement, elle y est employé en tant que gestionnaire de la faune depuis qu'elle a obtenu sa licence en biologie de la conservation quelques années auparavant. Un emploi qu'elle apprécie plus que tout, bien qu'elle ne l'avouerait certainement jamais, préférant se plaindre haut et fort de l'effet que le travail en plein air aurait sa peau délicate.
‹ ALLÉGEANCE : les Löwewald, comme tous les membres de sa famille, mais il ne s'agit là que d'une alliance par intérêt, car la jolie brune tournerait sa veste en un clignement des yeux si cela pouvait servir ses intérêts
‹ COMPÉTENCES : manipulation (niv. 2) ; ténacité (niv. 1) ; dominance (niv. 1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Ven 14 Oct - 17:59

Plus qu’une simple dystopie, cette cérémonie n’était que subterfuge, destinée à rappeler à tout le monde la puissance des Rosewald – ou plutôt, l’apparence de la puissance. Car ne disait-on pas qu’à partir du moment où l’on jugeait nécessaire d’étaler sa force, c’était que celle-ci était bien plus grande dans sa propre imagination qu’elle ne l’était en réalité ? La puissance des Rosewald semblait brinquebalante depuis l’attaque des Freidrich, et cette cérémonie n’en était que la preuve. Mais malheureusement, peu importaient les adages, ou encore le goût astringent que la situation laissait sur la langue de la jolie brune, puisque ces derniers ne changeaient rien au fait qu’ils se trouvaient désormais tous ici, à se plier à la volonté de l’Impératrice. Mais à l’image de l’emblème de sa famille - le renard au caractère évanescent  – elle ornait son visage d’un sourire melliflue, camouflant à la perfection tout le dédain qu’elle pouvait bien ressentir dans cette situation. Qui sait, peut-être aurait-elle jugée moins durement la situation, si l’on n’aurait pas obligé à exposer une de ses faiblesses au grand publique. Car si la jeune Fuchs aimait une chose plus que tout, c’était bien de toujours garder le contrôle de la situation. Et manquer de s’évanouir à la vue de quelques gouttes de sang n’entrait clairement pas dans cette catégorie. Désormais son bras posé autour de celui de sa cadette, la jolie se dirigeait vers la sortie, tentant tant bien que mal d’oublier cet épisode embarrassant.
« On n’a jamais écrit l’histoire  en se souciant des dommages collatéraux. Et si on ne veut pas se contenter seulement d’éliminer la deuxième famille du royaume, cela doit être bien alléchant de voir tous les membres de la première réuni en un endroit facilement accessible. Après tout, personne ne se contente de simples succédanés, quand l’original est à portée de main. commenta-t-elle, se contentant de hausser les épaules d’un air ennuyé.  De toute sa vie, l’aînée des sœurs Fuchs n’avait jamais été connu pour son empathie, et ce n’était certainement pas aujourd’hui que cela allait changer.
- Qu’est-ce que tu dirais d’échapper à cette touffeur et de profiter des avantages qu’offre Berlin ? Ma garde-robe a grand besoin d’un peu de nouveauté, et je ne parle même pas de la tienne… et puis, on s’est assez fait sabouler pour aujourd’hui, non ? On mérite bien…
La fin de sa dernière phrase devait à tout jamais rester en suspens, puisqu’à ce moment-là retentit le bruit sourd d’une explosion. Presque à la porte de sortie, et donc aussi éloignées de la bombe que n’importe qui dans l’assemblée puisse l’être, les deux sœurs n’échappèrent pour autant pas à l’onde de choc, qui les heurta de plein fouet et projetant Franzi par terre. Pendant quelques instants qui lui parurent durer éternellement, la jolie brune resta immobile, tentant tant bien que mal à respirer, le choc de l’explosion – ou l’impact avec le sol ? – ayant expulsé tout air de ses poumons.
- Bon sang, c’est bien la première fois que je déteste avoir raison murmura-t-elle, l’esprit toujours quelque peu embrumé. Bella ? Bella ??
Doucement, le brouillard commençait à se dissiper dans son esprit, et la réalité la rattrapait doucement. Elle devait trouver sa petite sœur – et surtout, elle devait partir d’ici au plus vite.


Traue nie einer Füchsin.


⋆ Das Gesetz ist der Freund des Schwachen.


Dreifach ist der Schritt der Zeit: zögernd kommt die Zukunft hergezogen, pfeilschnell ist das Jetzt verflogen, ewig still steht die Vergangenheit.
Revenir en haut Aller en bas

Isabella Fuchs
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 341
‹ PSEUDO : Melo
‹ FACE & CREDITS : Anna speckhart & angeldust
‹ MULTICOMPTES : Aucun pour le moment
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 21 petites années qu'elle n'a pas eu le temps de contrôler.
‹ STATUT CIVIL : Fiancée, mais elle se considère célibataire. La demoiselle a un fort caractère et semble ne pas vraiment apprécier qu'on l'oblige à épouser un homme pour garantir la pureté de sa famille.
‹ STATUT DU SANG : Aussi pur que l'air que vous respirez et pourtant bien souvent toxique.
‹ OCCUPATION : Elle pratique régulièrement l'équitation, elle a toujours été passionnée par les chevaux. Elle aime aussi beaucoup l'écriture, mais n'a pas vraiment une très grande fibre artistique.
‹ SCOLARITÉ : Après avoir terminé son cursus à Goldadler, elle suit désormais des études vétérinaires pour pouvoir s'occuper des soins des animaux de la réserve qu'ils soient magiques ou non.
‹ ALLÉGEANCE : Elle devrait sans doute dire à sa famille et pourtant... elle n'arrive pas à s'y tenir. Une colère sourde grandit en elle, la seule allégéance qu'elle a va, va finalement à elle même. Mais n'allez pas croire qu'elle veut voir sa famille tomber, ce n'est pas le cas, disons qu'elle ne prend pas vraiment partie.
‹ LOCALISATION : Stuttgart, là ou est "sa" place.
‹ COMPÉTENCES : Persuasion (niv. 1) ; tenacité (niv. 1) ; espionnage (niv. 1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Ven 14 Oct - 20:31


Bella observait son doigt, seule une petite marque prouvait qu’elle avait donné son sang. Donner étant un terme peu approprié car elle y avait été obligée. D’un revers de main, elle essuya la goutte qui venait de perler avant de poser son regard sur sa sœur qui venait de faire son apparition. Un sourire en coin, elle observa son aînée faire ce qu’elle savait le mieux : Râler. Autant dire que la jolie brune était particulièrement douée pour ce genre d’exercice ce qui amusait tout particulièrement sa cadette. Parfois elle se demandait comment serait sa vie si Franzi n’était pas là et elle revenait toujours à la même réponse : Beaucoup moins intéressante. « Tu sais, je pense souvent que tu devrais te lancer dans une carrière politique… » dit-elle en plaisantant après que sa sœur se soit lancée dans une grande tirade. Bella ne l’avait écouté que d’une oreille, bien trop curieuse pour vraiment se concentrer sur sa sœur. Elle observait ce kaléidoscope humain qui évoluait sous ses yeux. Rares étaient les fois ou tant de personnes diverses et d’horizons variées se retrouvaient ensemble, dans une même pièce. Heureusement, celle-ci était assez grande, permettant ainsi, aux convoqués de créer des groupes. Croire qu’un jour tout le monde pourrait vivre en paix était digne d’une belle dystopie que la cadette des Fuchs aurait sûrement aimé lire. Mais tout le monde sait que ce qu’il y a d’intéressant dans une dystopie, c’est qu’elle est irréalisable.

« Encore ? » Soupire Bella, déjà fatiguée à l’idée de suivre sa sœur dans une énième virée shopping. Les deux sœurs avançaient vers la sortie et Franzi ne semblait pas décider à rentrer gentiment à la maison. Bien au contraire, elle semblait en effet décidée à traîner sa sœur avec elle pour qu’elle refasse -enfin- sa garde-robe. Franzi était une vraie fashionista, Bella un garçon manqué qui suffoquait très rapidement dans les boutiques. « Qu’est-ce qu’elle a ma garde-robe ? » Elle lui correspondait, elle ne voyait pas du tout ce qu’elle pouvait lui reprocher. Mais la réponse de sa sœur n’eut pas le temps de sortir de sa gorge. Ce n’est qu’un petit crépitement sur un des murs ocre de l'immense sale, la préquelle d’un événement que la belle n’oubliera sûrement pas. Elle voit Otto se tendre, son garde du corps qui ne la quitte jamais ne met pas longtemps à s’interposer entre les sœurs et le mur. Heureusement, elles sont loin, à l’opposé du fameux mur qui finit par exploser. Bella est projetée par le souffle de l’explosion. Ses oreilles bourdonnent et elle a l’impression d’être passée sous un rouleau compresseur. « Mademoiselle !!! » Elle entend Otto, il la secoue, et la brune finit par ouvrir un œil puis deux. « Oui… ça va… » Elle déglutit. « Quand on parlait d’attentat… » laisse échapper la brune. « Ou est Franzi ?! » Otto l’aide à se redresser avant de lui indiquer d’un coup d’œil sa sœur, déjà debout. « Franzi !! » La brune ne met que quelques secondes pour s’approcher de sa sœur et s’acagner contre elle, soulagée de la voir debout et en forme. « Ouf, tu n’as rien… » Par réflexe et inquiétude, Bella se tourne vers Otto. « Vous n’avez rien ? » L’homme se tient le bras, il est blessé, elle le sait, mais cela ne se voit pas. Voyant l’inquiétude dans le regard sa protégée, l’homme se veut rassurant. « Rien de grave, j’ai vécu bien pire. Restez près de moi. » Oui et c’est ce qu’elle va faire car tout autour la scène est assez apocalyptique. Entre des voix qui s’élèvent de colère, les gens qui hurlent de douleurs, ceux qui tentent désespérément de sortir. Bella opte pour l’option rester calme. S’énerver ne s’énervera à rien. « Faut qu’on trouve un moyen de sortir… » Oui et si possible avant que quelque chose d’autre arrive.




one thousand lonely stars
I like the night. Without the dark, we'd never see the stars ✻ “You may say I'm a dreamer, but I'm not the only one. I hope someday you'll join us. And the world will live as one.”
Revenir en haut Aller en bas

Helmina Rosenwald
maître du jeu

avatar
‹ MESSAGES : 298

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Dim 16 Oct - 16:59


fin de l'épisode
blood and diamonds
Des dizaines de personnes sont très gravement blessées, certains se retrouvent sous des gravats et ne peuvent plus bouger, d'autres sont inconscients. La panique règne en impétueuse maitresse, alors que les premiers secours d'urgence se mobilisent déjà. Des médecins du plus proche hôpital sorcier sont appelés. On voit des membres des familles pures se relever, et partir, alors que d'autres acceptent de répondre aux médias. Pour la famille impériale, il n'est désormais plus question de rester aveugle face à cette menace qui a déjà ébranlé le trône. Pour les ennemis des Rosenwald, cet attentat est une opportunité, une de plus.

Explications :
◊ Vous pouvez encore répondre et clôturer la venue de votre personnage ici. Merci pour votre participation !
(c) light of the seven


Revenir en haut Aller en bas

Phillip Vasilis
impérialiste du Lion

avatar

‹ MESSAGES : 261
‹ PSEUDO : GBK.
‹ FACE & CREDITS : Bob Morley.
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ans.
‹ STATUT CIVIL : Marié à Thais Badstuber.
‹ STATUT DU SANG : Mêlé.
‹ OCCUPATION : Directeur de la Reinbank.
‹ SCOLARITÉ : Goldalder il y a très longtemps.
‹ ALLÉGEANCE : Impérialiste du Lion.
‹ LOCALISATION : Hambourg.
‹ COMPÉTENCES : audace (niveau 1), discrétion (niveau 1), espionnage (niveau 1).

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Dim 16 Oct - 19:57

    Enfilant sa veste, Phillip se regardait dans le miroir avant de soupirer. Tout cela n’avait pas de sens. Pourquoi est-ce qu’ils devaient aller faire vérifier leur sang ? Il n’y comprenait rien, mais il fallait le faire. Il savait que s’il ne venait pas, ça serait pire. Donc autant y aller et se plier à la volonté de la rose. Ca n’était pas de gaité de cœur qu’il le faisait et il alla rejoindre sa femme qui était au salon. Elle n’était pas plus heureuse que lui, mais ils n’avaient pas le choix. Marchant aux côtés de Thais, il l’écouta parler et il secoua la tête.

    Il suffit de faire ce qu’on nous dit et on pourra partir.

    Il n’y croyait pas vraiment, mais autant qu’il n’en dise rien à la jeune femme. Attendant son tour, comme les autres, Phil regardait autour de lui. Il voyait quelques visages connus, mais il ne fit aucun signe ou ne salua personne. Ca n’était pas le moment d’attirer l’attention sur lui. Cependant, quelque chose d’autre attira l’attention de tout le monde. Un message qui était plus que clair. Fronçant les sourcils, il devait avouer qu’il ne s’était pas attendu à ce que ce groupe se fasse voir. Portant son regard sur les personnes présentes, il tenta de déceler un sourire ou quelque chose qui lui permettrait de voir quelqu’un en lien avec RVR. Sentant la blonde prendre sa main dans la sienne, il la serra doucement et reporta son attention sur elle, près à lui dire que tout irait bien, mais à la place, le silence fut remplacé par une explosion. Entourant la jeune femme de ses bras, il grogna en voulant la protéger et releva la tête quand elle demanda s’il allait bien. Hochant la tête, il sentit une coupure sur son bras et il soupire en voyant sa veste coupée à un endroit. Mais, il n’a pas le temps de vérifier que son épouse va bien que quelqu’un prend son bras et il voit alors sa sœur.

    Oui, ça va.

    Jetant un œil sur sa sœur, puis son épouse, pour regarder si elles étaient blessées, il fronça les sourcils.

    Où est Klaus ?

    Il n’avait pas vu le jeune homme, ni sa sœur avant qu’elle n’arrive à côté d’eux. Il trouvait donc étrange que ce dernier ne soit pas là, mais son attention fut attirée par Thais et il se rapproche d’elle, pour enlever la poussière qui était sur son visage et vraiment s’assurer que tout allait bien.

    Tu n’es pas blessée ?

    L’aidant à se relever, il continua de la regarder, avant de se tourner vers sa sœur.

    On devrait y aller, venez.

    Il garda Thais à ses côtés, et fit signe à sa sœur de les rejoindre pour y aller tous ensemble et ne pas rester traîner dans les parages.



Revenir en haut Aller en bas

Alan Walgenwitz
politiquement neutre

avatar

‹ MESSAGES : 539
‹ PSEUDO : Argo
‹ FACE & CREDITS : Andrew Garfield - (Lellia, Bazzart)
‹ MULTICOMPTES : Non
‹ ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans
‹ STATUT DU SANG : Mêlé
‹ COMPÉTENCES : Audace (niv.1) Diplomatie (niv.1) Empathie (niv.1)

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   Lun 24 Oct - 18:13

La poussière retombe, et dévoile petit à petit un théâtre de chaos, là où normalement règnent en maitre l’ordre et la justice.

Après t’être assuré avoir mis à l’abri le couple de tout à l’heure, tu te redresse et embrasse la salle du regard. Les cris de panique font maintenant place aux gémissements et aux pleures. Beaucoup de gens sont parti, et ceux qui restent sont soit les plus blessés, soit ceux qui leur viennent en aide.

De ton côté, l’adrénaline coule à flot dans tes veines, mais tu n’as rien. Tu t’éloignes de l’alcôve ou tu as laissé l’homme et la femme, tout en évaluant la situation :
T’es venue ici pour répondre au recensement de ton sang, mais  la violence de l’attentat a interrompu la démarche. Difficile de dire si c’est une bonne ou une mauvaise chose mais, de toute façon, tu ne cherches pas à te mettre dans les mauvaises grâces du pouvoir en place. Et surtout, tu aimerais te débarrasser de cette cible que tu as l’impression de te trimbaler sur le front.
Quand ce ne sont pas les sangs-purs qui semblent pointer l’arme sur toi, ce sont ces fanatiques de RVR.

Bon, mais l’heure n’est pas à l’introspection tout de suite.

Beaucoup de personnes autours de toi reçoivent déjà des soins, ce qui ne réclame pas ton intervention. Et puis de toute façon, tu n’es pas médecin.
En revanche, certains se sont lancés dans la dangereuse entreprise de fouiller les gravats, à la recherche de victimes potentielles. Cette fois, tu peux être utile, et tu rejoins rapidement un groupe de sauveteurs pour leur prêter main forte.

La tâche réclame toute ton attention. Ce qui fait que tu ne remarques pas le mouvement des gens autours de toi. Tu n’as que faire des journalistes, que tu ignores simplement. Et du même coup, tu ne remarques pas la présence de gens que tu pourrais connaître… et encore moins l’arrestation de ta sœur.
Tu fais un piètre grand frère.

Vous arrivez enfin à dégager un quidam inconscient. Au premier coup d’œil, cela ne semble pas très grave. Et puis il est rapidement pris en charge, alors tu t’éloignes sans demander ton reste, pour t’atteler au déblaiement d’à côté.
Sans réfléchir, tu enchaîne les coups de mains, tu aides à transporter les corps inertes, et tu repousse les débris dans les coins. Mais au bout d’un certain temps, tu te redresse pour essuyer du bras le mélange de sueur et de poussière qui te tombe sur les yeux. Ça fait combien de temps que t’es là ? Tu n’en sais fichtre rien. Mais tu te doutes bien qu’à un moment, on viendra te relever de ta tâche pour t’interroger, ou même simplement te renvoyer chez toi.
Et puis qu’en est-il du recensement ? Est-ce que l’on va encore réclamer ton sang ?

Ta chemise ne ressemble plus à rien. Et le reste de tes vêtements laisse apparaître en certains endroits le sang de quelqu’un d’autre. Tout ça est à mettre aux ordures…
Vu l’état dans lequel tu te trouves, tu souris d’avance à l’idée de l’image que tu donneras au pauvre bougre qui pourrait te demander ton identité.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang   

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE ◊ épisode 2 - Enregistrement du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGHT OF THE SEVEN :: Dissendium :: Berlin :: berlin sorcier :: La cour des juges-